* Imprimer

Lire la Bible

Cliquez les mots soulignés pour faire ouvrire une fênetre avec le verset ou passage approprié de la Bible Louis Segond.

Ou, cliquez ici pour avoir la table de matières pour la Bible entière dans une nouvelle fênetre.

Commentaires?

Vos commentaires sont toujours les bienvenus.

1 Corinthiens 12 :1-7

Les Dons de l'Esprit

Aujourd'hui nous commençons une étude sur les dons de l'Esprit qui va durer quelques semaines. Nous sommes dans 1 Corinthiens 12. En écrivant la prédication pour ce matin je suis vite arrivé à me dire que j'ai trop de choses à dire pour une prédication. Si j'essaie de vous partager tout ce que j'ai à vous dire nous serons ici jusqu'à 14h00. Je me suis décidé donc à couper ma prédication en deux et faire la première partie cette semaine et la deuxième partie dans deux semaines.

Je fais cela parce que je crois que ce sujet est assez important et il vaut la peine de ralentir un peu pour regarder de plus près ce que l'Apôtre Paul veut nous enseigner concernant les dons de l'Esprit.

Il est possible que je ne parle que pour moi-même quand je dis que nous trouvons fascinant le sujet des dons de l'Esprit. Quand nous lisons ce que Paul a écrit aux Corinthiens à leur sujet nous posons pleins de questions. Nous aimerions savoir surtout la nature des dons. Quand les Corinthiens ont exercés les dons comment étaient-ils? Qu'est-ce qu'ils faisaient? Combien est-qu'il y en a? Nous nous demandons aussi quel rapport il y a entre ce qui se passait à Corinthe à ce que nous voyons dans les églises d'aujourd'hui. Les dons qui sont manifestés de nos jours sont-ils des véritables dons comme à Corinthe? Que dirai-nous Paul s'il était parmi nous actuellement?

Avant de nous plonger dans le texte et avant d'essayer de répondre à quelques-unes de ces questions j'aimerais prendre quelques instants pour expliquer comment nous allons entreprendre notre étude de ce thème. Dans beaucoup d'églises le sujet des dons de l'Esprit est un sujet épineux. Nous ne l'abordons pas très souvent parce qu'il y a tant d'avis différents. Il nous semble que quoi que ça soit que nous disions nous marchons sur les pieds de quelqu'un d'autre. Et parfois nous avons des pieds très sensibles nous-mêmes! Nous nous demandons s'il est même possible de nous en sortir. Pour finir nous laissons tomber le sujet pour ne pas jouer le trouble-fête ou provoquer des grandes discussions ou même des disputes. Dans notre église ici à Libramont il y a encore quelque chose qui rend ce sujet un peu plus difficile, ou plus intéressant, selon votre optique. Ce n'est pas nécessairement un problème, mais quelque chose dont nous devons être conscient.

Nous avons dans cette église un mélange de personnes, chacun et chacune avec son propre arrière-plan chrétien. Cela fait, à la foi, notre force et notre faiblesse. Les choses ne sont jamais ennuyantes chez nous parce que nous avons une diversité incroyable de gens! C'est merveilleux à voir! Mais cela peut être une source de tension. Chacun a des idées différentes de comment faire l'église. Il y a des attentes différentes par rapport à ce que nous faisons en ce qui concerne les dons de l'Esprit. Et nous vivons dans une communauté où nous devons apprendre comment résoudre ces différences pour tirer tous dans la même direction.

Dans cette discussion il y a deux extrêmes possibles, et je ne veux pas dire que ces extrêmes soient présents chez nous, mais il faut les examiner. D'un côté il y a ceux qui aimeraient voir de plus en plus les manifestations des dons de l'Esprit dans l'église. Surtout ils aimeraient voir les dons, soit disant, les plus spectaculaires - les prophéties, le parler en langues, les paroles de connaissance et de sagesse. Si ces choses manquent dans l'église, l'église est considérée "pas assez spirituelle". Les chrétiens qui ne manifestent pas de tels dons de l'Esprit sont aussi considérés "pas assez spirituels". Souvenez-vous que je parle toujours des extrêmes.

De l'autre côté il y a ceux que n'ont pas envie de voir l'explosion des dons de l'Esprit dans l'église. Ils considèrent que certains des dons, surtout les dons, soit disant, les plus spectaculaires, n'ont pas de place dans l'église d'aujourd'hui - et cela pour plusieurs raisons. Les dons nous amènent, selon eux, à une expression sentimentale et émotionnelle de notre spiritualité. Et cela n'est pas utile pour la maturité ou le progrès de l'église.

Ce sont quelque part des caricatures. La situation est quand-même beaucoup plus nuancée que cela. J'essaie simplement de dessiner les grandes lignes. Comment avançons-nous? Est-qu'il existe un juste milieu entre les deux extrêmes? Je dirai oui, et non. Il arrive à un certain moment le besoin de prendre position, dire ce qu'on croire et il est évident que nous allons nous pencher d'un côté ou l'autre. Mais, il est possible, il me semble, d'arriver à certaines conclusions par rapport aux dons de l'Esprit qui nous aideront dans comment nous faisons l'église ensemble.

Je suis content qu'Alain nous ait parlé de l'humilité la semaine passée. C'est un sujet de base, bien sûr, mais il faut revenir à ce sujet de temps en temps. Cela tombe bien puisque nous allons parler d'un sujet où il y a beaucoup d'avis différents tenu par des chrétiens sincères et honnêtes. Quand nous étudions ce que la bible a à nous dire à ce sujet nous devons être humbles. Il y a des préjuges des deux côtés de la discussion. Nous sommes, chacun de nous, le produit de ce que nous avons déjà vécu, ce que nous avons déjà été enseigné - que cela soit dans une seule église ou dans plusieurs églises. Pour beaucoup entre nous nous avons déjà une idée de ce que nous pensons à ce sujet. Essayons de mettre de côté nos préjugés pour regarder avec des yeux nouveaux ce que dit la parole de Dieu.

Il est possible que je vais dire des choses ce matin, et dans les autres prédications sur le même thème, avec lesquelles l'un ou l'autre ne sera pas d'accord. Encore une fois, comme pour les messages sur les hommes et les femmes dans l'église, je suis fort conscient du fait que ce que je prêche donne de la direction à l'église. Ce que je dis va avoir un effet sur comment nous vivons notre fois au sein de l'église. A cause de cela j'avance tout doucement, je ne veux choquer personne, mais je ne vais pas essayer non plus de faire plaisir à tout le monde. Je vais essayer d'expliquer comment et pourquoi je suis arrivé à certaines conclusions. Il faut que vous lisiez la bible pour vous-mêmes, que vous pesiez mes mots et que vous jugiez vous-mêmes de ce que je dis. En plus, si vous êtes troublés par ce que je dis venez me voir. Nous pouvons toujours en discuter. Je suis toujours en train d'apprendre moi-même.

Ce sujet me tiens depuis plus que 10 ans, j'ai déjà lu plein de livres et je me rends bien compte de combien j'ai encore à apprendre et comprendre. Je n'ai pas des réponses à toutes les questions qui pourraient se poser. Nous allons avancer et apprendre ensemble.

Après tout cela, regardons notre passage dans 1 Corinthiens 12. Nous lisons le chapitre entier mais nous allons nous limiter aux 7 premiers versets ce matin.

L'ancienne vie (1-3)

Encore une fois nous devons poser la question de ce qui se passait à Corinthe. Au début du premier verset Paul dit "Pour ce qui concerne…" Il change de sujet. Il a pris pas mal de temps pour expliquer aux Corinthiens comment se comporter dans l'église, quelle attitude il faut avoir l'uns envers les autres au sujet de la liberté chrétienne, comment il faut s'aimer les uns les autres et comment il faut se donner pour les autres.

Maintenant il va aborder un nouveau thème. Il semble que les Corinthiens lui ont posé des questions à propos des dons de l'Esprit. Il y avait quelque chose qui n'allait pas bien dans l'église. Il y avait des tensions et, peut-être, des disputes. Paul veut remettre de l'ordre dans une situation délicat dans l'église de Corinthe. Il lui faut 3 chapitres pour dire ce qu'il veut dire. Le chapitre 12 parle des dons de l'Esprit en générale - ce qu'ils sont, comment ils sont donné et comment ils doivent être considéré dans l'église. Au chapitre 13 Paul parle de l'amour - c'est un passage bien connu, souvent récité. Puis au chapitre 14 Paul va aller au cœur du problème à Corinthe. Paul va les corriger et donner des instructions pour comment les cultes de l'église devraient se dérouler.

Souvenez-vous du moment où vous êtes devenu chrétien? En générale j'ai une très mauvaise mémoire mais je me souviens de ce moment-là. J'étais assis avec ma mère sur son lit. Elle m'a expliqué comment Jésus est mort sur la croix pour mes péchés et comment je pouvais recevoir son pardon.
Elle m'a expliqué comment je pouvais inviter Jésus à entrer dans mon cœur. C'était une présentation simple de l'évangile. Je n'avais que 7 ans mais je comprenais que j'avais besoin de Jésus. A l'âge de 7 ans on peut être bien conscient du mal qu'on puisse faire même si on n'a pas encore eu beaucoup de temps pour faire le mal. Bien sûr chaque personne qui donne sa vie à Jésus va avoir une histoire différente. Au moment où l'on devient chrétien il y a quelque chose qui change. On n'est plus ce qu'on était avant.

Du verset 1 au 3 Paul rappel les Corinthiens de ce qu'ils étaient avant de devenir chrétiens. Ils étaient païens. Ils couraient après d'autres dieux. Ils étaient adonnés aux idoles et ils ne connaissaient pas le vrai Dieu. Ils étaient ignorants. Maintenant ils sont des nouvelles créatures, ils ont changés et ils sont en Christ. Mais il semble qu'ils sont toujours ignorants. Ils n'ont pas encore compris comment ils ont changé. Ils n'ont pas encore compris comment Dieu agit dans son peuple et ils n'ont pas encore compris la vraie nature des dons de l'Esprit.

Ils croient que les dons de l'Esprit sont des marques de combien ils sont spirituels. Les dons montrent au monde qu'ils sont des chrétiens de haute qualité. Et pour les Corinthiens cela est une grande chose. Nous avons déjà vu quand nous avons regardé d'autres chapitres de ce livre que dans l'église de Corinth il y avait des problèmes entre riches et pauvres, entre libres et esclaves, entre ceux qui avaient le pouvoir et ceux qui ne l'avaient pas. L'église de Corinthe était une église divisée. Et les dons de l'Esprit étaient une source de problèmes dans l'église parce qu'ils provoquaient encore des divisions. En fait, c'était un des dons qui provoquait des problèmes. Les Corinthiens aimaient tous les dons de l'Esprit mais le don de parler en langues était considéré le don le plus important. Ceux qui parlaient en langues regardaient ceux qui ne parlaient pas en langues comme des chrétiens de deuxième rang, peu spirituels et moins bien équipés pour la vie chrétienne. A Corinthe parler en langues est devenu le signe de l'authenticité de la foi. Les autres dons valaient moins aux yeux de ceux qui possédaient ce don.

Il semble que les Corinthiens demandaient à Paul comment savoir qui était spirituel et qui ne l'était pas. Certains disaient que parler en langues était l'évidence de la nouvelle naissance et de la spiritualité d'une personne. D'autres disaient que parler en langues n'avait rien à faire là-dedans. Que dit Paul?

Il dit que chaque chrétien est spirituel. Chaque chrétien reçoit l'Esprit Saint et reçoit aussi de lui un don. Aucune exception. Il est impossible d'être un chrétien sans que l'Esprit Saint n'intervienne. Paul explique que "nul ne peut dire: Jésus est le Seigneur! si ce n'est par le Saint-Esprit." Evidement tout le monde sait dire les paroles "Jésus est le Seigneur". Mais ici, dire que "Jésus est le Seigneur" signifie qu'une personne l'a accepté comme Seigneur et Sauveur, que la personne déclare qu'il a besoin du pardon des péchés et qu'il veut suivre Jésus comme disciple. Ce sont quatre mots qui résument toute une nouvelle vie. Seulement un chrétien puisse les dire tout en tenant compte de leur signification.

Au verset 3 il y a quelques mots troublant. Est-ce que certaines des Corinthiens disaient vraiment que "Jésus est anathème"? Anathème veut dire maudit. Je ne crois pas. Paul se sert de ces mots pour montrer quelque chose qui devraient être évident à tout le monde. L'Esprit Saint ne va jamais inciter ou inspirer quelqu'un à blasphémer. Ce n'est pas possible. Paul met en contraste deux choses - ce que les Corinthiens étaient avant de devenir chrétiens et ce qu'ils étaient après avoir accepté Jésus comme Seigneur.

Qu'apprenons-nous de ces versets? Tout simplement, chaque chrétien est un être spirituel. Il est animé par l'Esprit Saint et cela se voit dans sa profession de foi, une profession qui est vécu moment par moment, jour par jour devant les regards du monde. Cela ne nous semble pas très profond peut-être. Mais en réalité il existe des chrétiens qui ont cru à un mensonge. Quelqu'un leur a dit que s'ils ne manifestent pas un tel ou un tel don ils ne sont pas des vrai chrétiens, ils manquent quelque chose d'important. Ne le croyez pas. Sans l'Esprit dans votre vie vous n'êtes même pas chrétien! Que vous manifestez un don quelconque ou non n'est aucune indication de votre spiritualité, de la réalité de votre foi ou de votre salut.

J'aimerais préciser certaines choses à propos de la profession de foi que j'ai mentionné il y quelques instants. Ce que je dis maintenant est un peu "entre parenthèses" mais il y a un rapport avec quelque chose que je vais dire plus tard. Il est possible, malheureusement, pour une personne de professer sa foi en Christ et de, par la suite ou à partir d'un certain moment, ne pas vivre comme un chrétien. C'est un sujet difficile et troublant. Chaque chrétien est un pécheur pardonné. Nous sommes des nouvelles créatures comme 2 Corinthiens 5:17 nous le dit: "Si quelqu'un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles." L'ancienne vie de péché est derrière. Le chrétien ne vit plus dans le péché. Il pèche, oui, nous le faisons tous, mais il n'est pas content d'y rester. Il confesse son péché et il se repent. Il reçoit de nouveau le pardon du Seigneur. Si un chrétien commet un péché et il continue dans son péché sans vouloir se repentir nous nous demandons qu'est-ce qui se passe. Il y a des questions légitimes à poser.

Nous ne voyons pas dans le cœur d'un autre, nous ne voyons que ses actions. Certainement la foi doit toujours être vécue. Les paroles toutes seules ne sont pas suffisantes pour montrer qu'une personne appartient au Seigneur. Mais nous avançons avec précaution quand il nous semble qu'il y a un gros décalage entre la profession de foi et les actions d'une personne. Il nous faut de l'humilité, de la sagesse et du discernement.

Diversité et Unité (4-7)

Chaque chrétien qui a l'Esprit Saint a aussi un don. Du verset 4 au verset 7 Paul explique la diversité et l'unité des dons. Il nous explique aussi pourquoi ils sont donnés. Il y a beaucoup de sortes de don, ils ont tous la même source et ils sont tous donnés pour une raison précise.

Le mot grec que Paul utilise pour parler des dons dans le verset 4 est un mot qui nous montre la nature des dons de l'Esprit. Paul parle des "charismaton". Ce mot est fortement lié au mot grec "charis" qui veut dire "grâce". Il est tout à fait probable que vous connaissez déjà que ce mot "charis" est à la base de notre mot "charismatique". Il y a beaucoup de chrétiens qui se disent "charismatique" et ils ont une certaine compréhension du mot. Mais, en fait, tout chrétien, toute chrétienne est charismatique, sauvé par la grace de Dieu. Si non vous n'êtes pas chrétien ou chrétienne!

Les "charismaton" de Dieu sont des dons de grâce. Qu'est-ce que cela veut dire? Nous ne les méritons pas et nous ne pouvons rien faire pour les mériter. Ils sont des dons gratuits, immérités de Dieu au peuple qu'il aime. Et notre Dieu est généreux! Il donne à son église tout ce dont elle a besoin pour faire sa volonté.

Paul écrit que c'est "le même Dieu qui opère tout en tous". Tous, chacun, chacune, reçoit un don et ils ne sont pas tous les mêmes. Plus tard aux versets 29 et 30 Paul va demander "Tous sont-ils apôtres? Tous sont-ils prophètes? Tous sont-ils docteurs? Tous ont-ils le don des miracles? Tous ont-ils le don des guérisons? Tous parlent-ils en langues? Tous interprètent-ils?" Et il s'attend à ce que la réponse soit "non, pas de tout".

A propos de la diversité des dons j'aimerais vous citer un commentateur qui s'appelle Don Carson. Il dit ceci: "Dieu aime la diversité, il l'aime tant que quand il envoie une tempête de neige chaque flocon est différent. Nous produisons des glaçons. Sans doute l'église est, dans un sens, une armée puissante mais cela ne veut pas dire que nous devons penser à nous comme des soldats en kaki indifférencié. Nous sommes plus comme un orchestre: chaque partie fait sont contribution unique à l'harmonie symphonique."

J'y trouve une image magnifique de comment Dieu équipe son église. Chacun avec sa part à jouer selon le don qu'il a reçu. Nous trouvons dans ces versets que Paul n'est pas pressé à donner une définition étroite des dons de l'Esprit. Ils sont plus nombreux, plus divers et plus intéressants que nous ne pourrions imaginer. Et ils sont tous donné pour le bien de l'église. Un don n'est pas notre possession comme si nous pouvions le garder pour nous-mêmes. Nous nous trompons si nous parlons de "mon don à moi" comme cela. C'est ne pas pour moi dans le sens que moi seul je puisse en profiter. Au chapitre 4 Paul a demandé aux Corinthiens "Car qui est-ce qui te distingue? Qu'as-tu que tu n'aies reçu? Et si tu l'as reçu, pourquoi te glorifies-tu, comme si tu ne l'avais pas reçu?"

L'Esprit Saint est la source de nos dons. Ils ne viennent pas de nous. Il n'y pas un seul personne dans une église qui a tous les dons de l'Esprit. Il n'y a personne dans l'église qui appartient à Jésus qui n'a pas de don de l'Esprit. L'Esprit œuvre dans chaque chrétien de la communauté et c'est lui qui assure la distribution de ses dons. Et il les donne pour édifier et construire l'église de Jésus-Christ. Soyons reconnaissant à Dieu pour comment il pourvoit pour son église et comment il dirige son église.

A partir du verset 8 Paul se tourne vers les dons différents. Il va en énumérer 9 est puis montrer aux Corinthiens comment ils doivent regarder les dons de l'Esprit qui se manifestent parmi eux. Et c'est à ce point-là que nous devons nous arrêter ce matin. Je vous laisse dans un état de suspense espérant que dans deux semaines nous pouvons avancer ensemble dans notre étude de ce sujet si important pour la vie de notre église.


Si vous avez apprecié cette prédication que vous avez lu et vous aimerez nous aider dans la construction de notre nouveau bâtiment d'église vous pouvez visiter notre site www.1000x50.com, merci.

Retourner à la liste de prédications