* Imprimer

  Ecouter ce message
ou Télécharger en MP3 (8,39 Mo)

Lire la Bible

Cliquez les mots soulignés pour faire ouvrire une fênetre avec le verset ou passage approprié de la Bible Louis Segond.

Ou, cliquez ici pour avoir la table de matières pour la Bible entière dans une nouvelle fênetre.

Commentaires?

Vos commentaires sont toujours les bienvenus.

1 Jean 2:1-2

Quand vous péchez

La dernière fois, nous avons beaucoup parlé du péché. Un sujet qui n'est pas toujours très agréable. Nous savons tous qu'il vaut mieux que nous ne péchions point. Nous vivons parfois avec l'idée que, puisque maintenant nous sommes chrétiens nous devons vivre sans péché, et que chacun autour de nous fait mieux que nous à cet égard. Mais, si nous vivons ainsi, nous sommes aussi terriblement conscients du fait que nous n'y arrivons pas. Et cela, sauf si nous avons réussi à nier totalement le péché et l'évidence du péché qui existe dans notre vie... si c'est le cas je peux vous prêter une copie de ma dernière prédication...

Peut-être vous rappelez-vous 'une des questions d'il y a quelque semaines: Est-ce que vous avez déjà dit "Seigneur, c'est moi encore une fois... même péché encore une fois..." Et vous avez répondu "Oui, Seigneur, c'est moi encore une fois..." Et si seulement nous savions que celui que nous voyons vivre une vie "super", doit lutter avec le même problème du péché.

Quand vous péchez alors que faites-vous?

Jean a déjà dit dans son épître, chapitre 1, verset 9, que "si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité."
Mais, est-ce que vous vous êtes déjà posé la question: "Comment est-ce que je peux être certain que Dieu m'entend quand je confesse mes péchés et qu'il me pardonnera, moi avec mes péchés à moi?"

Lisons 1 Jean 2:1-2

Ces deux versets sont la suite de ce que Jean a dit dans le premier chapitre.
Quand nous devenons chrétiens, nous pouvons nous attendre à ce que nous nous arrêtions de pécher.
Jean a déjà dit aux membres des églises auxquelles il écrit: "Mes amis, je ne veux pas que vous péchez. Vous vivez autrement maintenant. Le péché ne va pas avec cette nouvelle façon de vivre."
Jean écrit pour démontrer l'erreur de ceux qui nieraient la réalité du péché à ceux qui ne sont pas encore tombés au fond de l'erreur.
"Ne péchez pas" dit Jean. "A vous de décider de ne pas pécher. Vous avez le choix. Prenez mes paroles au sérieux!"

Mais, même quand vous péchez,... ne désespérez pas.
Pourquoi? Un mot - Jésus.
Ce qu'il fait. Qui il est. Ce qu'il a fait.

Une question de justice

Comment réagissez-vous à l'injustice et le mal?
Qu'est que vous avez vu à la télé ou lu dans les journaux ces derniers jours qui vous fait dire: "C'est injuste!"
Si nous réagissons contre l'injustice et le mal, tels que nous sommes, que pouvons-nous dire de Dieu? Nous sommes faits à son image, notre réaction à l'injustice reflète un peu sa réaction à l'injustice. Mais comparer notre réaction à celle de Dieu est comme comparer une bougie à un phare! Dieu est parfait, pur, lumière, que pense-t-il de l'injustice et le mal qu'il voit dans sa création?
Une fois auparavant il a effacé le mal de la face de la terre. Il n'y a que Noé et sa famille qui ont survécu. Dieu a promis de ne plus jamais agir ainsi, mais, sa colère, sa colère sainte et juste redouble contre le péché. Un jour il dira "Assez!" et sa colère tombera sur cette terre, le jour du jugement dernier.

Jean nous dit dans son évangile que "Celui qui croit au Fils a la vie éternelle; celui qui ne croit pas au Fils ne verra point la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui." (Jean 3:36) Paul nous parle aussi de cette colère, elle "se révèle du ciel contre toute impiété et toute injustice des hommes qui retiennent injustement la vérité captive." (Romains 1:8) Le péché et la colère de Dieu, c'est une affaire sérieuse!

Est-qu'il y a de l'espoir? Si la colère de Dieu reste sur ceux qui pèchent quel espoir pour nous quand nous péchons? Il y a Jésus, l'Avocat.

Ce qu'il fait

Jésus est notre avocat auprès du Père. Aujourd'hui. Maintenant. C'est ce qu'il fait. Il parle au Père pour nous défendre. Quand Dieu nous voit, quand il voit notre péché sa réaction juste est de nous condamner. Cela parce qu'il est 100% pur, 100% saint. Il ne tolère pas le péché.

Mais, quand Jésus parle au Père il ne parle pas de ce qui est bien chez nous. Il ne cherche pas à nous défendre avec une liste de ce que nous avons fait de bien. Ces choses ne sont rien devant Dieu. Nos bonnes œuvres ne comptent pour rien en ce qui concerne la question de la vie et la mort. Jésus est notre avocat grâce à qui il est et à ce qu'il a fait.

Il y a peut-être certaines choses qu'il faut dire avant de continuer:
Aujourd'hui, les avocats sont souvent présentés comme des personnes malhonnêtes, concernés par leur propre confort - l'argent et une voiture 'cool' et concernés par l'argent à gagner à tout prix - avec la loi ou sans la loi.... Il ne faut pas croire tout ce que l'on voit à la télé de toute façon. Quand Jean dit que Jésus est notre avocat il ne veut pas dire que Jésus essaye de tordre le bras de Dieu pour qu'il soit gentil avec nous.

Dieu le Père et Dieu le Fils étaient d'accord sur un plan par lequel Jésus deviendrait notre avocat, et ils l'ont mis en pratique. La bible est très claire sur ce sujet que, quand Jésus est mort sur la croix, il l'a fait de son plein gré, par amour pour nous et que, au lieu de la joie qui lui était réservée, il a souffert la croix selon Hébreux 12:2 Dieu le Père l'a permis aussi, par amour. Le plan du salut a été conçu et mis en pratique avec l'accord des membres de la trinité. Il y avait l'unité à chaque étape. Et le but du plan du salut:était la restauration de notre relation avec Dieu. C'est la relation qui a été corrompue et brisée par la désobéissance d'Adam dans le jardin d'Eden.

Retournons pour un instant à l'image de l'avocat d'aujourd'hui. Non seulement il nous est présenté sous un aspect pernicieux mais tout le système de la justice - tribunal, juge, procès, nous est présenté comme froid et impersonnel. En est-il ainsi avec Dieu? Je dirai "non". Au cœur du salut nous trouvons la réconciliation. Cela ne peut pas être impersonnel. Dieu veut rétablir sa relation avec nous. Sa justice demande la punition pour le péché. Son amour a trouvé un moyen de satisfaire sa justice - légitimement.

Qu'est qui se passe alors? Quand Dieu nous condamnera pour notre péché, Jésus lui dira:-
"Père, j'aime celle-là. Elle m'appartient. Elle s'est repentie. Elle croit en moi. Mon sacrifice la couvre. Elle n'a pas à être condamnée."
Il n'a qu'à montrer ses mains avec la marque des clous - la marque de la croix et du jugement et Dieu, le juge nous acquitte. Le péché qui était suffisant pour nous condamner est rendu impuissant.

Qui il est

Jean parle de "Jésus-Christ le juste" Avec cette courte phrase Jean nous dit quelque chose de la nature et du caractère du Fils de Dieu. Qui il est.

Jésus - totalement homme. Son prénom - Jésus. Matthieu dans son évangile nous dit que l'ange a dit à Joseph que "tu lui donneras le nom de Jésus; c'est lui qui sauvera son peuple de ses péchés." (Matt 1:21) La lettre aux Hébreux nous dit que "puisque les enfants participent au sang et à la chair, il y a également participé lui-même, afin que, par la mort, il anéantît celui qui a la puissance de la mort, c'est-à-dire le diable." (Héb 2:14) Jésus est devenu un être humain parce que ceux qu'il aime et ceux qu'il veut sauver sont des êtres humains

Christ - Le Messie en grec. Ce n'est pas son nom de famille c'est une déclaration de sa divinité! Avec un mot, Jean enracine ce que Jésus a fait, son sacrifice, dans l'ancien testament et dans l'alliance entre Dieu et Israël. C'est une alliance qui a été brisée plusieurs fois par les Israélites. Le système du temple, prêtres et sacrifices du Lévitique a été institués pour traiter le problème de l'alliance brisée. Jésus qui s'est sacrifié à la croix est le sacrifice ultime de l'ancien testament. L'ancien sacrifice du jour des expiations qui se trouve dans Lévitique 16 réglait le compte du péché d'Israël pour une année seulement. Le sacrifice de Jésus a réglé le compte du péché pour toujours.

Le Juste - son caractère éternel. Jésus était un homme sans péché. Il a parfaitement gardé la loi - ce que nous ne pouvons pas faire nous même. C'est cela qui l'a rendu acceptable aux yeux de Dieu le Père comme sacrifice pour expier les péchés de l'humanité - l'agneau sans tache que Jean Baptiste a reconnu comme "l'Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde." (Jean 1:29)

Qui il est, rend possible ce qu'il a fait à la croix - Homme, Dieu, Parfait. Ce qu'il a fait à la croix rend possible ce qu'il fait maintenant. Examinons ce qu'il a fait.

Ce qu'il a fait

Nous aimons souvent des longs mots. Parfois utiliser un long mot sert à dissimuler quelque chose de simple. Nous avons quelques exemples en anglais: Je les prononcerai avec mon meilleur accent britannique...
Hippopotomonstrosesquipidelian - 30 lettres qui veut dire, tout simplement "long".
Antidisestablishmentarianism - 28 lettres qui veut dire "opposition à la séparation de l'église et l'état."
Floccinaucinihilipilification - 29 lettres qui veut dire "la catégorisation de quelque chose comme inutile."

Mais parfois nous avons besoin d'un long mot pour expliquer une grande idée. Jean nous dit que Jésus est le "victime expiatoire". Il y a un autre mot qui définit plus complètement ce que Jean veut dire c'est la Propitiation. Expiation fait parti de l'idée de la Propitiation mais ne nous donne pas tout son sens.

Expiation et Propitiation - peut-être pas beaucoup de lettres mais c'est important à savoir ce qu'ils veulent dire.
Expiation - réparer un crime ou une faute en payant un prix approprié. C'est l'enlèvement du péché par un acte du pécheur ou d'un autre.
Propitiation - apaiser ou détourner la colère de quelqu'un. Normalement ce "quelqu'un" est un dieu ou divinité.

Quand Jean dit que Jésus et la victime expiatoire ou la propitiation il dit que Jésus est celui qui a détourné la juste colère de Dieu du mal que nous faisons en payant un prix pour ce même mal.
Jean dit que Jésus est une "victime". Ce n'est pas dans son intention que nous comprenions que Jésus a été contraint à agir d'une façon qui ne concordait pas avec sa volonté.

Le prix demandé pour le mal que nous faisons a été payé à la croix quand Jésus est mort. Jean fait allusion au sacrifice de Jésus quand il parle du "sang de Jésus son Fils" qui "nous purifie de tout péché."
A la croix Jésus s'est occupé du problème du péché dans son entier et pas seulement du problème de notre péché individuel. Sa mort pourvoit à notre purification, une vie changée, ainsi que la suppression de la tâche du péché. Quel espoir pour nous quand nous sommes désespérés par notre péché! Le sacrifice de Christ est suffisant pour nous sauver et pour nous changer!

Que la colère de Dieu est détournée veut dire que maintenant nous pouvons être réconciliés avec lui. La relation peut être restaurée. Notre péché ne bloque plus le chemin vers Dieu puisqu'il l'a enlevé lui-même. Nous pouvons encore une fois connaître Dieu.

Il y a des implications dans la vie quotidienne, dans notre marche avec Dieu.
Christ est mort une fois pour toute. Le prix a été payé une fois. Christ n'a pas besoin d'être sacrifié chaque fois que nous péchions. C'est une réalité qui nous libère. Le travail a été achevé. Jésus a déjà crié "Tout est accompli!!" (Jean 19:30) Il n'y rien à faire en plus.

Ce seul sacrifice - une fois pour toute est appliqué à notre vie chaque fois nous péchons et que nous confessons notre péché. Chaque fois que nous péchons Jésus n'a qu'à montrer ses mains, comme nous l'avons déjà dit, montrer les cicatrices qui sont preuves de ce qu'il a accompli et Dieu le Père nous pardonne - par amour pour son Fils et par amour pour nous parce que sa justice a été satisfaite en Christ.

Le monde entier

Jean finit en disant que ce que Christ a fait n'était pas seulement pour nous, nous qui croyons en Jésus, mais pour le monde entier.

Est-ce possible que Jean nous dit que tout le monde sera sauvé automatiquement? Il y en a certains qui aimeraient entendre cela. Mais Dieu ne pardonne pas arbitrairement. Si c'était le cas Jean ne parlerait pas des "antéchrists" (2:18), "les enfants du diable" (3:10) et "un péché qui mène à la mort" (5:16) - tous auraient été pardonnés. La colère de Dieu reste sur ceux qui ne se repentent pas et qui refusent de croire en Jésus. Cette colère se terminera un jour par le jugement.

Mais, puisque Christ est mort, il est possible pour chaque homme, femme et enfant d'être pardonné et sauvé. Le sacrifice de Christ est suffisant et nécessaire pour le salut de tous, mais tous ne vont pas confesser leur péché, accepter le sacrifice de Jésus à leur place et accepter Jésus comme Seigneur et Sauveur.

Conclusions

Retournons à la question que j'ai posée au début:
"Comment est-ce que je peux être certain que Dieu m'entend quand je confesse mes péchés et qu'il me pardonnera, moi avec mes péchés à moi?"

Nous en sommes certains parce que nous avons un avocat au ciel auprès du Père qui parle pour nous défendre. Sa défense ne dépend pas de vous ou de moi mais de lui. Jésus est la propitiation pour que nous puissions être pardonnés et réconciliés avec Dieu. Non seulement la colère de Dieu est détournée mais l'amour et la communion nous sont offerts. Le sacrifice a été fait une fois seulement mais ses effets durent toute notre vie durant.

Je ne peux pas prétendre comprendre tout ce qui s'est passé à la croix. Il y a toujours un certain mystère là-dedans. Mais, je comprends que mon salut a été gagné et assuré à la croix. Et cela devient efficace dans ma vie quand je crois en Jésus. Et puis, quand je tombe encore une fois dans le péché, celui que s'est sacrifié pour me sauver parlera pour ma défense.
Cela nous aide à vivre chaque jour. Avec confiance mais avec humilité. Quand nous péchons, ne désespérons pas. Nous ne sommes pas fatalistes. Le pardon n'est pas une question de sentiments - si je me sens pardonné, si je me sens juste avec Dieu. C'est une question de fait. Ce que Jésus a fait, qui il est et ce qu'il fait.


Si vous avez apprecié cette prédication que vous avez lu et vous aimerez nous aider dans la construction de notre nouveau bâtiment d'église vous pouvez visiter notre site www.1000x50.com, merci.

Retourner à la liste de prédications