* Imprimer

Lire la Bible

Cliquez les mots soulignés pour faire ouvrire une fênetre avec le verset ou passage approprié de la Bible Louis Segond.

Ou, cliquez ici pour avoir la table de matières pour la Bible entière dans une nouvelle fênetre.

Commentaires?

Vos commentaires sont toujours les bienvenus.

1 Timothée 3:1-7

Les Anciens

Nous continuons ce matin dans notre étude de ce que la bible dit à propos des responsables de l'église. Nous allons regarder un passage dans 1 Timothée. C'est un passage bien connu et souvent cité qui parle des anciens de l'église. Lisons 1 Timothée 3:1-7 ensemble.

Il y a deux choses importantes à remarquer avant de plonger dans le texte ce matin. Dans l'église nous avons des prédications pour que nous nous regardions tous à la lumière de la parole de Dieu. Quand nous arrivons à un passage comme celui que nous venons de lire l'attention est plus centrée sur celui qui prêche et aussi sur ceux qui sont responsables pour l'église. Le phare se tourne et illumine le pupitre. Une question légitime se pose - celui qui prêche, est-il un exemple de ce qu'il prêche? Pour cela, parce que je veux bien que cette question soit posée, je suis un peu nerveux ce matin. Je vois ce que dit la parole de Dieu, ce qu'elle demande et je vois combien je suis parfois loin d'être ce que je dois être en tant que responsable de l'église.

La tentation pour moi, et j'imagine c'est la même tentation pour chacun qui doit apporter un message à propos de ce passage, c'est de vouloir limiter ce que dit l'apôtre Paul, de diminuer l'importance de ses paroles pour la vie d'un ancien. Comme cela les anciens de l'église peuvent paraître mieux qu'ils le soient. Comme cela moi je peux paraître mieux que je le suis. Mais nous devons être honnêtes avec ce que dit la parole de Dieu. Nous devons faire tout ce que nous pouvons pour voir ce qu'elle dit réellement. Et puis nous devons l'appliquer à notre situation, ici, aujourd'hui à Libramont.

La deuxième chose à dire, à la suite de la première, c'est qu'il y deux phrases dans ce passage qui sont difficiles à interpréter. Ce qui est dit est tout à fait compréhensible mais ce n'est pas facile à comprendre ce que Paul a voulu dire quand il les a écrits. Quand nous arrivons à ces deux phrases nous allons prendre un peu plus de temps pour les explorer.

Avant d'aller plus loin il est important de comprendre un peu la situation de Timothée, celui qui a reçu la lettre que nous appelons 1 Timothée. Timothée était le protégé de l'Apôtre Paul. Selon Actes 16: Paul "se rendit ensuite à Derbe et à Lystre. Et voici, il y avait là un disciple nommé Timothée, fils d'une femme juive fidèle et d'un père grec. Les frères de Lystre et d'Icone rendaient de lui un bon témoignage. Paul voulut l'emmener avec lui; et, l'ayant pris, il le circoncit, à cause des Juifs qui étaient dans ces lieux-là, car tous savaient que son père était grec.

Timothée a resté avec Paul pour apprendre le travail du ministère. Pour finir Timothée est devenu responsable de l'église d'Ephèse. Une église qui a été implanté par Paul lors de son troisième voyage missionnaire. Au moment où Timothée est devenu responsable de l'église c'était une église troublée. Il y avait certains qui enseignaient de la fausse doctrine. Cela était en train de déstabiliser l'église. Dans sa première lettre Paul dit à Timothée: "Je te rappelle l'exhortation que je te fis, à mon départ pour la Macédoine, lorsque je t'engageai à rester à Ephèse, afin de recommander à certaines personnes de ne pas enseigner d'autres doctrines, et de ne pas s'attacher à des fables et à des généalogies sans fin, qui produisent des discussions plutôt qu'elles n'avancent l'œuvre de Dieu dans la foi." Quand nous lisons au sujet de Timothée dans la bible nous trouvons qu'il était un homme timide, parfois hésitant, souvent malade, manquant de confiance. Mais il avait une passion pour Dieu et pour sa parole.

Le passage que nous regardons ce matin parle de quatre choses à propos d'un ancien de l'église: Son caractère - qui il est. Sa manière - ce qu'il est. Son comportement - ce qu'il fait. Sa réputation - ce que d'autres pensent de lui.

Comme j'ai dit la semaine passée les termes Ancien, Pasteur & Evêque parlent de la même position et les mêmes personnes dans l'église - ceux qui sont responsables pour l'église, ceux qui la dirigent. Je vais utiliser plus le terme ancien que pasteur ou évêque dans ce que je dis aujourd'hui.

Son caractère

L'auteur anglais C. S. Lewis a écrit ceci à propos du caractère: "Ce qu'un homme fait quand il est surpris est la meilleure preuve de quelle sorte d'homme il est. S'il y a des rats dans la cave vous allez les voir si vous y entrer subitement. Mais le surpris ne crée pas des rats; il les empêche de se cacher. De la même manière que la provocation soit un surpris ne me rends pas de mauvaise humeur, il ne montre que je suis un homme de mauvaise humeur."

C'est à dire que notre caractère est déjà bien établi avant que cela se montre dans un moment de crise. Notre réaction est une conséquence de notre caractère. Quand Paul écrit à Timothée la première chose qu'il dit à propos de quelqu'un qui veut être ancien c'est qu'il soit irréprochable. C'est une question de caractère. Dans la liste qu'il donne il n'y a qu'une qualité qui parle des capacités du responsable - qu'il soit propre à l'enseignement. Tous les autres parlent de son caractère.

Même en regardant en vitesse la liste de Paul, nous voyons tout de suite que la barre est élevée. Tendre vers la charge d'ancien n'est pas à faire à la légère. On demande beaucoup de ceux qui veulent être appelé "Ancien". Cependant, Paul dit "Si quelqu'un aspire à la charge d'évêque, il désire une œuvre excellente." Que la barre soit haute ne veut pas dire qu'il n'y personne qui peut chercher la responsabilité. L'église a besoin des responsables, Paul les a nommés dans toutes les églises qu'il a implantées. C'est une œuvre excellente. Une tâche noble. Mais ce n'est pas pour tout le monde.

Pour Paul il semble que le caractère est plus important que la connaissance ou même les capacités. Pour la connaissance on peut poser des questions ou lire des livres. Pour les capacités on peut être enseigné, prendre des cours et faire des stages. Pour le caractère c'est plus difficile. Comme quelqu'un a dit "le caractère c'est ce que vous êtes quand personne ne vous regarde." C'est ce que nous sommes - sans être fataliste. Nous pouvons le changer, oui, mais c'est plus difficile que de lire un bon livre ou gagner un diplôme.

Qu'il soit irréprochable est l'en-tête sous laquelle toutes les autres qualités se trouvent. Que veut dire irréprochable? Il est simplement sans reproche. Il est impossible de saisir un tel homme pour l'accuser, pour le critiquer ou pour l'attaquer. Oui, on peut dire des critiques mais elles ne collent pas! Le terme ne peut pas signifier "sans péché". Si c'était le cas il n'y aurait pas de responsables dans l'église parce que chacun pèche, personne n'est parfait. Point. Cependant, nous reviendrons à des questions à propos du péché des anciens plus tard. Qu'un responsable soit irréprochable veut dire aussi qu'il a une bonne réputation dans l'église. Si les membres de l'église n'ont pas confiance en les responsables ils auront difficile à diriger l'église et l'église va rencontrer beaucoup de difficultés tôt ou tard.

Sa manière

L'Ancien doit être intègre dans toutes ses relations - dans sa famille, dans l'église et en dehors de l'église. Paul parle plus de la famille dans le verset 5 mais dans le verset 2 nous trouvons que le responsable doit être "mari d'une seule femme". Ceci est la première phrase difficile dans ce passage. Nous comprenons bien les paroles "mari d'une seule femme" mais qu'est ce que Paul veut dire par cela?

A ce point nous allons prendre du temps pour regarder les possibilités et pour en choisir une. Nous partons du principe qu'un texte moins clair doit être regardé à lumière des textes plus clairs. Au moins quatre interprétations de cette phrase ont été proposées. Elles touchent souvent à la situation familiale de celui que veut être ancien et elles disent qu'ici Paul veut exclure du conseil d'Anciens ceux qui sont: Célibataire. Polygame. Divorcé et remarié. Infidèle.

Pour la première : qu'il ne soit pas célibataire nous pouvons dire tout de suite que Paul n'a pas voulu exclure de tels hommes. Paul lui-même et Timothée étaient célibataires. A l'époque de Paul c'était pris comme acquis qu'un responsable serait marié et c'est de cette optique que Paul parle. Si les membres d'une église veulent engager un célibataire comme ancien ils doivent considérer les autres qualités citées. Mais cette phrase à quand même quelque chose à dire aux célibataires comme nous allons voir.

Q. Qu'est que la pénalité pour la polygamie?
R. Plusieurs belles-mères.

Je peux le dire parce que j'aime bien ma belle-mère et je n'en ai qu'une! Certains ont suggérés que Paul interdit celui qui est polygame de devenir membre du Conseil d'Anciens. En fait à l'époque de Paul dans l'empire romain la polygamie n'était pas un très grand problème Ce n'était pas un grand problème dans les églises non plus. Dans une de ses lettres plus anciennes Paul a déjà interdit la polygamie dans les églises: "Toutefois, pour éviter l'impudicité, que chacun ait sa femme, et que chaque femme ait son mari." 1 Corinthiens 7:2

Dans une phrase difficile nous arrivons à la plus difficile des interprétations. Est-ce que Paul parle de ceux qui se sont divorcés et remariés quand il dit "marie d'une seule femme"? Il nous faudra une prédication entière (ou deux) pour aller au fond de cette question, mais je crois que nous pouvons remarquer deux choses ce matin. Premièrement, il ne me semble pas que Paul parle de ceux qui se sont divorcés et remariés avant de devenir chrétiens. Dans toutes les qualités nommées l'accent est mis sur ce qui se passe maintenant, ce que l'homme est maintenant. Quand même un homme peut être exclu de la position d'ancien si sa vie avant est toujours, aujourd'hui, un sujet de reproches pour lui. Cependant cela ne l'exclu pas de la vie de l'église, cela ne l'empêche pas de mettre ses dons au service de la communauté et d'avoir un ministère dans l'église. Deuxièmement, pour un homme qui est chrétien, qui se divorce et remarie et qui veut devenir ancien il faut peut-être poser une question. Pourquoi l'homme est-il divorcé? Il est rare qu'un membre du couple soit tout à fait innocent mais c'est quand même possible et cela arrive. Dans le Nouveau Testament il y a deux raisons claires pour pouvoir se divorcer. Le premier c'est après l'adultère. Celui ou celle qui a été trompé est libre de partir et se remarier s'il est impossible d'être réconcilié. Le premier mariage peut être annulé. Non avec joie, l'échec d'un mariage est toujours un sujet de tristesse. Mais un tel divorce est acceptable et n'empêche pas un homme de devenir ancien.

La deuxième raison se trouve dans 1 Corinthiens 7:12,13 & 15: "Aux autres, ce n'est pas le Seigneur, c'est moi qui dis: Si un frère a une femme non-croyante, et qu'elle consente à habiter avec lui, qu'il ne la répudie point; et si une femme a un mari non-croyant, et qu'il consente à habiter avec elle, qu'elle ne répudie point son mari... Si le non-croyant se sépare, qu'il se sépare; le frère ou la sœur ne sont pas liés dans ces cas-là. Dieu nous a appelés à vivre en paix."

Si dans un couple il y a un croyant et un non-croyant ils peuvent bien essayer de vivre ensemble bien que cela ne soit pas toujours sans problèmes. Mais si le non-croyant veut partir ou se divorcer à cause, en effet, de la foi du croyant il le peut et le croyant est libre de se remarier. Je me rends bien compte que la discussion sur le divorce va beaucoup plus loin que ce que j'ai pu présenter ce matin. Pour résumé: un homme divorcé et remarié peut-il devenir ancien? La réponse: Ca dépend! Mais la décision doit être prise en tenant compte du passage entier et non pas une seule phrase. Il y a d'autres qualités qui doivent se manifester dans la vie de l'ancien.

Je crois que c'est la quatrième interprétation que Paul vise dans ce qu'il dit. Celui qui est infidèle à son épouse ne peut pas être ancien. Marie d'une seule femme veut dire que l'homme est dévoué à une seule femme - son épouse - et qu'il garde son mariage de tout danger, il travail pour le protéger à tout prix. A ce point nous pouvons reparler du célibataire, il est tenu à se garder propre, correcte par rapport à ses relations. En tant que responsable l'ancien est un exemple dans l'église. Et il doit être un exemple de la pureté sexuelle. Si nous voulons que les enfants, les jeunes, les jeunes couples, ceux qui sont seuls, et les vieux couples de l'église se tiennent face à l'immoralité de notre monde il faut qu'ils trouvent des bons exemples de la fidélité et de la pureté au sein de l'église. Parce que le monde ne donne pas un bon exemple.

Les responsables de l'église doivent manifester des qualités mentionnées par Paul. Mais ils ne sont pas seuls. Chacun dans l'église, chacun qui s'appelle chrétien doit vivre une vie pour plaire à Dieu. Selon 1 Pierre: "Mais, puisque celui qui vous a appelés est saint, vous aussi soyez saints dans toute votre conduite, selon qu'il est écrit: Vous serez saints, car je suis saint." Cela va nous aider quand nous parlons des fautes des anciens.

Il faut que l'ancien soit sobre, modéré, réglé dans sa conduite, hospitalier, propre à l'enseignement. Ce sont des choses qui marquent ce qu'il est. Quand nous observons quelqu'un pendant un certain temps nous voyons ses qualités. J'aimerais juste faire deux ou trois remarques ici: Sobre veut dire qu'il est vigilant - sur les brebis, sur lui-même, sur ce qu'il enseigne. Les bergers d'Israël dans l'Ancien Testament ont été accusés d'être des buveurs. Un berger ivre ne prend pas bien soin de ses brebis - il n'est pas vigilant. Ici Paul parle d'un état d'esprit bien qu'il dira plus tard que l'ancien ne soit pas "adonné au vin". Celui qui est ancien est-il vigilant?

Etre hospitalier ne veut pas dire pas simplement que l'ancien aime bien manger chez les autres ou même des les inviter chez lui. Hospitalier c'est d'être accueillant, surtout pour accueillir ceux qui ne sont pas de la communauté, étrangers qui viennent chez nous.

Comme j'ai dit tout à l'heure être "propre à l'enseignement" est la seule qualité qui ne parle pas du caractère. Qu'un ancien sache enseigner est important parce que les anciens sont responsables pour l'instruction de l'église et l'accent théologique de l'église. C'est eux qui décident ce qui va être enseigné dans l'église et c'est eux qui vont l'enseigner pour la plupart. Pour pouvoir enseigner il faut deux éléments: la capacité d'étudier et la capacité de communiquer. Savoir étudier, extraire des pépites d'or des écritures, sans savoir les communiquer d'une façon lucide, compréhensible et peut- être intéressantes et engageante ne sert pas a grande chose. Savoir communiquer sans avoir quelque chose à communiquer devient que le blah blah - parler pour parler, parler pour entendre sa propre voix sans nourrir ceux qui écoute. Comme Paul a dit à Timothée: "Et ce que tu as entendu de moi en présence de beaucoup de témoins, confie-le à des hommes fidèles, qui soient capables de l'enseigner aussi à d'autres."

Son comportement

Puis nous avons une liste des choses qu'un ancien ne doit pas être, ou ce qu'il ne doit pas faire. Ce sont des choses qui parle plus de son comportement dans l'église. "Il faut qu'il ne soit ni adonné au vin, ni violent, mais indulgent, pacifique, désintéressé." Encore une fois quelques remarques. Il est assez rare de voir un ancien qui se bagarre dans l'église. Mais la violence peut se manifester d'autres façons. Il est possible qu'il soit violent avec ses paroles, qu'il intimide les gens par ce qu'il dit. Il existe aussi le danger que l'ancien se serve de sa connaissance, de ses études, pour gagner des arguments par force de paroles ou force d'intellect. Cela n'est pas acceptable selon Paul.

Au verset 4 nous arrivons à la deuxième phrase difficile de ce passage: "Il faut qu'il dirige bien sa propre maison, et qu'il tienne ses enfants dans la soumission et dans une parfaite honnêteté." Dans le livre "Le voyage du pèlerin" le héros de l'histoire rencontre un homme qui s'appelle "Le chrétien de paroles" et c'est dit de lui qu'il "parle de la prière, de la foi, de la conversion, de la régénération, mais il ne sait qu'en parler... Le commun peuple, qui le connaît, en fait un proverbe qui dit: 'Un diable dans sa maison, un saint dehors'. Sa pauvre famille l'éprouve bien aussi; c'est un homme si dur et si chagrin, ses paroles sont si aigres et si mordantes, et il est si déraisonnable envers toute sa maison, qu'on ne sait comment s'y prendre avec lui."

Un tel homme ne peut pas devenir ancien selon Paul. Diriger sa maison parle de beaucoup plus que juste d'être gérant des choses pratiques dans la maison ou faire du bricolage le week-end. Dans sa maison l'homme peut-être responsable pour ces choses, ou il peut les partager avec son épouse... mais surtout il est responsable pour la direction spirituelle de sa famille. Par exemple, Il ne peut pas obliger ses enfants de suivre le Seigneur mais il doit prendre du temps pour les enseigner les voies du Seigneur. Quand Paul explique qu'il doit tenir ses enfants dans la soumission il ne veut pas dire que l'homme doit demander que ses enfants soient obséquieux "Oui monsieur, non monsieur" avec l'inclination de la tête. Nous devons bien nous rappeler les paroles de Paul dans Ephésiens 6:4 "Et vous, pères, n'irritez pas vos enfants, mais élevez-les en les corrigeant et en les instruisant selon le Seigneur." La soumission n'est pas l'écrasement. Paul veut qu'un homme corrige ses enfants et qu'il les enseigne. Pourquoi Paul s'intéresse-t-il à comment un homme se comporte chez lui? Il me semble que c'est parce que la famille est un modèle de l'église en miniature. Si en homme ne sait pas diriger sa famille, s'il ne sait pas corriger, enseigner, discipliner ou dépanner des problèmes dans sa propre famille est-ce que nous croyons qu'il saura le faire dans l'église?

Sa réputation Pour finir Paul parle de la réputation de celui qui veut devenir ancien. "Il ne faut pas qu'il soit un nouveau converti, de peur qu'enflé d'orgueil il ne tombe sous le jugement du diable. Il faut aussi qu'il reçoive un bon témoignage de ceux du dehors, afin de ne pas tomber dans l'opprobre et dans les pièges du diable."

Si je parle de vous en dehors de l'église que vont dire les gens qui vous connaissent? Vous êtes connu comment dans votre ville, votre village? Ce n'est pas quelque chose que nous faisons trop souvent quand quelqu'un se présente pour devenir ancien. Mais s'il y a des doutes à propos de son caractère, sa manière ou son comportement peut-être que c'est quelque chose à faire. Les fautes des anciens reflètent sur l'église et sur le nom de notre sauveur. Est-ce que nous voulons que le nom de Jésus soit traîné dans la boue à cause des actions et des réputations des responsables de l'église? Le diable travaille pour détruire l'église de Dieu. S'il réussit à tendre un piège pour les anciens de l'église il a bien fait son travail. Est-ce qu'il y a un décalage entre ce qu'il est à l'église et ce qu'il est en dehors de l'église - pour paraphraser le passage que j'ai cité tout à l'heure - est-il "un saint dans l'église, un diable dehors"? Si oui ceux de l'extérieure vont bien montre le doigt et dire "Eh bien, et il s'appelle chrétien, et il est responsable en plus! Qu'est ce que cela veut dire pour les autres qui le suivent...?"

Qu'est ce que l'on fait avec l'ancien humain? L'auteur américain John MacArthur donne des bonnes raisons pourquoi les responsables d'une église doivent rester irréprochables. Ils sont pris pour cibles par Satan. Il va les assaillir avec les tentations sévères. Et la chute d'un responsable ouvre plus la possibilité que l'église soit endommagée. Quand un berger chute l'effet sur les brebis est dévastateur. Les responsables sont responsables devant Dieu pour ce qu'ils connaissent et pour comment ils vivent la vérité qu'ils connaissent. Leur châtiment après avoir péché est donc plus grand. Le péché des anciens est plus hypocrite que le péché des autres puisqu'ils parlent contre le péché qu'ils commettent.

Dans l'église il faut que ceux qui sont responsables soient tenus à garder devant eux ses paroles de Paul à Timothée. Si nous les perdons de vu l'église va souffrir. Comme tout le monde les anciens sont des êtres humains, pécheurs comme les membres de l'assemblée sont aussi pécheurs. Mais cela ne peut pas servir comme excuse pour une vie vécue dans le péché et dans le désordre. Certains croient que corriger un ancien est de l'arrogance. Même certains anciens (mal)citent le verset de Psaume 105 qui dit "ne touchez pas à mes oints" pour empêcher à l'église de les questionner ou de les tenir responsable pour leurs actes et leur péché.

Mais Paul permet à l'église de mettre en question ses responsables: "Ne reçois point d'accusation contre un ancien, si ce n'est sur la déposition de deux ou trois témoins." Bien sur qu'il y ait des conditions! Mais l'ancien de l'église n'est pas hors de portée de la discipline de l'église quand il pèche.

Pour finir je vous demande de prier pour les responsables de cette église - pour Alain, pour Sammy et pour moi. C'est notre désir de vivre des vies irréprochables parmi vous, pour vous écouter, pour être des exemples, pour vous encourager, pour vous diriger, et surtout pour plaire à Dieu. Et nous avons besoin de vos prières.


Si vous avez apprecié cette prédication que vous avez lu et vous aimerez nous aider dans la construction de notre nouveau bâtiment d'église vous pouvez visiter notre site www.1000x50.com, merci.

Retourner à la liste de prédications