* Imprimer

Lire la Bible

Cliquez les mots soulignés pour faire ouvrire une fênetre avec le verset ou passage approprié de la Bible Louis Segond.

Ou, cliquez ici pour avoir la table de matières pour la Bible entière dans une nouvelle fênetre.

Commentaires?

Vos commentaires sont toujours les bienvenus.

Apocalypse 2 et 3

Aux sept églises

Il y a quelques semaines nous avons pensé à "comment finir bien la course".
Il nous faut la persévérance pour achever la course. Quand nous serons allés jusqu'au bout nous trouverons que Jésus nous attends à la ligne d'arrivée avec une couronne de salut. C'est une promesse.

Aujourd'hui je voudrais parler un peu plus de la promesse de notre salut. Ouvrons nos bibles au livre d'Apocalypse, chapitre 2 verset 1 à 7. Il y a sept églises dans les chapitres 2 et 3 qui ont reçu une lettre de Jésus, à travers l'Apôtre Jean. Les sept lettres sont semblables du fait qu'elles suivent une certaine formule. Mais, lire les deux chapitres prendrait trop de temps. Donc, nous allons seulement lire la lettre à l'église d'Ephèse.

Lisons le chapitre 2 versets 1 à 7

Le livre de l'Apocalypse est un livre qui concerne l'espérance. Quelqu'un a dit qu'on peut résumer ce livre en disant "Jésus gagnera!" Au milieu des circonstances difficiles ce livre nous appelle à voir au-delà de notre situation pour voir comment Dieu accompli ses plans.

Les lettres aux sept églises nous montrent ce qui se passe au sol. Il y a un besoin de faire un choix entre le bien et le mal. Qui suivons-nous? Qui servons-nous? Après ces lettres-ci le livre de l'Apocalypse nous montre les conséquences de ce choix dans les jours qui viennent. Le livre se termine avec le jour du grand jugement de toute la terre. Ceux qui ont choisi le bien, ceux qui ont choisi de suivre Jésus iront à la vie éternelle. Les autres, ceux qui ont choisi le mal partiront vers les tourments, la vraie séparation de Dieu pour toute l'éternité.

Les sept églises que nous trouvons dans les chapitres 2 et 3 étaient des vraies églises de l'époque de Jean. Les églises sont aussi symboliques de l'église universelle dans toutes les âges - les choses que nous trouvons ici dans ces passages, les choses positives et les choses négatives, ne sont pas limitées à ces sept églises. Le même Seigneur qui marchait au milieu des sept chandeliers d'or en verset 1 de chapitre 2 est présent aussi avec son église aujourd'hui.

Les sept lettres aux églises suivent un modèle de recommandation, critique, instruction et promesse.
C'est Jésus qui a parlé à chaque église à travers l'apôtre Jean et la première chose qu'il a faite était de trouver quelque chose de bon dans l'église. Si on prend l'exemple de l'église à Ephèse il leur a dit - "Je connais tes œuvres, ton travail, et ta persévérance. Je sais que tu ne peux supporter les méchants" et un peu plus tard "que tu as souffert à cause de mon nom." Ces sont des choses pour lesquelles Jésus recommande l'église à Ephèse.

Quand Jésus nous regarde dans notre petite église quelles sont des choses qui lui plaisent?
Je dirai qu'il voit l'amour - des uns pour les autres. Quand nous sommes arrivés il y a un an une des premières choses que nous avons remarqué c'est que l'église de Libramont est chaleureuse et accueillante. Notre avis n'a pas changé après un an.
Je crois qu'il voit aussi la persévérance de cette église au fil des années. Nous venons de fêter 20 ans d'existence - je suis sûr que cela plaît à Dieu.

Après sa recommandation Jésus se tourne vers la critique. A part les églises de Smyrne et de Philadelphie Jésus se plaint de ses églises. J'imagine que c'était avec tristesse qu'il a du se plaindre. Chacune de ces églises a bien commencé bien - mais il n'y en avait que deux qui étaient encore sur le bon chemin. Notre exemple, l'Eglise d'Ephèse, a abandonné son premier amour. De l'extérieur c'était une église qui semblait en bon ordre. Les cultes était bien dirigés, les activités de l'église était bien planifiés et d'une haute qualité. Mais, ils n'aimaient plus Dieu comme il fallait. Leurs bonnes actions n'étaient qu'une coquille autour d'un cœur froid.

Que remarque Jésus sur notre église? Est-ce que nous sommes encore amoureux de Jésus ou est-il possible que Jésus porte plainte contre nous comme il a porté plainte contre Ephèse? N'oubliez pas ses plaintes contres les autres églises non plus. Elles nous appellent à nous surveiller. Aucune église n'est parfaite mais nous ne voulons pas tomber comme l'église d'Ephèse. Ni maintenant ni à l'avenir.

Après la réprimande de Jésus dans le verset 4 il les encourage à reprendre le travail. Il fallait regagner l'amour qu'ils avaient perdu. Il ne fallait pas attendre jusqu'à ce que les sentiments soient rétablis mais il fallait changer l'attitude et agir à nouveau comme avant. Dès lors, ils avaient une décision à prendre. D'un côté Ils pouvaient rester sans amour et avec l'apparence d'être une vraie église. De l'autre côté ils pouvaient suivre l'instruction de Jésus et changer leur comportement et attitude.

Cette décision les emmènera soit à une menace, soit à une promesse. Soit Jésus viendrai et fermerai l'église, comme il le dit dans verset 5, parce que, en effet, ce n'était plus son église à lui. Soit ils deviendraient des vainqueurs du verset 7. Il y avait une décision à prendre. Je ne sais pas comment ils ont choisi enfin mais c'est un fait qu'il n'y a plus d'église à Ephèse aujourd'hui.

Jésus n'a pas prononcé de menace contre la totalité des sept églises, mais sachant que le livre aurait été lu dans chaque église, les menaces serviraient pour avertir chacun des conséquences d'un manque de persévérance.

De même, en tant qu'église et en tant qu'individus nous avons une décision à prendre. Est-ce que nous allons persévérer jusqu'au bout? Je veux que nous prenions la bonne décision pour que nous puissions être des vainqueurs parce qu'il y a quelque chose de bon qui attend les vainqueurs.
Voyons deux choses qui nous attendent à travers les promesses aux sept églises:
La vie éternelle et la présence de Dieu.

La vie éternelle

Les chrétiens qui appartenaient aux églises dont nous avons parlé ont vécu dans un temps de persécution. Chaque jour il fallait faire face à la possibilité de mourir pour leur foi. Ces jours-là étaient des jours incertains. "vivrai-je encore demain?" Les promesses de Jésus concernant la vie éternelle auraient été un encouragement pour eux. "Bien sur mon église, les jours qui viennent seront incertaines, mais ne perdez pas l'espérance - la vie vous attends après la mort. La mort n'est pas la fin, c'est le début!"

Il ne me semble pas que nous soyons impatients pour la vie après la mort, sans doute, à cause du relatif confort de nos vies. Pour la plupart nous sommes dans une situation relativement confortable. Bien sur que nous avons nos troubles - mais nous vivons dans un pays paisible, nous avons de quoi manger, nous avons des toits au-dessus de nos têtes. Mais, c'est bon de se rappeler du fait que nous sommes les citoyens d'un autre pays - le royaume de Dieu.

Je ne sais pas si vous aimez les statistiques. Par exemple:
Une personne sur 600000 sera frappée par un coup de foudre.
Une personne sur 1461 aura son anniversaire le 29 février. Je l'ai raté pour un jour.
Une personne sur 10 habite sur une île.
Une personne sur 2 a moins que 25 ans - c'est-à-dire que si vous avez plus de 25 la personne à votre gauche est plus jeune que vous...
Une personne sur une mourra

La dernière statistique est la seule qui est vraie en permanence. Nous vivons des vies de plus en plus longe. La santé s'améliore dans les pays occidentaux. L'espérance de vie augmente. Mais, une personne sur une mourra. Notre temps sur la terre est transitoire.
Mais pour le vainqueur la vie éternelle attend.

Chapitre 2 verset 7 nous dit que: "A celui qui vaincra je donnerai à manger de l'arbre de vie, qui est dans le paradis de Dieu.
L'arbre dont l'accès a été barré par les chérubins après la chute d'Adam et Eve de peur qu'ils ne mangent de ses fruits et vivent éternellement, cet arbre sera donné aux vainqueurs.
C'est la plus claire promesse de la vie éternelle aux églises.

Chapitre 3 verset 5, de l'église de Sarde: "Celui qui vaincra... je n'effacerai point son nom du livre de vie."
C'est dans le livre de vie que Dieu écrit les noms de ceux et celles qui ont choisi de suivre Jésus. D'avoir mon nom dans son livre veut dire que j'appartiens à Jésus et il sait que c'est comme ça. Quand je suis devant Dieu à la fin du temps, quand Dieu juge le monde Jésus sera là et avant que je ne soit condamné il va dire "Attends un peu Père - oui, son nom est dans mon livre - celui-là m'appartient - c'est un des mien. Il est destiné à la vie éternelle avec moi, pas de mort pour lui."

Comment est-ce que cela nous encourage? La vie ici-bas n'est pas tout. Il y a quelque chose après. Dans l'éternité tous nos problèmes seront finis. Quand nous serons face à face avec notre sauveur il n'y aura plus de peur. Il y aura un repos de notre travail. Il n'y aura plus de larmes, plus de douleur. Si dans cette vie vous souffrez de maladies dures à supporter ou si vous avez juste un corps qui ne marche pas toujours très bien soyez assuré que, dans l'éternité vous serez complets, guéris. Vous aurez un vrai corps parfait, comme Jésus après sa résurrection. C'est un corps avec lequel vous pourrez manger, marcher et surtout, louer Dieu.

La présence de Dieu

De plus nous serons avec Jésus pour toujours. Nous serons dans la présence de Dieu pour toujours.
C'est la deuxième chose qui nous attend à travers les promesses aux églises.

Parfois on a l'image du ciel avec les nuages duveteux dans lesquels sont assis des personnages avec des ailes, des auréoles et des harpes - et franchement, ils ont l'air de s'ennuyer. Dieu est visible par son absence. Les gens de cette image sont sans but.

Mais dans la réalité!
Chapitre 3 verset 12 de la lettre de l'église à Philadelphie: "Celui qui vaincra, je ferai de lui une colonne dans le temple de mon Dieu, et il n'en sortira plus."

L'image parle de deux choses: la permanence et la louange.
Nous serons dans la présence de Dieu pour toujours. L'image de la colonne parle de la permanence. Normalement une colonne c'est quelque chose de solide, quelque chose qui durera. Dans les ruines c'est souvent les colonnes qui subsistent après que le reste soit tombé. C'est ainsi pour les vainqueurs dans le temple de Dieu - ils seront là en permanence. Ils obtiendront la seule chose que le roi David a désiré dans le Psaume 27 verset 4: "Je demande à l'Eternel une chose, que je désire ardemment: Je voudrais habiter toute ma vie dans la maison de l'Eternel, pour contempler la magnificence de l'Eternel et pour admirer son temple." Ce que David a désiré et à reçu, nous le recevrons aussi.

Nous serons là dans la présence de Dieu pour le louer.
Il n y aura pas un temple comme bâtiment au ciel, il n'y en a pas besoin "car le Seigneur Dieu tout-puissant est son temple" comme le chapitre 21 verset 22 nous le dit. Donc, l'image d'un temple c'est l'image de la louange, une louange perpétuelle. L'église ici-bas, notre louange ici-bas n'est qu'une ombre de la louange à laquelle nous participerons au ciel. Dieu nous a créé pour l'aimer et l'adorer - quand nous serons dans sa présence la chose pour laquelle nous avons été créés sera réalisée.

Il est difficile de saisir combien nous serons complets dans sa présence.
Mais, imaginez la situation la plus confortable pour vous. Imaginez la satisfaction qui est la votre lorsque vous rencontrez cette situation. Tenez-vous cette pensée. Imaginez le plus beau coucher ou lever du soleil que vous avez déjà vu... la beauté, l'émerveillement. Le plaisir d'être avec Dieu multipliera ces sensations un million de million fois, et peut-être même un peu plus.

Comment cela pouvait-il encourager les chrétiens de Philadelphie?
Ils étaient dans une petite église - petite dans les yeux de ceux qui la voyaient mais grande dans les yeux de Dieu parce qu'il a vu leur patience et leur persévérance. Ils n'avaient pas beaucoup de force et ils étaient méprisés par ceux de la synagogue de Satan, des Juifs, mais ils étaient fidèles en prêchant la parole et en saisissant les occasions pour témoigner de leur fois. Pour les fidèles une place à été réservé auprès de Dieu, une place dans le grand temple de Dieu pour ceux d'une petite église et une place d'honneur pour ceux qui ont été méprisé.

Nous sommes une petite église, nous sommes peu nombreux, nous n'avons pas beaucoup de force face à une société qui nous méprise. Mais si nous restons fidèles à notre sauveur et à sa parole, si nous persévérons jusqu'au bout nous serons des colonnes dans le temple de Dieu - tout près de lui pour toute l'éternité.

Quelle vision l'apôtre Jean a eu! Si nous pouvions n'en saisir qu'un petit morceau!
La grandeur du ciel, un Dieu qui gagnera et qui sauvera son peuple. Pour une église pressée de tous les côtés cette vision aurait été un grand encouragement. Malgré les circonstances apparentes il y a une espérance bien au delà des difficultés. La vie éternelle dans la présence de Dieu attend les vainqueurs.


Si vous avez apprecié cette prédication que vous avez lu et vous aimerez nous aider dans la construction de notre nouveau bâtiment d'église vous pouvez visiter notre site www.1000x50.com, merci.

Retourner à la liste de prédications