* Imprimer

  Ecouter ce message
ou Télécharger en MP3 (10,47 Mo)

Lire la Bible

Cliquez les mots soulignés pour faire ouvrire une fênetre avec le verset ou passage approprié de la Bible Louis Segond.

Ou, cliquez ici pour avoir la table de matières pour la Bible entière dans une nouvelle fênetre.

Commentaires?

Vos commentaires sont toujours les bienvenus.

Genèse 3

Un échec et une espérance

En tant que chrétiens nous parlons beaucoup de Jésus. Nous parlons de sa naissance à Noël, nous parlons de sa mort et sa résurrection à la Pâques. Nous parlons du salut et nous parlons de la bonne nouvelle. Nous disons que ce monde a besoin d'un sauveur. Mais de quoi le monde a-t'il besoin d'être sauvé? Pourquoi Jésus est-il venu? Pourquoi Jésus est-il mort? Pour comprendre la bonne nouvelle il faut d'abord comprendre qu'il y a eu une mauvaise nouvelle concernant ce monde. Pour savoir ce qu'est cette mauvaise nouvelle, il faut retourner au début du monde. Il faut retourner à l'incident qui s'est passé dans le jardin d'Eden.

Nous allons lire Genèse 3 et puis nous examinerons l'incident, les conséquences et l'espérance.

L'incident

Premièrement, l'incident. L'histoire d'Adam et Eve, du Serpent et du fruit est bien connue. Nous savons tout ce qui se passe. Le serpent tente Eve pour qu'elle mange le fruit d'un arbre qui leur a été interdit par Dieu. Eve prend le fruit et elle le mange. Ensuite elle donne le fruit à son mari, Adam et il en mange aussi. Puis, Dieu va à la recherche d'Adam et Eve mais il ne les trouve pas parce qu'ils se sont cachés à cause de la honte et de la peur. Dieu prononce un jugement sur Adam et Eve et il les renvoie du jardin loin de sa présence. Tout est gâché et il est impossible d'aller en arrière. Il est impossible de rendre le fruit ni de le recoller à l'arbre.

Regardons d'un peu plus près ce qui s'est passé dans le jardin. Le serpent dans l'histoire est un être créé mais il n'est qu'un outil dans la main d'un autre. La Bible révèle à la fin qui était "l'autre". Elle nous le dit en même temps qu'elle nous explique son destin. Apocalypse 12:9. "Et il fut précipité, le grand dragon, le serpent ancien, appelé le diable et Satan, celui qui séduit toute la terre, il fut précipité sur la terre, et ses anges furent précipités avec lui."

Dans l'incident dans le jardin le serpent, Satan, s'est servi de quelques tactiques. Ses tactiques n'ont pas changées au fil des temps. Il attaque sur deux fronts. Il commence par la parole de Dieu et le puis il se tourne vers le caractère de Dieu.

Tactique 1 - Semer le doute sur la parole de Dieu

Sa première tactique c'est de semer le doute sur la parole de Dieu. Il pose une question: "Dieu a-t-il réellement dit?"

Le serpent s'approche furtivement d'Eve. Avec un petit coup de coude il lui dit: "Dieu a-t-il réellement dit?" "Dieu a-t-il réellement dit que vous ne pouviez pas manger de tous les arbres du jardin?" Il n'y a pas de référence à l'arbre de la connaissance du bien et du mal. La question est très large, il parle de tous les arbres mais le serpent n'a qu'un arbre en vue.

Qu'est-ce que l'ordre que Dieu a donné? Il se trouve au chapitre 2, les verset 16 et 17 ou il est écrit "L'Eternel Dieu donna cet ordre à l'homme: Tu pourras manger de tous les arbres du jardin; mais tu ne mangeras pas de l'arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras." Maintenant il faut noter une chose. Dieu a donné cet ordre à Adam avant qu'il n'a créé Eve. C'était, je suppose, la responsabilité d'Adam de communiquer les ordres de Dieu à sa femme et il semble qu'il l'avait fait puisque Eve sait de quoi le Serpent parle, comme nous allons voir.

Dieu n'a pas interdit "tous les arbres", seulement un arbre, Eve donne donc la bonne réponse mais le doute a été semé. Puis, dans ce qu'elle disait Eve est allée un peu trop loin. "Dieu a dit 'vous n'en mangerez point et vous n'y toucherez point..." La première partie de la phrase est bien vrai, mais elle ajoute quelque chose qui n'est pas vrai et le doute s'augmente. Dieu n'a pas dit "vous n'y toucherez point". On se demande qu'a dit Dieu? Qu'a ajouté Eve?

Comment marche alors cette tactique du serpent? Si nous arrivons au point que nous ne sommes pas certains qu'un acte est mauvais ou non, il devient plus facile de le faire. Les doutes arrivent à cause de la pression externe et la mauvaise compréhension de notre part de ce que Dieu a dit. Puisque la parole de Dieu est la mesure de ce qui est bien ou mal, le serpent va s'y attaquer pour nous faire douter. Mais Eve a raison quand il dit qu'ils mourront s'ils mangent du fruit de l'arbre.

Quelque chose d'intéressant à considérer ici c'est l'idée (merci Virginie!) que peut-être le diable a déjà essayé plusieurs fois de tenter Eve. Nous ne pouvons pas le dire avec certitude mais une chose qui est vraie pour nous tous c'est que pour tomber devant la tentation il ne faut qu'une mauvaise décision. Pour rester firme il faut se battre tous les jours. Est-ce que le diable a passé du temps avant ce moment à essayer d'user la résistance d'Eve? C'est certainement une stratégie dont il se sert aujourd'hui. Et c'est une stratégie qu'il utilise ici je crois parce que quand semer le doute sur la parole de Dieu ne produit pas tout du suite l'effet qu'il désire il passe à son deuxième tactique, mais toujours il s'attaque à la parole de Dieu.

Tactique 2 - Contredire la parole de Dieu

Satan répond à ce que dit Eve. Il contredit la parole de Dieu. "Alors le serpent dit à la femme: 'Vous ne mourrez point...'" C'est audacieux, c'est attirant et c'est un mensonge parce que Dieu a déjà dit ce qui se passera quand il a donne l'ordre au premier couple: "le jour où tu en mangeras, tu mourras". C'est clair et nette. Mangez et vous mourrez, Dieu l'a dit!

Aujourd'hui nous pouvons regarder tout autour de nous et nous voyons les gens en train de faire le mal et ils essayent de faire passer leurs idées. Leurs actions contredisent les commandements de Dieu mais, si nous sommes honnêtes, nous devons remarquer aussi qu'il n'y en a pas beaucoup qui meurent tout de suite à cause de ce qu'ils font. Nous nous trouvons face à une pression subtile de suivre le mouvement du monde. Et pour finir, si nous ne nous accrochons pas à la parole de Dieu nous laissons notre résistance se faire pousser de côté.
Eve ne s'est pas vraiment battue pour la vérité de la parole de Dieu. Mais ne le lui reprochez pas trop pour l'instant.

Après son assaut sur la parole de Dieu Satan monte la pression et il change un peu de tactique. Il s'attaque au caractère de Dieu.

Tactique 3 - Diffamer et nier Dieu

Avec cette nouvelle tactique le serpent essaye de diffamer et nier Dieu. Il lance le pique: "Mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s'ouvriront, et que vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal." En quelques mots le serpent commence à peindre une image d'un Dieu qui est mesquin et jaloux. Il n'a ni la volonté ni la capacité de partager le bien qui est à sa disposition. Etre comme Dieu c'est la meilleure chose du monde n'est pas?

En fait, Adam et Eve sont déjà comme Dieu. Ils ont été faits à son image mais ils ne sont pas égaux à lui. Satan veut bien faire croire que Dieu veut garder "le meilleur" pour lui même. Il y a quelque chose de fantastique quelque part ailleurs, c'est a vous si seulement vous osez le prendre. Mais Dieu ne veut pas que vous l'ayez.

Sa tactique dépend de l'idée que si vous croyez que Dieu vous refuse quelque chose vous serez tenté de le prendre quand même pour vous même. Satan demande, en fait, "Dieu, est-il bon?" Cela c'est diffamer le caractère de Dieu.

Au même moment Satan essaye de faire croire à Adam et Eve qu'ils n'ont pas besoin de Dieu. Et le serpent peut les faire croire qu'ils n'ont plus besoin de Dieu il a gagné. Satan fait appel à leur orgueil. Il dit "Vous serez comme des dieux vous-mêmes, plus besoin de cet autre Dieu mesquin et jaloux." Le serpent veut convaincre Adam et Eve qu'ils peuvent s'en sortir, qu'ils peuvent se débrouiller, tout seul."

A la base Satan demande si Dieu est nécessaire. Si vous pouvez être comme Dieu, même devenir un dieu, vous n'avez pas besoin de Dieu. Dieu n'est plus nécessaire.

Après la discussion, quand la doute a été semé, quand la parole et le caractère de Dieu ont été mis en cause la femme regarde le fruit. Il est bon. Pourquoi ne pas en essayer un petit morceau? La barrière de l'ordre de Dieu est détruite à cause des mensonges, des doutes et de l'orgueil. Elle étend la main, elle prend et elle mange.

Puis elle donne du fruit à son époux. Oui, il semble bien que Adam était là aussi à son côté. Il aurait entendu tout ce qu'a dit le serpent et il n'avait rien dit. Dieu lui a donné l'ordre concernant l'arbre de la connaissance du bien et du mal et il ne dit rien. Le serpent trompe sa femme et il ne fait rien. Il aurait dû dire "Non, stop, Dieu nous a dit..." Bien qu'Eve connaissait, à deuxième main l'ordre de Dieu, elle a été dupée. Adam, quand il a pris le fruit, l'a fait volontairement, avec les yeux grand ouverts il a péché. Et voilà nous arrivons à ce fameux mot : Le Péché.

Adam et Eve ont péché parce qu'ils ont désobéi à l'ordre de Dieu. La définition élémentaire du "péché" c'est désobéir à Dieu. Une définition plus complète du péché "Le péché est l'échec de se conformer à la loi morale de Dieu en acte, attitude ou nature." Et il y a des conséquences.

Les conséquences

Après avoir mangé le fruit quels en étaient les résultats? Selon le verset 7 "Les yeux de l'un et de l'autre s'ouvrirent". Sont-ils maintenant comme Dieu? Sont-ils maintenant des dieux? Non, pas plus qu'avant. Il n'y a que de la déception et de la honte. Mais une chose qui est certain c'est qu'ils connaissaient maintenant la différence entre le bien et le mal.

Pour Adam et Eve le péché a des conséquences immédiates. Il y a des conséquences personnelles - ce qui s'est passé en chacun d'eux. Il y a des conséquences relationnelles - ce qui s'est passé entre eux.

Conséquences personnelles

La honte

La première conséquence, la première conséquence personnelle, c'est la honte. "Ils connurent qu'ils étaient nus". Au verset 25 du chapitre 2 il est écrit que "L'homme et sa femme étaient tous deux nus, et ils n'en avaient point honte." A ce moment-là ils étaient innocents et purs. Ils vivaient comme il le fallait devant les regards de Dieu. Mais après avoir mangé le fruit défendu Adam et Eve se sont rendus comptes qu'ils étaient nus. Et ils en avaient honte. Ils ne sont plus innocents, il ne sont plus purs à cause du péché et leur première réponse était de se couvrir. Se couvrir est un acte extérieur qui montre une réalité intérieure. Comme un des commentateurs sur ce passage l'a dit "La honte du couple à leur nudité manifeste la conscience de la nudité intérieure, le fait que la gloire de la sainteté leur a été arraché." Quelque chose est mort en l'homme ce jour-là.

Certains se sont servis de ce passage pour dire que le premier péché était sexuel et qu'à cause de ceci la Bible est contre les relations sexuels. Ils ont tort, mais une chose est vraie, le péché nous amène toujours à la honte. Adam et Eve se cachent. Et Dieu vient à leur recherche. Il demande "où es-tu?". Il y a là un petit soupçon d'espérance. C'est Dieu qui cherche le couple. Il s'adresse à Adam parce que c'est Adam qui est coupable aux yeux de Dieu même si c'est Eve qui a mangé la première. Adam et Eve ne cherchaient pas Dieu. Le monde n'a pas changé, il n'y a personne qui cherche Dieu. C'est Dieu qui vient nous chercher. C'est Dieu, en Jésus, qui est venu "chercher et sauver ce qui était perdu". Mais ici nous trouvons la deuxième conséquence du péché. La peur.

La peur

Voici une petite histoire attribuée à l'auteur américain Mark Twain, l'auteur anglais Arthur Conan Doyle et le scientifique Albert Einstein parmi d'autres. Un blagueur a écrit et envoyé une lettre à douze de ses amis; des hommes distingués, exceptionnels et importants. Il ni avait ni adresse d'expéditeur ni signature dans la lettre. Chacun des douze a ouvert l'enveloppe. Dedans il y avait une carte.
Sur la carte il y avait quatre mots. "Fuyez, tout est découvert." Dans les 48 heures chacun des douze avait quitté le pays.

Qu'est-ce que dit Adam quand il entend la voix de Dieu de sa position bien cachée? Il dit "J'ai eu peur..."

Nous connaissons tous la peur. Les parents savent comment se servir de la peur. "Attends que ton papa saches ce que tu as fait..." La peur. Quelles que soient nos craintes - peur des chiens, peur des araignées, peur de voler, peur d'échouer. Nous connaissons comment la peur nous saisit. Nous comprenons les sentiments d'Adam. Son cœur bat fort. Il entend les pas du Seigneur dans le jardin. "Il s'approche. Il sait. Que se passera-t-il? Je suis fini..."

Le péché évoque toujours la peur. C'est la peur de la punition. Quand nous péchons nous avons peur. C'est normal et c'est comme ça maintenant parce qu'il n'y plus d'innocence.

Conséquences relationnelles

Le blâme

Puis nous voyons des conséquences relationnelles au sein du premier couple. Malgré la honte et la peur, Adam se ressaisit bien et, évidement, il pense à comment s'en sortir de cette pagaille. Il sort de l'arbuste dans lequel il se cache avec Eve, il se tient devant Dieu, il hausse les épaules, il prend un grand souffle et il dit "Seigneur, je... En fait c'est sa faute!" C'est le blâme.

Adam évite la question de Dieu et il se lance dans l'attaque. Il accuse Dieu et il accuse sa femme en disant "La femme que tu as mise auprès de moi m'a donné de l'arbre, et j'en ai mange." Pour Adam c'est la faute de la femme parce qu'elle a pris le fruit. C'est la faute de Dieu parce qu'il a créé la femme. Puis Eve reproche l'incident au serpent. Et, comme on dit, "le serpent n'avait pas une jambe pour se tenir debout." Il y a un fort désaccord entre Adam et Eve et, de plus, la relation avec Dieu s'est fortement dégradée.

Le péché touche toujours à nos relations. C'est parfois par les actes eux-mêmes que nous faisons mal mais souvent c'est nos tentatives de nous défendre au dépense de l'autre qui nuit à nos relations.

Les jugements de Dieu

La dernière, et peut-être la plus grande conséquence du péché de l'homme était le jugement de Dieu. Dieu commence par juger le serpent, puis il parle à Eve et pour finir il a des choses à dire à Adam.

Le serpent

Je ne dirai pas grand chose sur le serpent pour l'instant. Nous parlerons de lui un peu plus tard. Il faut juste dire que le jugement de Dieu sur lui était qu'il deviendrait la créature la plus basse, la plus vile de la création. Cela ne veut pas dire que les serpents avaient des jambes qui sont tombées, simplement que le serpent deviendra méprisé et dédaigné par tout le monde.

La femme et l'homme

Nous trouvons dans les jugements de Dieu sur Adam et Eve que la vie deviendra plus difficile pour les deux. La vie continuera mais elle sera caractérisée par les mots comme souffrance et douleur. Le travail deviendra difficile. Mettre les enfants au monde deviendra difficile. Le jardin cultivé sera remplacé par le désert aride et la jungle sauvage, desquels l'homme tirera de quoi manger avec difficulté.

Et dans le domaine des relations "aimer et chérir" deviendra "désirer et dominer". La différence entre aimer et désirer c'est que désirer c'est égoïste, c'est chercher la relation pour ce que l'on puisse en tirer pour soi-même, sans penser vraiment à l'autre. C'est l'opposé de l'amour.
Puis, par rapport à ceux que j'avais dit sur le mot "dominer" il y a quelques semaines ici le mot est plutôt négatif. Celui qui dominera dans ce nouveau monde ne pensera pas au bien de l'autre. Encore c'est de l'égoïsme qui va prendre le dessus. Au lieu de l'aide et du soin mutuel il y aura de la méfiance et du soupçon.

Il y a aussi la promesse que l'homme mourra, la femme aussi bien sûre.

Nous voyons que les conséquences du péché d'Adam ont été transmises. L'évidence est devant nos yeux chaque jour. Nous avons des problèmes chez nous dans la famille. Nous avons des problèmes au travail. Nous avons des problèmes dans la vie. Et c'est à cause de nous. Quelqu'un a dit "J'ai vu l'ennemi et l'ennemi c'est nous." Et pour finir chacun meurt.

Notre société aimerait dire que nous nous améliorons. Nous avançons. Nous montons. Nous devenons de plus en plus conscients des choses spirituelles, ce qui veut dire qu'il faut rejeter une certaine religion ésotérique qui date d'il y a 2000 ans. Mais la Bible nous dit que nous sommes tombés. Nous sommes pires qu'avant. Le péché d'Adam est le nôtre aussi. Nous ne faisons pas les mêmes choses. Il n'y a pas grand monde qui sort tout nu en mangeant du fruit défendu, même dans les Ardennes en été. Mais dans le cœur nous partageons la nature d'Adam. Par nature nous désobéissons à Dieu. Nous nous rebellons contre ses commandements.

Parfois nos avons la belle idée que si nous avions été là nous aurions fait autrement, nous aurions résisté. Mais la réalité c'est que si vous ou moi, si nous avions été dans le jardin parfait d'Eden, si nous avions eu le même choix devant nous nous aurions pris le fruit et nous l'aurions mangé.

Pour finir Adam et Eve sont bannis du jardin d'Eden. Ils sont jetés hors de la présence de Dieu. Il n'y a plus de possibilité d'avoir une communion avec Dieu. La race humaine existe comme ça depuis ce moment-là. Nous sommes séparés de Dieu. Nous sommes sous son jugement pour notre péché.
Après "la chute" - le nom que nous donnons à l'incident dans le jardin - l'humanité se trouve sous la malédiction du péché. Cela veut dire que Dieu a prononcé son jugement sur le péché et sur quiconque pèche. Nous sommes sans force dans cette situation, nous ne pouvons pas échapper au péché tout seul.

Est-ce qu'il y a une espérance? Est-ce qu'il y a une bonne nouvelle après cette mauvaise nouvelle? Oui, même au moment du plus grand échec l'espérance est offerte à l'humanité. Une solution est présentée qui vient de Dieu.

L'espérance

Même s'il les a bannis du jardin Dieu a donné des vêtements à Adam et Eve. Dieu pourvoyait aux besoins de ce couple même après qu'ils ont péché. Dans ses jugements nous trouvons aussi des promesses. Même si la création est corrompue tout n'est pas totalement détruit. Même si nous sommes tombés il est possible qu'il y ait du bien dans le monde. Les choses ne seront pas aussi mauvaises qu'elles pourraient être. Dieu nous garde quand même et c'est là la grâce de Dieu.

Pour le couple, Eve, son nouveau nom même si nous l'avons utilisé depuis le début, aura des enfants. Elle sera la mère de tous les vivants. L'humanité n'est pas détruite. Et Adam pourvoira pour sa famille. "C'est à la sueur de ton visage que tu mangeras du pain." Il mangera du pain même si le travail est ardu. La vie continuera même si elle n'est pas comme avant.

La plus grande espérance se trouve dans le jugement du serpent. Nous retournons au verset 15. "Je mettrai inimitié entre toi et la femme, entre ta postérité et sa postérité..." Nous parlons de beaucoup plus que de la crainte des serpents. Dieu dit qu'il y aura l'inimitié entre Satan et l'humanité. Satan essayera par tous les moyens de piéger et asservir les hommes et les femmes pour les détruire. C'est certain qu'il se servira des mêmes tactiques que nous avons déjà regardé. Mais Dieu avait quelque chose de plus précis dans sa tête quand il a fait écrire ces paroles.
Il prépare et il lance son plan pour le salut de l'humanité. Il ne donne pas une promesse aux humains; le salut se trouve dans le jugement du serpent.

Encore au verset 15: "celle-ci t'écrasera la tête, et tu lui blesseras le talon." Dieu sait qu'il n'y a qu'une personne qui écrasera la tête du serpent, la tête de Satan. Nous pouvons regarder 2000 ans en arrière et nous voyons Jésus. A la croix Satan a été défait par Jésus. A la croix Satan a aussi blessé le talon de Jésus. A la croix Satan croyait porter le coup décisif à la postérité d'Eve. Faire tuer Jésus aurait dû être sa victoire, mais c'était sa défaite. Au moment ou le serpent a attaqué, sa tête s'est fait écraser parce que Jésus a payé pour le péché de l'humanité. A la croix; le péché et la mort ont été vaincus. Les conséquences de la chute étaient inversées pour ceux et celles qui mettront leur confiance dans le Seigneur. Les actions d'Adam et Eve ont amené l'humanité à la mort et à la séparation d'avec Dieu. L'action de Jésus nous amène à la vie et à la réconciliation avec Dieu.

C'est cela la bonne nouvelle que nous proclamons. Quand Dieu a pris la forme d'un homme pour vivre avec nous c'est le plan conçu dans le jardin qui a commencé à se réaliser. Dieu a mis en route son plan pour nous sauver des conséquences de ce fâcheux incident arrivé dans le jardin d'Eden.


Si vous avez apprecié cette prédication que vous avez lu et vous aimerez nous aider dans la construction de notre nouveau bâtiment d'église vous pouvez visiter notre site www.1000x50.com, merci.

Retourner à la liste de prédications