* Imprimer

Lire la Bible

Cliquez les mots soulignés pour faire ouvrire une fênetre avec le verset ou passage approprié de la Bible Louis Segond.

Ou, cliquez ici pour avoir la table de matières pour la Bible entière dans une nouvelle fênetre.

Commentaires?

Vos commentaires sont toujours les bienvenus.

Genèse 37

Le guide des relations familiales

Nous allons commencer ce matin avec un petit jeu. J'aimerais bien que vous essayez d'identifier quelque chose à partir des descriptions que je vais vous donner:
Chacun a une de ces choses. Vous êtes né avec cette chose.
Cette chose peut vous faire du mal. Cette chose peut vous donner du plaisir aussi.
Cette chose peut vous être enlevée. Si vous n'en avez pas vous en voulez souvent.
Si vous en avez, parfois nous ne la voulez pas. Mais, quand vous êtes enfant vous ne pouvez pas l'échanger pour une autre chose, même si vous le voulez.
Quand vous êtes adulte vous pouvez la changer, mais cela n'est pas sans prix.
Idées? Est-ce que quelqu'un aimerait deviner ce qu'est cette chose?
La réponse correcte: une famille.

Ce matin nous allons regarder l'histoire d'une famille. Une famille à problèmes. C'est la famille de Jacob dans Genèse 37. Lisons Genèse 37 ensemble.

L'histoire

Voici la famille de Jacob. Nous connaissons tous l'histoire de Joseph - le Roi des rêves. Nous connaissons ses aventures, ou ses mésaventures. Nous savons ce qui lui est arrivé - chez lui et en Egypte. Mais l'histoire de Joseph n'est pas juste une histoire de ce qui se passe en lui, cette histoire concerne aussi sa famille, une famille troublée.

Ce matin nous allons regarder quatre membres de la famille de Jacob. Jacob lui même - le père ignorant. Joseph, le fils arrogant et Ruben et Juda, les frères manquant de caractère.
Je leur ai donné des titres plutôt négatifs mais chacun d'eux avait des points forts autant que des points faibles. Quelles leçons pratiques pouvons-nous tirer des vies de ces quatre hommes, leçons qui peuvent nous aider dans nos familles?

Jacob - Ignorant

Jacob, père d'une grande famille. Quels sont ses points forts et faibles?

Points forts

Jacob se confiait en Dieu. Il n'était pas comme ça au début. Son nom, Jacob, veut dire "celui qui trompe." Il a trompé son frère Esaü pour gagner le droit d'aînesse. Il a trompé son père Isaac pour avoir la bénédiction qui était normalement réservée à l'aîné de la famille. Il s'est confié en lui-même pour avoir les choses qu'il voulait. Avant sa naissance Dieu a parlé à sa mère Rébecca. Il lui a dit "Deux nations sont dans ton ventre, et deux peuples se sépareront au sortir de tes entrailles; un de ces peuples sera plus fort que l'autre, et le plus grand sera assujetti au plus petit."

C'était le plan de Dieu que Jacob soit plus puissant qu' Esaü mais avait-il besoin des machinations de Jacob pour y arriver? Non, pas vraiment, mais il s'est servi de Jacob quand même et puis, un jour, il a mis ces choses en ordre... après une lutte avec un homme au plein milieu de la nuit, Dieu lui a touché la hanche - signe qu'il sera toujours soumis à celui qui l'a blessé et Jacob, rebaptisé Israël, a changé. Celui qui s'est confié en lui-même se confie en Dieu. Dieu s'est révélé à Jacob et il a fait alliance avec Jacob comme il l'avait fait avec Abraham et Isaac. A Jacob la même promesse - le pays promis pour lui et sa postérité.

Quand Joseph a raconté son songe à son père, Jacob s'est fâché contre lui... mais il "garda le souvenir de ces choses." Celui qui a lutté contre Dieu n'était pas près d'oublier tout de suite le songe de son fils. Parce qu'il connaît Dieu, il sait que les plans de Dieu se font selon le désir de Dieu et non pas selon celui des hommes. Peut-être Dieu avait-il un plan pour le fils de Jacob...

Points faibles

Mais Jacob avait une tendance de vouloir faire avancer les plans de Dieu. Il avait la promesse de Dieu pour le pays promis, et il voyait chez Joseph, peut-être les moyens de l'avoir. Et Jacob aimait Joseph plus qu'il n'aimait ses autres fils. La bible nous dit que c'était simplement parce que Joseph était le fils de sa vieillesse.

Joseph était le fils gâté de la famille. Il a reçu des mains de son père une tunique de luxe - une déclaration de son importance aux yeux de Jacob. C'était la robe d'un roi porté par un des petits derniers de la famille. Un affront aux autres fils. L'erreur de Jacob? Le favoritisme.

Son point faible? L'ignorance. Jacob, il nous semble, est entièrement ignorant des effets de son favoritisme. Entre le verset 1 et le verset 11 nous apprenons deux fois que les frères de Joseph le haïssent et une fois qu'ils sont jaloux de lui. Tout doucement la tension monte dans la famille de Jacob. Il y a quelque chose dans l'air, quelque chose qu'on peut voir si on a des yeux pour le voir. Mais Jacob est aveugle.

Leçons

Qu'apprenons-nous de l'exemple de Jacob? J'aimerais considérer des leçons pratiques à retirer. Pour les parents - le favoritisme dans une famille n'est pas une bonne chose. "Evident!" vous allez dire. Oui, mais cela existe quand-même. La famille de Jacob nous avertit qu'il y a des conséquences si nous, parents, préférons un de nos enfants aux autres.

Le favoritisme peut être un sentiment - parfois nous nous entendons plus facilement avec un des nos enfants qu'avec un autre ou des autres. Cela dépend de l'âge des enfants, de leur caractère, de notre humeur. Mais en tant que parents nous n'avons pas le droit de laisser ces sentiments devenir des actes. A nous de veiller soigneusement sur notre relation avec nos enfants. Soyons attentifs à notre comportement avec nos enfants - ce que nous leur donnons - pas seulement des cadeaux, mais notre temps, notre attention, notre amour. Bien sur que chaque enfant est unique, différent, avec des besoins différents. Oui, mais ils ont tous besoin que nous soyons justes et équitables.

En plus, une question pour les parents. Est-ce que vous-êtes au courant de l'état des relations entre vos enfants? Savez-vous comment ils sont entre eux? Jacob n'était pas un très mauvais père, mais il était fort ignorant de ce qui se passait dans sa famille, une situation qui s'empirait jusqu'au point que certains dans la famille acceptèrent l'idée de tuer un autre membre de la famille.
J'espère que nous ne sommes pas si aveugles que cela dans nos familles, mais sommes-nous assez conscients des tensions qui existent entre frères ou sœurs, tensions où nous pouvons intervenir, détourner la colère et encourager le pardon?

Joseph - Arrogant

Si Jacob était ignorant Joseph était arrogant. Mais comme son père il avait des points forts aussi.

Points forts

Joseph est un jeune homme qui, comme son père, a le sentiment d'avoir un destin à accomplir. Quand il raconte ses songes nous voyons tout de suite que c'est un homme qui croit qu'il va aller loin dans la vie.
Pour cela nous ne pouvons pas le critiquer, pour sa façon de s'exprimer, oui, mais d'avoir une vision, non. Quand la Bible parle des rêves et des songes, ils ont presque toujours une signification, même si très souvent Dieu n'apparaît pas et ne parle pas directement. Joseph comprend très vite que ses rêves ont une signification pour sa vie, même s'il ne voit pas tous les virages et tournants que sa vie va prendre avant d'y arriver.

Il me semble que la Bible nous montre que Joseph est un homme spirituel. Nous n'apprenons pas grand chose sur Joseph dans le chapitre 37 en ce qui concerne sa relation avec Dieu. Le premier aperçu arrive dans le chapitre 39 quand, face à la femme de Potiphar il dit "Alors comment pourrais-je commettre un acte aussi abominable et pécher contre Dieu lui-même?" (39:9)
Nous voyons que Joseph a, au moins, une idée du bien, du mal et de Dieu qui manque chez ses frères qui n'hésitaient pas à faire un autre acte abominable. Plus tard, quand il interprète les rêves des autre, Pharaon y compris, Joseph dit que c'est Dieu qui donne l'interprétation, que cela ne vient pas des hommes. Mais quand l'histoire de la famille de Jacob commence, son fils Joseph n'a pas un caractère très sympathique.

Points faibles

La première chose que nous apprenons sur lui, c'est qu'il rédige un mauvais rapport de ses frères à son père. Quels sont ses motifs? Plaire à son père, embêter ses frères... nous n'en savons rien. Pourquoi un mauvais rapport? Un simple rapport, les faits, n'est-ce pas suffisant? Nous avons l'impression qu'il n'a pas seulement fait un rapport, il a donné son commentaire aussi. Joseph profitait-il de sa position envers son père? C'est possible, même probable.

Les choses tournent encore plus mal pour Joseph quand il a ses songes et quand il les raconte, premièrement à ses frères et puis à toute la famille. Les relations déjà tendues deviennent plus froides.

J'ai déjà dit que dans la Bible les rêves ont presque toujours une signification. Quand Joseph partage son premier rêve avec ses frères ils se rendent compte tout de suite ce que veut dire le rêve de leur frère.
Que les gerbes de blé des frères se prosternaient devant Joseph ne voulait dire qu'une chose : que les frères eux mêmes se prosterneront un jour devant Joseph. Nous voyons quelque part l'accomplissement de ce rêve quand les frères arrivent en Egypte, devant Joseph, le frère qu'ils ne reconnaissent pas.

Les frères haïssent Joseph à cause de ce songe. Peut-être parce qu'ils sentent le poids du plan de Dieu derrière les paroles de Joseph, ce qui les inquiète. Mais, le fait que Joseph ait osé leur expliquer son rêve les aurait enflammés. Et c'est sur ce point là que je crois qu'il faut dire que Joseph était arrogant - c'était son point faible, au moins au début de l'histoire. Pourquoi dis-je qu'il était arrogant? Parce que Joseph n'avait eu qu'un rêve ordinaire. Nous ne trouvons pas ici une apparition de Dieu ni de l'Ange de l'Eternel. De plus Joseph n'est pas contraint de partager son rêve - c'est son propre choix. Pourquoi ne pas garder ce rêve pour lui tout seul? A quoi bon le partager avec ceux qui ne l'aiment déjà pas? Joseph était-il ignorant comme son père? Peut-être. Mais, étant le préféré de son père, il se sentait peut-être mieux que ses frères. En plus, peut-être que son sentiment d'avoir un avenir, un destin hors du commun, le rendait arrogant.

Après avoir partagé son première songe, il a partagé aussi le deuxième - qui impliquait aussi son père et sa mère. Il faut noter qu'au moment de cette histoire, la maman de Joseph, Rachel, était déjà morte - juste après la naissance de Benjamin, cadet de la famille. La référence à "ta mère" dans le verset 10 est donc ambiguë. Il est probable que Jacob comprend l'influence qu'aura Joseph sur toute la famille. Jacob voit quand même plus loin que ses fils qui deviennent jaloux de Joseph.

Leçons

Quels sont les leçons que nous pouvons tirer de Joseph?
Il est toujours possible de poser des questions "s'il a fait...?", "s'il n'a pas dit...?", "s'il avait réfléchit...?" Il n'y a pas de réponse. Nous n'avons que l'histoire qui nous est présentée dans les pages que nous venons de lire. Dieu pouvait utiliser d'autres moyens pour faire avancer son plan pour Israël... mais il a choisi un jeune homme qui a lâché le contenu de son rêve dans une famille déjà troublée à un moment beaucoup moins que propice.

Il me semble que l'arrogance de Joseph, ou sa trop grande confiance en lui-même, l'a amené à trop parler. Ses rêves étaient réels, prophétiques même, mais il a choisi le mauvais moment pour les partager - ce qui lui a amené beaucoup d'ennuis par la suite!

Dans la famille quels sont les leçons pratiques que nous pouvons en tirer? Nous apprenons de Joseph qu'il nous faut un "timing". Peut-être Dieu vous a mis quelque chose au cœur, quelque chose d'important à dire mais qui a le potentiel de provoquer des réactions, soit disant, défavorables. Vous avez la possibilité de le partager avec tout le monde, avec certains ou même avec personne. Qu'allez-vous faire?
Je crois que nous avons souvent besoin de réfléchir avant de parler - en particulier dans une famille où nous avons la tendance de chauffer l'atmosphère avec nos paroles parce que nous nous connaissons tous. Un moment de réflexion et même la décision de se taire, si seulement pour un instant, peut éviter beaucoup de problèmes.
Une chose encore pour les parents. Votre enfant peut vous apporter la parole de Dieu. Votre enfant peut être un moyen utilisé par Dieu pour vous parler. Faites comme Jacob quand votre enfant a quelque chose à dire. Repensez souvent a ce qu'il vous a dit.
Cela ne veut pas dire que l'enfant devienne roi. Cela ne veut pas dire non plus que chaque mot qui sort de la bouche de votre enfant soit comme une perle précieuse à garder.

Ruben - Manquant de caractère

Dans l'histoire de la famille de Jacob, les frères nous semblent, quelque part, être sans consistance. Mais deux des frères se distinguent. Ruben et Juda.

Points forts

Quand Joseph se trouvait entre les mains de ses frères Ruben et Juda lui ont sauvé la vie pour des raisons différentes. Ruben ne voulait pas qu'ils tuent Joseph tout de suite. Il a proposé qu'ils le jettent dans une fosse. Il avait l'intention de revenir plus tard pour en faire sortir Joseph. Au début d'une situation désespérée Ruben veut sauver la vie de Joseph.

Si les frères avaient tué Joseph les récriminations seraient tombées en premier sur sa tête puisqu'il est l'aîné de la famille - le responsable de ses frères. Il avait déjà perdu la faveur de son père après avoir couché avec Bila, l'épouse de second rang de Jacob. Le meurtre de Joseph aurait scellé son avenir et cela pas pour son bien! Mais la situation actuelle peut aussi lui donner la possibilité de regagner la faveur de Jacob; une bonne raison de sauver Joseph.

Juda défend Joseph et lui sauve la vie aussi. Les frères voient "une caravane d'Ismaélites venant de Galaad; leurs chameaux étaient chargés d'aromates, de baume et de myrrhe, qu'ils transportaient en Egypte." Et c'est Juda qui suggère qu'ils vendent Joseph au lieu de le tuer. Ses raisons? Il ne veut pas qu'ils soient coupables du sang de Joseph. Comme les autres il n'aime pas Joseph. Il n'est pas très compatissant, mais il ne veut pas être coupable devant la famille ou devant Dieu du meurtre de son frère.
Pour Joseph c'est un répit. Sa vie est sauvée même si les motifs de ses sauveurs sont très partagés. Juda et Ruben, tous le deux ont un point fort - ils ne voulaient pas que Joseph soit tué et ils étaient prêts à le défendre.

Points faibles

Mais l'histoire ne se termine pas bien quand même. Ruben et Juda révèlent un manque de caractère.
Quand les Ismaélites arrivent Ruben disparaît pour garder le troupeau. Sinon, il est tout à fait probable que les Ismaélites se serviraient des meilleures brebis. Le problème : pendant que Ruben est parti ses frères sortent Joseph de la citerne pour le vendre. Quand la caravane a déjà repris son chemin et qu'il rentre, il est trop tard pour sauver Joseph. Et ici nous voyons son point le plus faible. Il perd tout courage. Et puis nous le trouvons avec ses frères en train d'égorger un bouc pour tromper leur père, Jacob, et pour cacher ce qu'ils ont fait.

Leçons

Quel est la leçon à tirer des actes de Ruben et Juda? Ils ne sont pas allés assez loin avec les convictions qu'ils avaient. Ruben est allé plus loin que Juda mais nous voyons quand même qu'il a chancelé. Quand il fallait de l'action, avant même que Joseph soit jeté dans la citerne; Ruben n'était qu'un homme de paroles.

Encore une fois, c'est fascinant de se poser des questions..."s'il avait averti Joseph de loin...?", "s'il avait dit plus...?", "s'il avait fait quelque chose...?" Mais "il n'a pas fait", "il n'a pas dit plus" et son plan pour sauver Joseph a été dépassé par les événements et par les actes de ses frères. Et puis, quand Joseph a été vendu, Ruben se trouvait au milieu du complot pour cacher la vente du favori de Jacob.

Quelqu'un a dit que "le mal triomphe quand l'homme juste ne fait rien." Ou, autrement dit, parfois nous faisons trop peu, trop tard. Parfois nous savons quoi faire dans une situation. Nous connaissons la chose juste à faire. Et nous ne la faisons pas. Nous nous contentons de quelques paroles et de bonnes intentions.

Le plan de Dieu

Nous avons donc:
Jacob - ignorant des problèmes dans sa famille et responsable de la plupart de ces problèmes avec son favoritisme.
Joseph - arrogant à cause de sa position et peu sage dans sa façon de s'exprimer.
Ruben & Juda - manquant de caractère, n'agissant pas quand il le fallait.

Cette famille est fascinante. Il y a beaucoup de choses à en apprendre, mais cela vaut la peine de reculer un peu, de voir l'histoire d'un peu plus loin. L'histoire de Jacob et sa famille fait partie de la grande histoire du peuple d'Israël. Elle se trouve dans l'histoire du peuple de Dieu des Ancien et Nouveau Testaments. L'histoire dans laquelle nous nous trouvons et que nous appelons l'histoire de la rédemption.

Dans Genèse chapitre 15 Dieu dit à Abraham "Sache que tes descendants seront étrangers dans un pays qui ne sera point à eux; ils y seront asservis, et on les opprimera pendant quatre cents ans. Mais je jugerai la nation à laquelle ils seront asservis, et ils sortiront ensuite avec de grandes richesses."

C'est le plan de Dieu que son peuple soit asservi. C'est par Joseph que ce plan s'accomplira. Un seul homme descend en Egypte. Puis sa famille le suit. Mais c'est une nation qui sortira d'Egypte 400 ans plus tard. Ce qui devient clair dans l'histoire de Jacob et de sa famille, c'est que Dieu est toujours maître de la situation. Nous avons beaucoup de questions en ce qui concerne Joseph. Beaucoup de "pourquoi...?" Mais c'est certain que la main de Dieu est restée sur la famille de Jacob. Pour accomplir son plan. Dieu se sert d'une famille troublée, imparfaite, pour faire avancer son plan pour la rédemption de l'humanité.

Cela doit nous encourager. Dieu n'attend pas que nous soyons parfaits pour nous utiliser. Il se sert d'un homme qui ne dirige pas très bien sa famille - pour qu'il devienne père d'une nation.
Il se sert d'un homme qui est arrogant - pour qu'il devienne sage. Responsable d'un pays.
Il se sert d'un homme manquant de caractère - pour qu'il devienne plus tard, dans l'histoire, quelqu'un prêt a tout faire pour se racheter d'une situation difficile.
Et il se sert de vous et de moi.


Si vous avez apprecié cette prédication que vous avez lu et vous aimerez nous aider dans la construction de notre nouveau bâtiment d'église vous pouvez visiter notre site www.1000x50.com, merci.

Retourner à la liste de prédications