* Imprimer

Lire la Bible

Cliquez les mots soulignés pour faire ouvrire une fênetre avec le verset ou passage approprié de la Bible Louis Segond.

Ou, cliquez ici pour avoir la table de matières pour la Bible entière dans une nouvelle fênetre.

Commentaires?

Vos commentaires sont toujours les bienvenus.

Genèse 40-41

Ceux qui Dieu aime utiliser

Aujourd'hui nous allons continuer l'étude de la vie de la famille de Jacob, et en particulier la vie de son fils Joseph. Nous avons déjà suivi Joseph jusqu'en Egypte où il est devenu l'esclave de l'officier égyptien Potiphar, chef des gardes du roi, Pharaon. Dieu était avec Joseph et il faisait prospérer tout ce qu'il entreprenait.

Nous avons vu comment Joseph avait été tenté par la femme de Potiphar, comment il avait refusé la tentation, comment il avait évité la tentation et comment il avait fuit la tentation. Et pour avoir agi correctement, sa récompense - la prison. Accusé par la femme de Potiphar d'avoir tenté de la violer. Le mensonge d'une femme malicieuse. En prison nous avons trouvé que Dieu était encore et toujours avec Joseph. Le plan de Dieu pour Joseph et pour son peuple se déroule.

Cette semaine nous allons considérer la question: "Quel est celui que Dieu aime utiliser? "

Pour répondre à cette question nous allons regarder ce qui se passe dans la prison et puis ce qui se passe en présence de Pharaon - Genèse, les chapitres 40 et 41. Nous n'allons pas lire ces deux chapitres entiers mais je vous conseille d'avoir votre bible ouverte pour pouvoir suivre!

J'ai déjà dit que Dieu se sert de Joseph pour accomplir ses plans pour son peuple. Le plan qu'il avait annoncé à Abraham dans le chapitre 15 de Genèse - que son peuple soit asservi dans un pays étranger mais qu'ils en sortiront une nation riche.

Dieu a choisi Joseph. Et dans ces chapitres nous pouvons voir pourquoi.
Nous allons voir les choses que Dieu recherche chez ses serviteurs. Nous allons parcourir les chapitres 40 et 41, en nous arrêtant pour regarder de plus près le caractère de Joseph.

Que faisons-nous quand il nous semble que Dieu nous a oublié?
Il nous semble qu'il ne répond pas à nos prières. Il nous semble que ses promesses sont lentes à s'accomplir. Il nous semble que nous tournons en rond dans la vie chrétienne, que nous n'avançons pas. Il nous semble que notre "moment" ne viendra jamais.

C'était ainsi pour Joseph. Loin de sa famille. Esclave. Prisonnier. L'injustice de sa situation est évidente. J'imagine que ses rêves lui semblaient vraiment loin de s'accomplir. Mais est-ce que nous le trouvons dans un coin, rouspétant?

Non. A la fin du chapitre 39 nous voyons que Joseph travaille en prison comme il a travaillé chez Potiphar. Et il garde sa relation avec Dieu. Ce qui était implicite dans le chapitre 39 devient explicite dans les chapitres 40 et 41. Chaque fois que Joseph interprète un rêve il déclare que l'interprétation de ce rêve vient de Dieu. En disant cela il déclare qu'il a une relation avec Dieu. Dieu parle et Joseph écoute.

Joseph a confiance en Dieu même si sa situation n'est pas la meilleure. Il ne sait pas comment les choses vont se dérouler mais il a confiance en Dieu qui dirige tout. Durant toute l'histoire, nous voyons que Joseph est patient. Et nous voyons que quand le moment d'agir arrive enfin, il est prêt. Il saisit l'occasion que Dieu lui donne.
La première occasion, c'est l'arrivée de deux prisonniers importants. L'échanson et le panetier du roi d'Egypte. Tous deux ont été placés sous la surveillance de Joseph.

Lisons le chapitre 40, du verset 1 au 9.

L'échanson et le panetier rêvent. Parlons des rêves.
Même si un bébé rêve il n'a pas la capacité de s'exprimer, il ne peut pas nous expliquer son rêve. Mais quand un enfant grandit, il devient capable de raconter ce qu'il a vu dans son rêve. Nous constatons que Zachary fait de plus en plus de rêves et il les explique presque tous. Ils sont souvent un peu bizarres mais ils sont aussi souvent liés à ce qu'il a fait pendant la journée. Apparemment, ça c'est normal.

En Egypte il y avait des livres des rêves. Ces livres contenaient des interprétations de rêves. Ils appartenaient aux prêtres, aux sages d'Egypte. Ils consultaient leurs livres pour vous donner une explication de votre rêve. Il existe toujours des exemplaires de ces livres; ce qui nous donne un aperçu sur la vie en Egypte. Quelques exemples des rêves notés:
...une fosse profonde signifiait la prison.
...un miroir signifiait une deuxième femme.
...une lune brillante signifiait le pardon.
...un grand chat signifiait une grande moisson.

Attention! Même si la bible parle des rêves et de l'interprétation des rêves il ne nous est pas donné d'examiner nos rêves pour trouver une signification ou un message d'en haut. Cela peut devenir facilement de la divination - la recherche de la connaissance de l'avenir interdite par Dieu. Dieu nous promet qu'il nous guidera par sa parole. Si vous avez le choix entre la direction claire de la bible et le mystère d'un rêve et l'auto-interprétation, ou même l'interprétation d'un autre, prenez toujours ce que dit la bible!

L'histoire de Joseph en prison et devant Pharaon tourne autour de quatre rêves. Les rêves de l'échanson et du panetier et les deux rêves de Pharaon. Ce sont des rêves un peu bizarres mais qui sont aussi liés à la vie quotidienne de ceux qui les font. Et ces rêves ont une signification.

Revenons à l'échanson et le panetier. L'échanson et le panetier rêvent. Ils savent, en eux-mêmes, que ces rêves ont une signification, mais ils ne peuvent pas aller voir des prêtres ou regarder dans les livres des rêves des prêtres. Troublant pour un égyptien. Mais Dieu a prévu Joseph pour les interpréter. Et Joseph est prêt à répondre. "N'est-ce pas à Dieu qu'appartiennent les explications? Racontez-moi donc votre songe."

Les interprétations des rêves donnés dans les livres des égyptiens dépendaient de la sagesse et de l'imagination des hommes. Joseph ne dépend que de Dieu pour donner ses interprétations des rêves de l'échanson et le panetier. Et Joseph donne les interprétations des rêves. Pour l'échanson une bonne nouvelle - sa restauration - sa tête relevée. Pour le panetier une mauvaise nouvelle - sa punition - sa tête enlevée.

Et à l'échanson, Joseph demande une faveur: "Souviens-toi de moi, quand tu seras heureux, et montre, je te prie, de la bonté à mon égard; parle en ma faveur à Pharaon, et fais-moi sortir de cette maison." Mais l'échanson oublie, et cela pendant deux ans. La patience de Joseph est mise à l'épreuve. Sa confiance en Dieu est mise à l'épreuve. Joseph s'attendait à retrouver sa liberté, pour pouvoir rentrer chez lui, chez son père, mais le dessein de Dieu est qu'il reste encore en prison. Dieu est en train de préparer Joseph pour une tâche beaucoup plus grande, beaucoup plus importante qu'il n'aurait cru.

Lisons du chapitre 40, verset 20 au chapitre 41, verset 16.

Le moment arrive pour Joseph. Il est appelé par le roi, Pharaon. L'échanson s'est souvenu de Joseph après que son maître ait eu un rêve troublant... comme lui l'avait eu il y a deux ans.

Et Joseph se trouve face à Pharaon. Roi d'Egypte. Un dieu pour son peuple.
"Pharaon dit à Joseph: J'ai eu un songe. Personne ne peut l'expliquer; et j'ai appris que tu expliques un songe, après l'avoir entendu."
S'il y a un moment où Joseph peut se vanter c'est ici, maintenant, devant le roi. Tous les prêtres et les sages d'Egypte n'ont pas su expliquer le rêve du roi. Si un homme tout seul, peut le faire... quelle gloire pour lui! "Joseph répondit à Pharaon, en disant: Ce n'est pas moi! C'est Dieu qui donnera une réponse favorable à Pharaon."

Avec ces quelques mots, Joseph rejette tout le système d'interprétation des rêves des égyptiens et, en plus, il dit que ce n'est pas par sa sagesse qu'il va interpréter le rêve du roi. L'explication des rêves ne vient pas de l'intelligence humaine, elle vient de Dieu.

Pharaon raconte ses deux rêves. Joseph n'hésite pas. Il les explique tout de suite.
Premièrement: Les deux rêves veulent dire la même chose. Les sept vaches grasses et les sept beaux épis parlent de la même chose - sept ans. C'est pareil pour les sept vaches maigres et les sept épis vides. Sept ans. Mais sept ans de quoi?
Deuxièmement: Dieu révèle ce qu'il va faire en Egypte.
Troisièmement: Les sept ans représentent sept ans d'abondance dans le pays suivi par sept ans de famine.
Quatrièmement: Il ne faut pas espérer que ce ne soit qu'un rêve. Dieu le fera et il le fera bientôt. Les rêves de Pharaon n'indiquent pas que Dieu va juger l'Egypte. Il n'y a aucune implication pour que le pays doive se repentir. Ces rêves ne sont qu'un avertissement. Et Joseph suggère qu'il faut faire quelque chose. "Maintenant, que Pharaon choisisse un homme intelligent et sage, et qu'il le mette à la tête du pays d'Egypte." Nous n'avons pas l'impression que Joseph se propose pour cette position. Il lance simplement l'idée.

Si le rêve de Pharaon est un avertissement il y a deux choix pour Pharaon: L'action ou la résignation. Joseph propose l'action. Un programme pour assurer l'avenir du pays. Se servir des sept bonnes années en épargnant pour les sept mauvaises années.

"Ces paroles plurent à Pharaon et à tous ses serviteurs. Et Pharaon dit à ses serviteurs: Trouverions-nous un homme comme celui-ci, ayant en lui l'esprit de Dieu?" Est-ce qu'il y a un homme de Dieu dans la maison? Pharaon, dieu d'Egypte cherche un homme de Dieu.

Dans l'histoire nous trouvons ici le nom "Elohim" - qui parle du vrai Dieu - un seul. Que Pharaon l'utilise nous suggère qu'il commence à reconnaître qu'il y a un seul vrai Dieu. J'ai lu sur un site web juif le suivant: "Nous pouvons comprendre maintenant le message du nom sacré de 'Elohim'". Le monde païen avait un dieu pour chaque pouvoir qu'ils voyaient dans le monde et sur lesquels ils dépendaient. Ils voyaient la puissance et l'énergie du soleil et ils adoraient un dieu du soleil. Ils désiraient une moisson abondante et ils nommaient des dieux de la fertilité.

La Torah (les cinq premiers livres de notre bible) avait un message tout à fait différent pour l'humanité. Toutes les forces et les énergies de l'univers, toute la puissance visible dans le monde sont venus d'un seul créateur. Ce message est contenu dans le nom de Dieu "Elohim" Ce Dieu, créateur de tout est le seul digne de notre adoration."

Comme vous le savez peut-être les égyptiens avaient une multiplicité de dieux. Le top 10 des dieux (et déesses):
Amon - le roi des dieux. Anubis - dieu des morts. Bastet - une déesse de la protection. Horus - dieu des cieux. Isis - une déesse de la protection. Son temple existe toujours en Egypte. Ptah - dieu des ouvriers. Ra - dieu du soleil. Sekhmet - déesse de la guerre. Seth - dieu de chaos. Thot - dieu de la sagesse.
Assez de dieu pour interpréter des rêves, assez de dieux pour sauver l'Egypte. Mais Pharaon reconnais Elohim. Il reconnaît aussi que Joseph est l'homme qu'il cherche. Joseph devient le deuxième en Egypte.

Nous ne sommes pas encore à la fin de l'histoire de Joseph. Joseph fait bien le travail que Pharaon lui a accordé. Il reçoit un nom égyptien qui l'aurait rendu plus acceptable aux yeux des égyptiens. Il lui est donné une femme... la fille d'un prêtre. Un prêtre du dieu "Ra". Sa ville "On" était un centre du culte du soleil.

Et les choses se déroulent comme Joseph l'a dit.

"Quel est celui que Dieu aime utiliser?"
Il me semble que nous pouvons apprendre au moins trois choses de l'histoire de Joseph comme elle est racontée dans les chapitres 40 et 41 de Genèse.

Nous sommes encouragés à mettre notre confiance en Dieu même si nous ne connaissons pas toute l'histoire - du début à la fin.
Dieu a un plan pour chacun de ses enfants. Un plan qui se révèle au fur et à mesure. Et il se peut que nous ayons une idée de son plan, et parfois il nous semble que ce plan avance très, très lentement, même qu'il cale par moment.

Allons-nous mettre notre confiance en Dieu quand il nous semble que rien ne se passe. Sommes-nous prêts à considérer que peut-être notre situation actuelle est un moment de formation pour ce que Dieu veut faire avec nous dans l'avenir?

Quand j'avais 16 ans je suis allé à une conférence. J'assistais à une réunion où ils ont parlé du besoin des gens disponibles à servir Dieu. Je crois que Dieu m'a dit "Je veux que tu consacres ta vie à mon service."

J'ai fait des campagnes d'évangélisation et des formations. A l'université j'ai fait partie de l'équivalent anglais du GBU - j'étais responsable de l'évangélisation là-bas. Puis j'étais responsable d'un club d'enfants avec Naomi dans une petite église tout près de chez nous. J'étais responsable d'un groupe biblique. Et puis nous sommes allés à l'école biblique où nous avons entendu parler de la Belgique. Et puis nous avons passé 18 mois à Virton-Saint Mard. Puis deux ans de stage avec Stephen et Ruth... Et puis maintenant je crois que je suis arrivé là où Dieu veut que je le serve. Je suis où il veut que je sois! Après 16 ans. Et combien de fois pendant ces 16 ans j'ai demandé à Dieu... "Quand? Je suis fatigué d'être étudiant, stagiaire... d'attendre." Mais à chaque pas j'avais des choses à apprendre. Et j'espère que je deviens de plus en plus "utilisable" pour Dieu. Ayez confiance en Dieu

Nous sommes aussi encouragés par ces chapitres à saisir les opportunités que Dieu nous accorde. Joseph a pris conscience du fait que l'échanson et le panetier étaient tristes. Il s'est informé de leur état et puis il a saisi le moment.

Je ne peux pas parler à votre place, mais je sais bien que moi-même, je ne suis pas toujours bien éveillé le matin, pas toujours bien dans le vent. Je ne sais pas si j'aurais pris conscience de l'état dans lequel l'échanson et le panetier se trouvaient. J'aurais raté l'occasion. Et je suis certain que je rate encore toujours des occasions de parler de Dieu, de parler pour Dieu parce que je me promène, je voyage avec les yeux fermés aux besoins des autres. Vous connaissez peut-être la phrase "Carpe Diem" - Saisissez le jour. Pour qui allons- nous le saisir? Soyez éveillés.

Et pour finir. Reconnaître Dieu.
Nous avons tous une tendance égoïste. Il y a quelques semaines, Naomi a fait référence aux trous que nous avons creusés dans le sable de la plage. Le dernier jour de nos vacances nous en avons fait un grand - trois grand trous avec des passages entre eux. Vraiment magnifique si je peux le dire moi-même! Et ces trous ont attiré l'attention d'un groupe d'enfants qui ont fondu comme des sauterelles voir ce que nous avions fait. Et un de ces enfants, un des premiers arrivés a dit aux autres "Moi, j'ai fait ces trous!!" Zachary était indigné.

Le commentaire: j'ai fait les trous, quelqu'un d'autre a essayé d'en avoir la gloire. Alors même que je ne cherche pas la gloire pour avoir fait ces trous.
Si Joseph avait déclaré sa compétence, à lui, pour expliquer les rêves il aurait fait ce que l'enfant de la plage a fait - faire retomber la gloire sur lui-même.

Mais Dieu cherche ceux qui vont lui rendre gloire pour les œuvres qu'il fait. Il cherche des serviteurs humbles. Dans n'importe quel ministère chrétien existe la tentation de se vanter - "Voyez ce que j'ai fait." Il vaut mieux de ne pas oublier la source des dons dans l'église.

Ceux qui ont confiance en Dieu. Ceux qui sont éveillés. Ceux qui reconnaissent Dieu, ce sont ceux que Dieu aime utiliser.


Si vous avez apprecié cette prédication que vous avez lu et vous aimerez nous aider dans la construction de notre nouveau bâtiment d'église vous pouvez visiter notre site www.1000x50.com, merci.

Retourner à la liste de prédications