* Imprimer

  Ecouter ce message
ou Télécharger en MP3 (6,81 Mo)

Lire la Bible

Cliquez les mots soulignés pour faire ouvrire une fênetre avec le verset ou passage approprié de la Bible Louis Segond.

Ou, cliquez ici pour avoir la table de matières pour la Bible entière dans une nouvelle fênetre.

Commentaires?

Vos commentaires sont toujours les bienvenus.

Jonas 2:1 à 3:3

La Repentance : Attitude et Action

La semaine passée nous avons pris un peu de temps pour regarder le premier chapitre du livre de Jonas. Jonas a reçu l'appel de Dieu d'aller prêcher dans la grande ville de Ninive. Dieu voulait que les ninivites se repentent de leur méchanceté et il a choisi Jonas comme porte-parole. C'était un travail que Jonas ne voulait pas faire et il a décide de s'enfuir de Dieu. Au lieu d'aller vers l'est il et partie dans l'autre sens. Il a pris un bateau pour aller en Espagne - l'autre bout du monde connu.

Pendant le voyage Jonas s'est endormi au fond du bateau mais Dieu a envoyé une grande tempête pour secouer son prophète en fuite. A cause de la tempête le bateau menaçait de couler et tous les marins eurent peur. Ils ont réveillé Jonas et découvert qu'il s'enfuyait - il chercher à s'échapper du Dieu qui a fait la terre et la mer. Après une discussion avec les marins Jonas les a conseillé de lui jeter par dessus bord. S'ils faisaient cela la tempête s'apaiserait et ils pourraient continuer leur voyage en paix. Après avoir, quand même hésité, le marins ont fait ce que Jonas a suggéré. C'est a ce point-là que nous allons reprendre l'histoire de Jonas en lisant Jonas 2:1 à 3:3.

Quand nous lisons les aventures du prophète Jonas il y a une chose que nous remarquons. Jonas ne s'est jamais excusé pour sa désobéissance. Nous voyons que Jonas n'a jamais dit "Dieu, je suis désolé, pardonne moi." Mais, sa repentance se voit dans sa confession aux marins dans le chapitre 1 dans la manière dont il prie Dieu du ventre du grand poisson et puis par le fait que, une fois sorti du poisson, Jonas va à Ninive. La repentance, plutôt que d'être une simple parole est une attitude suivie par une action.

Dans le chemin de la repentance nous pouvons noter que Jonas avait un rôle à jouer. Il y a des choses qu'il a faites mais, comme une parenthèse autour du chapitre 2, nous voyons l'intervention de Dieu. C'est Dieu qui a prévu le grand poisson qui a avalé Jonas dans le premier verset du chapitre 2 et c'est Dieu qui a parlé au poisson pour libérer Jonas dans le dernier verset du même chapitre. Dieu est toujours maître de la situation.

Quand nous avons péché il y a des choses que nous pouvons, et devons, faire pour commencer à mettre les choses en ordre mais Dieu est là. C'est son pardon que nous cherchons. C'est lui qui nous restaure. C'est même lui qui nous donne le désir de se repentir. Comme Jonas s'en est rendu compte - "Le salut vient de l'Eternel" du début jusqu'à la fin. C'est Dieu qui nous rétabli et tout cela grâce à son amour.

Voyons maintenant les trois pas que Jonas a faits. Nous voyons les deux premiers à travers sa prière. Il l'a exprimé dans le ventre du poisson. L'autre pas se trouve au début du chapitre 3.

Il a crié vers Dieu

Quand j'étais jeune le film "Les dents de la mer" a passé à la télé. Je l'avais regardé avec ma sœur. Je ne sais pas où été mes parents. Je dois admettre que ce film m'a effrayé jusqu'au point que pendant un bon moment je n'aimais même pas prendre un bain, aller nager était hors de question. Aujourd'hui cela ne me pose plus un problème et bien que j'aime nager maintenant je préfère avoir mes pieds sur terre!

Imaginez pour un instant Jonas. Quand il a été jeté par dessus bord j'imagine qu'il a pensé "comment est-ce que je vais m'en sortir?". Il a été jeté dans la mer après sa confession du fait qu'il était en train de s'enfuir de Dieu. Il s'est attendu certainement à mourir et il a accepté la situation telle qu'elle était. On ne voit aucune plainte contre Dieu à cause de la situation. Mais, il n'a pas voulu mourir - pas a cet instant, pas de cette manière. Jonas a crié vers Dieu.

Dans sa prière il décrit la terreur qu'il avait: La détresse, le séjour des morts, les courants d'eau qui l'ont environné, l'abîme qui l'a enveloppé, les roseaux qui ont entouré sa tête, le fait qu'il a coulé jusqu'aux racines des montagnes.... et il a crié vers Dieu à cause de sa détresse.

Son péché l'amenait à la mort, cela il savait bien. Il recevait le juste salaire de son péché comme Romains 6:23 nous le dit. C'est contre Dieu que Jonas a péché et c'est vers lui qu'il se tourne pour le secours. Il crie vers Dieu et Dieu l'entend. Quand nous voyons les déchets provoqué par notre péché, quand nous nous rendons compte de notre désobéissance et quand la gravité de notre situation de pécheur commence à peser sur nous comme l'eau à pressé sur Jonas nous pouvons crier vers Dieu.

Quand nous devenons conscients de notre péché notre seul recours c'est de crier à Dieu. Il n'y a personne d'autre qui peut nous aider. C'est vers lui que nous nous tournons pour le secours parce que c'est seulement lui qui peut nous sauver et nous pardonner. Dans Romains 10:13 il est écrit "Car quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé." C'est une promesse et c'est le début de la repentance.

Il s'est reconsacré à Dieu

Quand nous parlons de l'histoire de Jonas la partie que les gens trouvent la plus difficile à avalé c'est l'idée que Jonas a été avalé, à son tour, par un grand poisson. Comment est-ce possible qu'un homme soit avalé, sans mourir, par un poisson? On se demande aussi "C'était quel type de poisson?" Beaucoup pense que le poisson était une baleine mais la Bible ne précise pas.

Après des recherches sur internet j'ai trouvé quelques récits des hommes qui ont, apparemment, été avalé par des baleines. Mais, pour finir, pas mal de ces histoires sont des fraudes et de celles qui sont vraies celui qui a été "avalé" a toujours été recraché quelques minutes plus tard - parfois vivants, souvent mort. Cependant, il me semble que c'est dans la nature de Dieu de faire des miracles et de faire ce qu'il faut pour accomplir ses desseins - nous ne pouvons pas discréditer l'histoire de Jonas simplement parce qu'il n'existe pas de récit convaincant et moderne d'un homme avalé par un poisson.

En plus, dans le Nouveau Testament la véracité de l'histoire de Jonas est présumée. Dans Matthieu 12 il est écrit: "Car, de même que Jonas fut trois jours et trois nuits dans le ventre d'un grand poisson, de même le Fils de l'homme sera trois jours et trois nuits dans le sein de la terre." Et puis dans Luc 11 "Car, de même que Jonas fut un signe pour les Ninivites, de même le Fils de l'homme en sera un pour cette génération." Jésus lui-même se comparait à Jonas, on ne fait pas cela pour un mythe.

Aussi incroyable que cela semble être, nous devons affirmer donc que Jonas a été avalé par un grand poisson. Et qu'est-ce qui s'est passé après? Jonas a prié et sa prière est une prière de remerciement pour ce que Dieu a fait. Contre toute attente il est vivant, il n'est pas mort. C'est pourquoi dans cette prière nous voyons un sentiment d'espérance "Je verrai encore ton saint temple", "je t'offrirai des sacrifices avec un cri d'actions de grâces." Il parle de l'avenir. Il parle avec ses yeux fixé sur ce qui est, de nouveau, possible. Jonas était encore dans le ventre du poisson, pas un environnement très agréable mais il avait une espérance.

Ses deux déclarations nous montrent quelque chose de plus. Jonas veut mettre les choses en ordre. Ce prophète qui s'est éloigné de la présence de Dieu veut, maintenant, revoir le saint temple de son Dieu, il veut être dans la présence de Dieu encore une fois. Celui qui a dormit pendant que les marins ont priés veut, maintenant, offrir des sacrifices a son Dieu avec un cri d'action de grâce.

J'ai dit tout-à-l'heure que la repentance est une attitude et une action. Voici, l'attitude de la repentance. Dans le ventre du poisson il ne peut ni voir le temple, ni offrir des sacrifices. Mais, il va faire les deux! Il en est sûr. C'est sa nouvelle intention même si avant son intention était de s'enfuir le plus loin possible de Dieu. Nous voyons un vrai changement du cœur chez Jonas tout en reconnaissant son état dans le ventre du poisson chassé loin du regard de Dieu. La repentance implique toujours un changement dans l'attitude et dans le cœur.

Si vous avez des enfants ou si vous avez l'occasion d'observer ceux des autres vous allez voir, sans doute, quelque chose d'intéressant. Les enfants ont une capacité incroyable pour ignorer les ordres de leurs parents.

Imaginez: Maman est là avec le petit Jean-Luc et la petite Amélie. Ils grimpent sur le fauteuil et, tout à coup, Amélie est par terre, pleurant. Jean-Luc l'a poussé. Maman intervient. "Jean-Luc, qu'est-ce que tu as fait. Il ne faut pas faire ça à ta petite sœur. Viens lui demander pardon." Jean-Luc s'approche d'Amélie "Pardon Amélie" et il lui donne un petit bisou. Maman est contente, tout semble réglé et en ordre. Et "bouf" il la pousse encore une fois. Amélie se mets à pleurer et Jean-Luc est envoyé au coin.

Si je pèche et puis je m'excuse qu'est ce qui se passe si je commets le même péché tout de suite après? Cela serait une anomalie qui indiquerait aucun changement du cœur, aucun changement d'attitude chez moi.

Quand je me repens je change mon attitude envers Dieu. Je me détourne de mon attitude pécheresse vers une attitude d'obéissance. En effet, dans mon cœur je change de direction. Je renonce à mon péché. Mais, l'histoire ne s'arrête pas à ce point la comme la repentance ne s'arrête pas au changement de l'attitude. Dieu entend la prière de Jonas et il parle au poisson qui "vomit Jonas sur la terre."

Dieu a agit, maintenant c'est à Jonas de faire quelque chose. Il faut qu'il agisse suite à sa prière pour montrer la nature de sa repentance.

Il a fait quelque chose

Jonas se trouve sur la plage. Il est un peu ébouriffé et il dégage une odeur de poisson assez particulier. Il a bien besoin d'un bain. Mais quels sont ses sentiments? "Je suis vivant, je vois le ciel, la terre, je respire de l'air frais... plus ou moins, mais quoi maintenant? Je vais remplir mes vœux... et après... je ne sais pas..."

Puis, Jonas entend une voix. "Jonas, Jonas, Lève-toi, va à Ninive, la grande ville et proclames-y la publication que je t'ordonne."

J'imagine que Jonas était un peu partagé à propos de cet ordre. Son attitude envers Dieu à bien changé mais son attitude envers Ninive restait le même. Nous voyons plus tard qu'il s'est fâché contre Dieu parce que Dieu a sauvé la ville de Ninive. Les choses se sont passées juste comme il a prévu et Jonas n'a pas voulu cela!

Mais, donc, fallait-il s'enfuir encore une fois? Non, je ne pense pas. Jonas ne veut pas se trouver dans le même péché encore une fois. Sa relation avec Dieu est réparée, son attitude envers lui est changée. L'ordre du jour sera "l'obéissance". Et Jonas obéit. Sa repentance l'a conduit à l'action.

Jonas va à Ninive pour déclarer la parole de Dieu. Il y prêche le message de Dieu selon l'ordre de Dieu. Il fait ce qu'il aurait du faire tout au début de l'histoire.

Et peut-être cela est la clé "Je ferai ce que j'aurais du faire au début." C'est à chacun de reconnaître son péché et de reconnaître ce qu'il fallait faire. Je peux vous donner des exemples mais pour chacun cela serait différent. Nous avons des péchés auxquels nous sommes plus sensibles. Nous avons la tendance de parcourir le même chemin, souvent nous retombons dans le même péché et parfois nous ajoutons quelque chose de nouveau.

Pour finir, si nous avons la moindre sensibilité, nous sommes tous plus ou moins à la fois excédés et découragés par rapport à notre péché. Cependant, nous continuons à faire les mêmes choses. Et après, quand nous disons "Oh, Seigneur, encore une fois, je l'ai fait encore une fois..." nous pouvons nous arrêter, réfléchir et nous demander: "qu'est-ce que j'aurais du faire au lieu de ce que j'ai fait?"

Et puis, faisons-le. Mettons notre repentance en action.

J'ai dit toute à l'heure que peut-être Jonas était un peu partagé à propos du deuxième appel de Dieu. Il s'est rendu compte qu'il a échoué dans sa mission. "Est-ce que Dieu me veut réellement pour le servir." Il aurait pu démissionner à ce moment-là. "Je ne peux pas répondre Seigneur, c'est trop tard pour moi... ne me fait pas confiance..." Il aurait pu faire cela mais il n'a pas fait cela.

Notre Dieu est le Dieu de la seconde chance.

Pour le pécheur repentant il y a toujours une seconde chance - toujours.
Pour le pécheur repentant autant l'orient est éloigné de l'occident, autant Dieu éloigné de lui son péché - pour paraphraser le verset 12 du Psaume 103.
Pour le pécheur repentant le passé est passé - pardonné et oublié par Dieu.

Il y aura, peut-être, encore des conséquences à vivre mais un pécheur pardonné peut être sûr et certain que son péché ne compte plus aux yeux de Dieu. Nous pouvons encore servir Dieu, il n'y a pas besoin de démissionner en disant "je ne vaux rien maintenant à cause de mon péché." Un péché pardonné est oublié par Dieu. Nos péchés passés peuvent agir comme un frein sur nos activités futures pour Dieu. Mais, faisons comme Jonas - reprenons la mission, l'appel de Dieu, et continuons bien attaché a notre Dieu qui nous a pardonné.

Une citation:
"Jésus ne regarde jamais à ce qu'un homme a été, ou ce qu'il est, mais à ce qu'il va être. Et cela est juste. Le sculpteur ne regarde pas à ce que la pierre a été ou à ce qu'elle est, mais à ce qu'il en sortir - une figure qui prend vie."

Donc, le chemin de la repentance pour Jonas a compris trois choses:

Suivons donc son exemple quand nous tombons dans le péché.


Si vous avez apprecié cette prédication que vous avez lu et vous aimerez nous aider dans la construction de notre nouveau bâtiment d'église vous pouvez visiter notre site www.1000x50.com, merci.

Retourner à la liste de prédications