* Imprimer

Lire la Bible

Cliquez les mots soulignés pour faire ouvrire une fênetre avec le verset ou passage approprié de la Bible Louis Segond.

Ou, cliquez ici pour avoir la table de matières pour la Bible entière dans une nouvelle fênetre.

Commentaires?

Vos commentaires sont toujours les bienvenus.

Jonas 1 à 4

Un survol du livre

Quand je vous dit "Jonas" qu'en pensez-vous?
C'est l'histoire d'un homme peu disposé à la volonté de Dieu
C'est l'histoire d'un homme avalé par un grand poisson et puis recraché sur un plage.
C'est l'histoire du peuple d'une grande ville qui s'est repentie.
C'est une histoire bien connue mais est-ce que vous avez déjà pensé au plan de Dieu exprimé derrière cette histoire?

Pourquoi le livre de Jonas a-t-il été inclus dans notre bible? Qu'apprenons-nous de notre Dieu à travers ses interventions dans la vie de Jonas et la vie de la ville de Ninive?

Le livre de Jonas est dans nos bibles parce que il nous donne un bon aperçu du plan de Dieu pour le salut de notre monde. Nous trouvons dans ce livre le caractère de Dieu en ce qui concerne son plan de Salut.
La colère de Dieu, l'amour de Dieu, la compassion de Dieu et la miséricorde de Dieu.

Avant de parler de l'amour de Dieu il faut parler de la colère et de la justice de Dieu.
Pourquoi? Parce que c'est là que notre histoire commence.
Lisons chapitre 1 verset 1 à 3.
"La parole de l'Eternel fut adressée à Jonas, fils d'Amitthaï, en ces mots: Lève-toi, va à Ninive, la grande ville, et crie contre elle! car sa méchanceté est montée jusqu'à moi. Et Jonas se leva pour s'enfuir à Tarsis, loin de la face de l'Eternel. Il descendit à Japho, et il trouva un navire qui allait à Tarsis; il paya le prix du transport, et s'embarqua pour aller avec les passagers à Tarsis, loin de la face de l'Eternel."

Un Dieu de justice

La méchanceté de Ninive est montée jusqu'au trône de Dieu. Le mal qu'ils faisaient était une puanteur dans les narines de Dieu. Il ne pouvait pas l'ignorer. Il devait faire quelque chose parce qu'il est saint et pur est ne peut pas supporter des choses impures et impies. C'est là que la justice de Dieu se trouve - il ne peut pas ignorer le péché.
La bible dit clairement que le Dieu juste à le péché en haine. Il ne peut pas regarder ni tolérer le péché est il punit le pécheur. Il doit faire quelque chose pour montrer sa colère et sa justice. Dieu ne peut pas laisser passer le péché.
Pour faire quelque chose avec Ninive il avait un choix - il pouvait les détruire directement, fin de l'histoire ou il pouvait les avertir de leur état et de la proximité de leur destruction pour qu'ils puissent se repentir et être sauvés.

Mets-toi debout Jonas! L'appel est lancé - "Jonas, lève-toi, va a Ninive, la grande ville et crie contre elle!"
Dieu appelle Jonas à quitter son pays, son confort, pour aller vers le pire ennemi qu'Israël ait jamais connu. Nous allons voir ailleurs pourquoi il s'est enfuit de Dieu mais, pour l'instant il suffit de dire qu'il est parti le plus vite possible et il n'est pas allé à Ninive!
Jonas a péché - il a désobéi à un ordre direct de son maître. Dieu a montré sa colère et sa justice en le poursuivant. Il ne pouvait pas laisser aller son prophète. Il l'a poursuivi jusqu'à ce qu'il soit avalé par un grand poisson.

Ninive et Jonas sous la colère d'un Dieu de justice!
Sommes-nous tous dans un tel état?
Je dirai, peut-être, oui! Dans deux cas:
Si aujourd'hui vous n'êtes pas un chrétien vous êtes sous le colère de Dieu. Il se fâche contre vous. Quand je dis "chrétien" je parle de quelqu'un qui s'est rendu compte qu'il est pécheur et qui a demandé pardon à Dieu. Vous n'êtes pas chrétien simplement parce que vos parents étaient chrétiens ou parce que vous avez été baptisés en tant qu'enfant.
Si aujourd'hui vous êtes chrétien mais vous vous enfuyez de Dieu - ça veut dire que vous désobéissez activement à Dieu, vous êtes sous sa colère.

Ces choses son dures à entendre! Nous aimerions parler de Dieu seulement comme Dieu d'amour. Pourquoi? Peut-être c'est parce que, au moins, il nous semble qu'un Dieu d'amour est plus attirant pour les gens qu'un Dieu fâché.
Mais non!
Si nous séparons l'amour et le colère de Dieu nous vidons Dieu de toutes les choses qui font de lui Dieu!

Un Dieu seulement d'amour accepterait tout et ne punirait personne. Il serait mou, incapable d'agir parce qu'il faudrait accepter tout au nom de l'amour. Un tel Dieu n'est pas digne de louange et certainement il n'aurait rien à offrir au monde.
Un Dieu seulement de colère rejetterait purement et simplement les objets de sa colère. Il peut les détruire ou non comme il veut. Il serai distant, inaccessible même à notre amour et a notre louange. Mais un Dieu d'amour et de colère:

Son amour le pousse à réagir à nos péchés, par lesquels son attention a été tiré par sa colère.
Son amour le pousse à prévoir les moyens par lesquelles nous pouvons échappé à sa colère.
Son amour nous montre qu'il veut le meilleur pour sa création. Son colère nous montre combien il déteste ceux qui ont amené cette création si bas. Son amour nous relève à travers Jésus.
Quand nous comprenons combien il déteste le péché nous pouvons commencer à comprendre combien son amour a payé pour nous sortir de ce péché.

Il faut garder soigneusement l'image d'un Dieu de colère et d'amour.
Donc, considérons alors ce Dieu d'amour.

Un Dieu d'amour

Jonas lui-même savait que Dieu est un Dieu d'amour et de colère. Il s'est enfuit de Dieu parce que il savait que Dieu sauverait les Ninivites s'ils se repentaient. Il voyait que c'était le colère de Dieu qui montrait du doigt le problème de Ninive et c'était l'amour de Dieu qui offrirait une solution.
Mais, donc, sûrement Jonas a voulu que Ninive soit sauvé!
Ah, non... comme je l'ai déjà dit, Dieu a voulu que Jonas aille vers le pire ennemi qu'Israël ait jamais connu. Il y a une description de combien les Ninivites étaient terrible dans Nahoum 3:1 à 3. Vous pourriez le voir à votre aise.

Et Jonas? Il a voulu que le jugement de Dieu tombe sur Ninive sans avertissement. Pour lui cela aurait été une récompense appropriée pour Ninive - destruction sans aucune chance d'y échapper! Israël serait en paix tout de suite après!

Lisons ses paroles dans le verset 2 de chapitre 4:
"Il implora l'Eternel, et il dit: Ah! Eternel, n'est-ce pas ce que je disais quand j'étais encore dans mon pays? C'est ce que je voulais prévenir en fuyant à Tarsis. Car je savais que tu es un Dieu compatissant et miséricordieux, lent à la colère et riche en bonté, et qui te repens du mal."

Le but du livre de Jonas est de nous montrer combien Dieu aime sa création - même la partie la pire et la plus répugnante. Dieu l'a aimée mais Jonas n'a pas l'aimée.

Juste ce fait là, que Dieu aime ce monde, même les pires de ses habitants, devrait nous faire reflichir... si Dieu aime ce monde comme ce livre me le montre, je dois l'aimer aussi. Cette leçon à complètement dépassé Jonas. Elle l'a dépassé au début et il s'est enfuit de Dieu. Elle l'a dépassé à la fin et il s'est mit en colère contre Dieu quand Dieu a sauvé la ville de Ninive.
Ne laissons pas cette leçon nous dépassé aussi.

Comme nous l'avons lu dans chapitre 4 il y a quelques instants, Le Dieu d'amour a montré qu'il est compatissant et miséricordieux.

Un Dieu compatissant

La ville de Ninive méritait le jugement de Dieu. Elle méritait d'être détruite. Mais Dieu a envoyé Jonas avec un message. Le message se trouve dans le chapitre 3 le verset 4. C'était "Encore quarante jours, et Ninive est détruite!"
Dieu a envoyé quelqu'un pour aider les Ninivites à trouver le chemin de retour vers lui. Dieu a pitié d'eux et sa pitié l'a amené à agir, à les aider.

Après s'être enfuit de Dieu Jonas aussi méritait le jugement de Dieu. Il a été jeté dans la mer après sa confession aux marins, il s'attendait à mourir! Mais il a était sauvé. Bien que ce soit un drôle de sauvetage - d'être avalé par un grand poisson. Mais il a était sauvé quand même. Dieu, dans sa compassion, lui a donné une deuxième chance à la vie.
La compassion de Dieu est la facette de son amour qui prévoit le moyen de nous sauver.
Pour Ninive c'était le prophète Jonas.
Pour Jonas c'était un grand poisson.
Pour nous c'est Jésus.

Un Dieu miséricordieux

Je ne peus pas parler de la part du poisson mais j'imagine que Jonas aurait constitué un bon repas. Mais Dieu a parlé au poisson et le poisson a vomit Jonas sur la terre - cela se trouve dans le chapitre 2, verset 10. Pendant qu'il a été dans le ventre du poisson Jonas a repenti. Puis, Dieu lui a sauvé la vie.

Pour Jonas le pire résultat de son travail aurait été que les habitants de la ville de Ninive se repentent C'est cela exactement qui s'est produit! Ils se sont repentis!
Et Dieu ne les a pas détruit. Il les a sauvés. Imaginez pour un instant la réaction du pauvre Jonas "Mince alors! C'est juste comme je te l'ai dit!!!" Il était furieux! Mais, si nous prenons sa réponse d'il y a un moment c'est évident que le souvenir de la miséricorde de Dieu en sauvant sa vie, dont nous venons de parlé, a été vite oubliée.

Si nous nous repentons Dieu nous pardonne. C'est aussi simple que ça.

Mais c'est quoi se repentir?
C'est tourner le dos au péché, c'est tourner le dos à mes péchés.

Les Ninivites se sont repenti - le roi a dit "Que les hommes et les bêtes soient couverts de sacs, qu'ils crient à Dieu avec force, et qu'ils reviennent tous de leur mauvaise voie et des actes de violence dont leurs mains sont coupables!"

Pour un peuple connu pour des actes de violence un signe sûr du fait qu'ils ont repenti est qu'ils ont tourner le dos à de tels actes. Les Ninivites ont pris à cœur la compassion de Dieu, ils ont agit et ils ont vus sa miséricorde.

Dieu nous offre le salut. Il a montré sa compassion en donnant Jésus, si nous nous repentons, si nous tournons le dos aux péchés et acceptons Jésus comme Seigneur et Maître nous expérimenterons sa miséricorde.

Conclusion

Le plan de salut vient de Dieu. Du début jusqu'à la fin il vient de Dieu. Jonas avait un rôle à jouer - il fallait se repentir pour expérimenter la miséricorde de Dieu. Ninive avait le même rôle à jouer. Mais, c'est Dieu qui a lancé l'idée. C'ést Dieu qui a tout prévu pour Jonas et pour Ninive. Il a même donné l'envie de se repentir.
Notre salut vient de Dieu du début jusqu'à la fin. Vous n'arriverez pas à vous sauver vous-mêmes.

Si vous n'êtes pas un chrétien selon ce que je vous ai décrit tout à l'heure je vous implore de lire le livre de Jonas en entièr et de considérer comment Ninive s'est repentie sous la main d'un Dieu de colère et d'amour.
La misericorde de Dieu ne dure pas pour toujours. C'est maintenant l'heure de se repentir avant Jésus revient sur la terre pour juger ce monde.

Si vous êtes chrétien et vous savez que vous êtes en train de vous enfuir de Dieu je vous demande de reconsidérer ce que vous faites. La semaine prochaine nous allons examiner les leçons qu'on peut tirer de Jonas et de sa fuite et puis, plus tard, comment Dieu lui a rétabli.

Pour tout le monde ce matin, chretien ou non, en train de s'enfuir ou non considerez le plan de salut de Dieu qui se trouve entre les pages du livre de Jonas. Réfléchissez et méditez sur un si grand salut.


Si vous avez apprecié cette prédication que vous avez lu et vous aimerez nous aider dans la construction de notre nouveau bâtiment d'église vous pouvez visiter notre site www.1000x50.com, merci.

Retourner à la liste de prédications