* Imprimer

Lire la Bible

Cliquez les mots soulignés pour faire ouvrire une fênetre avec le verset ou passage approprié de la Bible Louis Segond.

Ou, cliquez ici pour avoir la table de matières pour la Bible entière dans une nouvelle fênetre.

Commentaires?

Vos commentaires sont toujours les bienvenus.

La prière que Dieu désire?

Nous avons passés quelques semaines pour regarder ce que Jésus a dit de la prière dans Matthieu 6. Nous avons commencé en parlant de comment ne pas prier. Jésus a pris les exemples de l'hypocrite qui cherche les applaudissements des hommes et des païens qui répètent des prières vaines pour nous montrer comment nos prières peuvent passer à côte du vrai sens de la prière. Puis nous avons regardé la prière appelée "Le Notre Père". La première partie parle de Dieu - son nom, son règne et sa volonté. La deuxième partie parle de nous - notre provision, notre pardonne et notre protection. Ces deux parties ensemble nous donnent une prière modèle que nous pouvons réciter ou qui peut servir comme 'base' pour nos propres prières.

Ce matin, pour terminer cette miniséries sur la prière nous allons regarder quelques passages de la Bible qui nous donne des réponses à deux questions: "Quelle est la prière que Dieu désire?" et "Pourquoi Dieu ne répond-t-il pas?"

Il n'est pas possible d'avoir une réponse à la dernière question sans avoir d'abord une réponse à la première. Mais la question "Pourquoi Dieu ne répond-t-il pas?" est une question que beaucoup de monde se pose. C'est un aspect parfois troublant de la vie chrétienne. Nous allons regarder trois passages dans le Nouveau Testament qui touchent à la question "Quelle est la prière que Dieu désire?" et à la fin nous essayerons d'assembler tous les fils pour répondre à l'autre question importante.

La prière selon sa volonté - 1 Jean 5:14-15

Deux frères sont dans leur chambre. Ils disent leurs prières avant de s'endormir. Le plus jeune commence sa prière "Dieu, merci parce que tu nous aimes. Merci pour maman et papa, bénis-les s'il te plaît..." et puis il crie "Et Dieu, j'aimerais bien avoir une Playstation 2 et j'aimerais bien avoir un nouveau vélo et j'aimerais..."
Et son frère lui dit "Calme-toi! Il ne faut pas crier. Dieu n'est pas sourd. Il t'entend bien."
Le petit regarde son frère et lui dit "Je le sais bien. Mais mamie est en bas et elle, elle est sourde!" La prière que Dieu désire est-elle comme celle-là?

Lisons notre premier passage ensemble : 1 Jean 5:14-15.

Les chrétiens d'Ephèse, les destinataires de la lettre de Jean, ont eu leur foi ébranlée par des faux docteurs qui ont apporté de fausses doctrines dans l'église. Jean veut les rassurer sur la réalité de leur position en Christ, leur salut. Dans le verset qui précède le passage que nous venons de lire il dit: "Celui qui a le Fils a la vie; celui qui n'a pas le Fils de Dieu n'a pas la vie. Je vous ai écrit ces choses, afin que vous sachiez que vous avez la vie éternelle, vous qui croyez au nom du Fils de Dieu." Chaque chrétien peut avoir l'assurance de la vie éternelle - une relation éternelle avec Dieu. La deuxième assurance se trouve dans la prière.

Mais il est évident qu'il y a une condition: "si nous demandons quelque chose selon sa volonté." Dieu désire que nous priions selon sa volonté. Et Jean nous dit dans ce passage que si nous prions ainsi, Dieu écoute. Et si Dieu écoute, une réponse est certaine. Tout de suite il y a de nouvelles questions qui entrent dans notre tête "Que veut dire prier selon sa volonté?" et "Comment savons-nous si nous prions selon sa volonté?"

Tout simplement, prier selon sa volonté c'est demander quelque chose qui est en accord avec sa volonté révélée dans sa parole. C'est aussi demander quelque chose qui est en accord avec son plan pour notre vie - notre vie personnelle et la vie en commun dans l'église. Cette dernière chose n'est pas nécessairement quelque chose qui est révélé dans la parole de Dieu.

Premièrement - en accord avec sa parole. Dans la bible il y a, comme vous le savez bien, des proclamations directes. Ce sont des choses que Dieu exige que nous fassions ou des promesses que Dieu fait à son peuple fidèle. Quand nous prions à ce sujet, Dieu répondra sans hésitation.

Si nous prions "Aide-moi à aimer ...." vous pouvez insérer un nom de choix ici, nous serons aidés parce que Dieu veut que nous nous aimions les uns les autres. Si nous prions "Donne-moi de la sagesse dans cette situation difficile" nous pouvons être certains qu'il répondra parce que, selon Jacques 1:5 "Si quelqu'un d'entre vous manque de sagesse, qu'il l'a demande à Dieu, qui donne à tous simplement et sans reproche, et elle lui sera donnée."

Il y a aussi des principes révélés dans la parole de Dieu. Ce ne sont ni des commandements, ni des promesses. Prier que Dieu soit glorifié dans son église est une prière à laquelle Dieu va répondre. Prier que l'église mûrisse et grandisse est aussi une bonne prière.

Mais, cela ne vaut pas la peine de demander que Dieu fasse quelque chose pour vous qu'il interdit aux autres ou qu'il vous donne quelque chose qu'il refuse aux autres. Prenons encore l'exemple de la prière pour la sagesse et poussons-là plus loin. Imaginez, vous voulez braquer une banque. Vous priez "Seigneur, donne-moi la sagesse pour savoir comment entrer dans la salle des coffres." Dieu ne répondra pas à une telle prière en vous donnant la sagesse parce qu'il dit clairement dans sa parole en Exode 20:15 "Tu ne déroberas point". Pas d'exception bien que vous demandiez la sagesse. Pas d'exception même si vous voulez donner 10% de vos profits mal-acquis au projet bâtiment.

La prière qui est en accord avec la parole de Dieu exige une connaissance de la parole de Dieu. Cela ne veut pas dire que vous avez le droit de prier seulement si vous avez un diplôme en théologie, cela sera ridicule. Cependant nous devons, chacun de nous, prendre soin d'essayer de comprendre le mieux possible la parole de Dieu pour que nos prières soient bien en accord avec cette parole même.

Mais il faut parfois admettre que nous ne connaissons pas la volonté de Dieu. Nous ne connaissons pas son plan entier pour notre vie. Nous ne savons pas comment demander quelque chose en accord avec sa volonté parce que nous ne sommes pas certains de connaître sa volonté. Que faire? La chose que nous demandons n'est pas mauvaise, elle n'est pas en contradiction avec la parole de Dieu, c'est même quelque chose de neutre. Mais est-ce la volonté de Dieu?

Prenons l'exemple de notre projet bâtiment. Il n'y a pas de commandement dans la bible à propos du numéro 1 rue de la cité à Libramont. Vous ne trouverez pas un verset qui dit "Et voici, un ange du Seigneur leur apparut, et l'ange leur dit: 'Vous devez transformer un hangar en lieu de culte.' Ainsi parle l'Eternel." Ezéchias, chapitre 39, verset 71 et demi. S'il n'y a pas de commandement qui dit qu'il faut faire il faut reconnaitre qu'il n'y a pas non plus un commandement qui interdit la construction des églises. Bâtir n'est pas contre un commandement de Dieu. Pour finir, simplement, construire un bâtiment nous semble une très bonne idée. Avec un bâtiment nous saurons mieux servir la communauté qui nous entour, nous aurons une place pour nos réunions plus convenable qu'une école. De cela nous sommes d'accord ensemble.

Nous demandons continuellement la sagesse. Nous cherchons à faire avancer ce projet selon les principes de la bible mais pour finir nous ne pouvons pas dire sans aucune hésitation que nous faisons la volonté de Dieu. Nous croyons, avec raison, que nous la faisons mais il reste toujours un petit doute. Nous prions donc "Que ta volonté soit faite, et non pas la nôtre" et nous nous confions à Dieu qui connaît le plan le meilleur pour cette église. Il répondra selon son plan, selon ses désirs. Il me semble que la preuve, en partie, c'est que l'argent arrive nous permettant de bâtir.

Nous arrivons au point de notre projet que nous allons de nouveau chercher des finances pour terminer ce que nous avons commencé en mars 2009. Nous devons regarder à ce que nous pouvons trouver entre nous, ce que nous pouvons contribuer et nous devons aussi penser à comment demander l'aide des autres.

Mais même cela, nous le faisons dans la prière avec une attitude qui dit humblement "Que ta volonté soit faite".

Certains diraient "Oui, 'Que ta volonté soit faite' est une bonne clause de sauvetage! S'il semble que Dieu ne répond pas, vous dites 'A-ha, ce n'était pas sa volonté...'" Il est possible de le prendre comme cela - surtout par rapport à ce que nous allons dire bientôt sur la foi et l'obéissance. Mais Jésus nous enseigne à dire "Que ta volonté soit faite" parce qu'une telle prière montre notre humilité. La reconnaissance que Dieu est Dieu et que je suis qui je suis. La reconnaissance qu'il nous arrive à ne pas connaître toujours très clairement la volonté de Dieu. Nous sommes certains à 99%... comme nous sommes certains à 99% que le projet bâtiment c'est ce que Dieu veut pour cette église.

Selon Jean non seulement nous avons l'assurance d'être écoutés nous avons aussi l'assurance que Dieu répond. "Et si nous savons qu'il nous écoute, nous pouvons être certain de recevoir ce que nous demandons." Mais il peut parfois nous sembler que nous ne recevons pas la chose que nous lui avons demandée. Nous prions et nous ne voyons pas de réponse immédiate. Qu'est ce qui se passe? Sommes-nous des artistes qui miment? "Regardez, regardez ce merveilleux objet que je tiens dans mes mains. Vous ne le voyez pas. Vous ne pouvez pas le toucher... mais c'est là... c'est réel!"

Un des commentateurs de ce passage l'exprime ainsi: "Ils sont aussi certains de posséder la chose demandée, au moment où Dieu décide, de la façon qu'il décide, que s'ils l'avaient entre leurs mains maintenant." Et c'est là que se trouve la clé - "au moment où Dieu décide, de la façon qu'il décide".

La réponse est immédiate même si la réalisation de la réponse ne l'est pas. Il n'y a pas de corbeille "En suspens" sur le bureau de Dieu.

Prenons l'exemple de Daniel. Daniel raconte la venue d'un ange "Il (l'ange) me dit: Daniel, ne crains rien; car dès le premier jour où tu as eu à cœur de comprendre, et de t'humilier devant ton Dieu, tes paroles ont été entendues, et c'est à cause de tes paroles que je viens. Le chef du royaume de Perse m'a résisté vingt et un jours; mais voici, Micaël, l'un des principaux chefs, est venu à mon secours, et je suis demeuré là auprès des rois de Perse. Je viens maintenant pour te faire connaître ce qui doit arriver à ton peuple dans la suite des temps; car la vision concerne encore ces temps-là."

Daniel a prié. La réponse de Dieu était "oui" au même instant mais la réponse, l'arrivée de l'ange à pris trois semaines. Il y aura parfois une attente mais il y aura toujours une réponse.

La prière avec la foi - Marc 11:24

Dieu désire que nous priions selon sa volonté. Il désire aussi que nous priions avec la foi. Lisons Marc 11:24 ensemble: "C'est pourquoi je vous dis: Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l'avez reçu, et vous le verrez s'accomplir."

Ce verset déclare ce que le passage dans 1 Jean 5 laisse sous-entendre. La première chose à dire à propos de la prière et de la foi c'est que c'est fortement lié à ce que nous venons de regarder en ce qui concerne la volonté de Dieu. Vous pouvez serrer les dents avec foi quand vous demandez la sagesse pour braquer une banque mais, votre prière ne sera pas exaucée.

"Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l'avez reçu, et vous le verrez s'accomplir." C'est quand même là une grande déclaration.

Est-ce que nous le prenons pour de "l'argent comptant?" Un exemple intéressant d'une telle foi, c'est l'histoire d'un étudiant qui explique la loi du pendule à sa classe lors d'une présentation. Celui qui raconte l'histoire dit ceci:

J'ai pris 20 minutes pour expliquer la loi du pendule. La loi déclare qu'un pendule ne retourne jamais à un point plus haut que le point duquel il a été lâché. Cela à cause de la friction et de la gravité. Chaque fois que le pendule oscille, l'arc de cercle qu'il parcourt est plus court. Pour démontrer cette loi, j'ai construit un pendule avec un fil et un jouet d'enfant, bien attaché au tableau noir avec un petit clou. J'ai lâché le pendule et à chaque oscillation, je faisais une marque sur le tableau avec ma craie. Les marques étaient la preuve de ma thèse.

Puis j'ai demandé à la classe s'ils croyaient que la loi du pendule était vraie. Ils disaient tous "oui". J'avais un deuxième pendule - un poids de 100 kg attaché à une grosse corde. Peu raffiné mais très efficace. J'ai demandé à mon prof de s'asseoir sur une chaise la tête appuyée contre un mur. J'ai placé le poids de 100 kg juste devant son nez, j'ai expliqué la loi du pendule encore une fois. Je lui ai dit "Si la loi est vraie quand je lâche ce poids il va partir et revenir - mais il ne reviendra pas au point de départ. Ton nez n'est pas en danger." Et je lui ai demandé s'il croyait toujours que la loi du pendule était vraie. Après une courte pause, avec la transpiration sur son front, il a chuchoté "oui". J'ai lâché le pendule. Il a fait un bruit pendant qu'il a traversé la salle. A l'extrémité de son oscillation, il a fait une pause et a commencé son retour. Je n'ai jamais vu un homme se déplacer aussi rapidement. Il s'est carrément jeté en bas de sa chaise. J'ai demandé à la classe: "Est-ce qu'il croit en la loi du pendule?" La réponse fut unanime: "Non"

Prier avec la foi veut dire que nous mettons notre confiance en Dieu, nous mettons notre confiance en sa parole. C'est lui qui seul est capable d'exaucer notre prière. Nous ne mettons pas notre confiance en notre prière, en notre façon de nous exprimer ou même en la longueur de notre prière.

En préparant cette prédication je me suis rendu compte que parfois, dans la prière je suis comme le prof de l'histoire. Je dis que je crois que Dieu peut tout faire. Mais je ne suis pas certain que je le crois vraiment. Des doutes se faufilent dans mes pensées.
Mais la foi n'est pas une envie mélancolique pour quelque chose qui arrivera demain, peut-être. La foi est fondée sur une personne. Une personne fiable qui tient les promesses faites à ses enfants.

La prière en obéissance - 1 Jean 3:21

Nous arrivons au troisième passage - sur lequel nous ne passerons pas beaucoup de temps. Lisons 1 Jean 3:21 "Bien-aimés, si notre cœur ne nous condamne pas, nous avons de l'assurance devant Dieu. Quoi que ce soit que nous demandions, nous le recevons de lui, parce que nous gardons ses commandements et que nous faisons ce qui lui est agréable."

Dieu désire simplement que celui qui prie soit obéissant. Quelqu'un qui est obéissant cherche à faire la volonté de Dieu. Le psalmiste dit dans le psaume 66 que "Si j'avais conçu l'iniquité dans mon cœur, Le Seigneur ne m'aurait pas exaucé."

Attention alors, il ne faut se méprendre sur ce qui dit Jean et le psalmiste. Comme la prière n'est pas limitée à ceux qui ont des diplômes en théologie, la prière n'est pas limitée non plus à ceux qui sont parfaits! Si c'était le cas il n'y aurait personne qui pourrait prier. Très bien pour ce qui aiment des réunions de prières courtes mais pour le reste... Non, Jean parle de ceux qui ne vivent pas continuellement dans le péché. Il parle de ceux qui suivent Jésus mais qui tombent de temps en temps. Bien que Dieu ne demande pas que nous soyons parfaits pour prier, il désire que nous veillions à notre façon de vivre. Il ne faut pas négliger l'accent biblique mis sur une vie sainte. La prière et une vie sainte vont ensemble. Comme dit un commentateur "la plus sainte notre façon de vivre, la plus efficace notre prière."

Nous arrivons alors à la question posée tout au début:

Pourquoi ne répond-t-il pas?

Il nous semble parfois que quoique nous demandions, Dieu ne réponde pas. Il vaut peut-être mieux préciser: il nous semble qu'il ne réponde pas. Il répond mais parfois il n'exauce pas. Les trois passages que nous avons examinés ce matin nous ont montré la prière que Dieu désire:

Cela nous suggère alors qu'il est possible que Dieu ne réponde pas lorsque nous demandons des choses qui ne sont pas sa volonté, lorsque nous manquons de foi et lorsque nous vivons dans la désobéissance. Et cette suggestion est correcte. Mais il ne faut pas considérer ces choses simplement comme des étapes à franchir pour voir sa prière exaucée. Ce n'est pas comme les pilotes qui ont une check-list qu'ils doivent vérifier pour garantir un fonctionnement normal: "(1) Prière - vérifiée. (2) Volonté de Dieu - vérifiée. (3) Foi - vérifiée. (4) Obéissance - vérifiée. Tout est OK! Maintenant Dieu doit exaucer la prière!"

Oui, nous faisons tout ce que nous pouvons pour vérifier que nous sommes "en ordre" mais pour finir, nous devons quand même admettre que parfois il nous semble que Dieu ne réponde pas, qu'il n'exauce pas notre prière.

A ce point là, la tentation serait de dire "J'en ai marre de la prière, cela ne marche pas!!" Il vaut mieux revenir sur ce qu'on a dit tout à l'heure: "Que ta volonté soit faite". La prière est une relation non pas un système. Nous devons reconnaître que même si Dieu est Dieu et que nous sommes ses créatures, il restera des prières que Dieu n'exaucera pas. Et nous ne recevrons pas nécessairement une explication à cela, nous savons seulement que nous ne recevrons pas la chose pour laquelle nous avons prié.

Nous ne connaissons même pas les plans de Dieu pour notre propre vie sans parler de ses plans pour le monde entier. Nous sommes des créatures temporelles - nous vivons "dans le temps" - d'heure en heure, de jour en jour. Nous ne connaissons pas l'optique de Dieu sur ce monde. Il y a des choses qui ne se passeront pas jusqu'à ce que le moment soit propice selon le plan de Dieu.

Nous devons reconnaître que nous prions avec une optique limitée. Nous avons un problème. Nous pensons à quelques solutions – même à une solution qui nous semble bonne. Dans notre prière nous présentons notre solution en demandant que Dieu la fasse se produire. Mais peut-être Dieu a t'il un meilleur plan que nous ignorons. Joseph a sans doute prié pour sa libération quand il était en prison en Egypte dans Genèse 37. Mais sa prière n'a pas été exaucée parce que Dieu avait un meilleur plan pour le relever, pour le bénir et pour le faire avancer.

Quand notre prière n'est pas exaucée nous sommes devant un choix. Nous pouvons nous plaindre et nous pouvons renoncer à notre foi. Ou nous pouvons continuer à nous confier en Dieu. Dans le Nouveau Testament il y a deux phrases bien connues que nous citons de temps en temps. La première c'est "Toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein". La deuxième c'est "Ma grâce te suffit, car ma puissance s'accomplit dans la faiblesse." Ce sont des paroles de l'Apôtre Paul, la deuxième il a prononcé après avoir demandé par trois fois que l'épreuve soit éloignée de lui. Dieu n'a pas exaucé sa prière mais il lui a donné la force de supporter sa situation.

Quelqu'un a dit "Je ne sais pas ce qu'apportera l'avenir. Mais je sais qui porte l'avenir." Lorsque Dieu n'exauce pas notre prière, continuons à nous confier en lui.


Si vous avez apprecié cette prédication que vous avez lu et vous aimerez nous aider dans la construction de notre nouveau bâtiment d'église vous pouvez visiter notre site www.1000x50.com, merci.

Retourner à la liste de prédications