* Imprimer

  Ecouter ce message
ou Télécharger en MP3 (7 Mo)

Lire la Bible

Cliquez les mots soulignés pour faire ouvrire une fênetre avec le verset ou passage approprié de la Bible Louis Segond.

Ou, cliquez ici pour avoir la table de matières pour la Bible entière dans une nouvelle fênetre.

Commentaires?

Vos commentaires sont toujours les bienvenus.

Matthieu 11:28-30

Du repos

Je ne sais pas si vous avez déjà écouté de façon indiscrète une conversation entre deux enfants. Cela peut être très amusant et c'est souvent très instructif. Peut-être avez-vous déjà entendu quelque chose comme ceci quand deux enfants se disputent: "Si tu fais cela, je ne serai plus ton ami...."

Après avoir entendu une telle déclaration nous pensons "Aïe, les gosses sont si durs..." Certainement, être ami est beaucoup plus que ce que nous faisons, mais, au fond de nous habite une petite crainte. C'est la crainte que si "je fais cela" je serai rejeté. Par tes amis, par Dieu. Mais ça va. Nous pouvons essayer de faire plus... et plus... et plus...

Lisons Matthieu 11:28-30

Venez à moi...

Fatigués et chargés

Nous connaissons tous la fatigue. Nous connaissons la fatigue qui nous arrive après avoir travaillé dur. Cela peut être une fatigue confortable, la fatigue dû au travail fait sachant qu'il y aura du repos par la suite. Dans ce petit passage ceux qui sont fatigués et chargés sont ceux qui font aussi du travail. Mais ce travail est un travail dur et difficile qui dure à jamais. C'est le travail de quelqu'un qui essaye de répondre à toutes les exigences d'une religion. Cette personne est fatiguée et chargée par les obligations religieuses. S'il arrive à en observer une il y en a combien après dans une véritable file d'attente? Nous parlons de quelqu'un qui ne trouve aucun soulagement dans les observances religieuses. Et malgré tous ce qu'il fait, il y a un doute qui le ronge: que ce qu'il fait n'est pas assez pour gagner la faveur de Dieu.

Jésus parle à une foule de juifs qui étaient guidés pas les pharisiens, les maîtres religieux. Les pharisiens ont chargés des obligations insupportables sur les épaules des juifs, et cela, au nom de la loi. La loi de Moïse. Obéissez à chaque exigence de la loi et vous serez acceptables devant Dieu.

Mais cela ne marche pas. La loi exige la perfection. Un faux pas et c'est fini, vous êtes condamnés. Selon Jacques 2:10: "Quiconque observe toute la loi, mais pèche contre un seul commandement, devient coupable de tous." Cela est troublant, qui peut y arriver? Est-ce qu'il y a un problème avec la loi? Demande-t-elle trop de nous? C'est l'Apôtre Paul qui nous donne une réponse. Selon Paul "La loi donc est sainte, et le commandement est saint, juste et bon." Cependant, elle ne sauve personne. Paul dit "Nul ne sera justifié devant lui par les œuvres de la loi, puisque c’est par la loi que vient la connaissance du péché." En fait, la loi nous montre combien nous avons besoin d'un sauveur parce que nous voyons que nous ne sommes pas à la hauteur des exigences de la loi. Encore, écoutons Paul dans Romains 7 "Je n'ai connu le péché que par la loi. Car je n'aurais pas connu la convoitise, si la loi n'eût dit: Tu ne convoiteras point. Et le péché, saisissant l'occasion, produisit en moi par le commandement toutes sortes de convoitises; car sans loi le péché est mort.

Les pharisiens ont fait empirer les choses. Ils ont fait de la loi un fardeau. Ils y ont ajouté des traditions humaines. Matthieu 23:4 nous le dit: "Ils lient des fardeaux pesants, et les mettent sur les épaules des hommes, mais ils ne veulent pas les remuer du doigt."

Vous ne pourrez jamais faire assez. Vous ne pourrez jamais satisfaire la religion. Vous pouvez aller aux extrémités de la terre et vous ne recevrez jamais l'approbation de Dieu pour ce que vous faites au nom de la religion. Vous pouvez travailler 24 heures sur 24 heures pour l'église mais cela ne vous garantit pas le salut. Pour finir vous serez fatigués, chargés et désespérés.

Si vous vous trouvez fatigués et chargés à cause de la religion écoutez bien les paroles de Jésus : "Venez à moi"

"Venez à moi" veut dire entrer dans une relation avec Jésus. Il n'y a pas de mention du péché, de la repentance ou du pardon. Ce sont des choses implicites. Il n'est pas possible pour un pécheur de venir à Jésus sans se repentir ou sans être pardonné.

Mais pour le pécheur pénitent il y a une promesse: "je vous donnerai du repos." En Christ nous trouvons le soulagement que nous cherchons. Il n'y a plus de travail à faire pour être accepté par Dieu. Vous êtes acceptables parce que vous êtes venus à Jésus. Vous pouvez vous arrêter de vous battre pour l'approbation de Dieu. C'est à vous, grâce à Jésus.

Pour celui qui vient à lui Jésus dit deux choses:
Prenez mon joug et Recevez mes instructions. Examinons-les.

Prenez mon joug

Dans la bible nous trouvons deux sortes de joug. Le joug pour les animaux et le joug pour les personnes.

Image 1Le joug pour les animaux était une poutre en bois qui était placé sur les épaules de deux animaux, normalement des bœufs, pour les relier pour le travail. C'était un joug d'association.

Les animaux qui sont liés avec un tel joug travaillent ensemble dans la même direction, ils partageant également le travail.

L'Apôtre Paul se sert de l'image du joug des animaux dans 2 Corinthiens pour nous avertir du danger pour un croyant d'être lié à un non-croyant - les deux ne peuvent pas travailler dans le même sens.

Image 2Le joug pour les personnes était fait pour porter des charges. Le joug distribuait le poids sur les épaules pour que les muscles des jambes puissent aider dans le travail. Mais il était possible que la charge soit toujours insupportable. Le joug pour les personnes n'est pas partagé.

Il me semble que Jésus veut nous faire penser à la deuxième image plutôt qu'à la première. Le fardeau des règles et des lois des pharisiens pesait trop sur les épaules des juifs. Le fardeau était trop lourd. Il n'y avait personne capable de le porter et, comme nous avons vu, les pharisiens n'y aidaient pas. Pour finir, c'était un joug d'esclave.

Il y a, cependant, un fardeau que Jésus veut que nous portions. Il ne le porte pas pour nous. C'est le fardeau de l'obéissance à ses paroles. C'est aussi, quelque part, un joug d'esclave mais le maître est doux et humble. Prenez le joug de Jésus veut dire que nous obéissons à ses commandements. Jésus nous demande de nous soumettre à lui. Ceci est quelque chose de positif. Il ne va pas nous asservir. Ses commandement sont pour notre bien et nous obéissons par un acte de volonté.

Etre disciple de Jésus n'est pas toujours facile, par moment il y a un a travail dur à faire, cela nous savons bien j'imagine. Mais par rapport aux exigences et demandes de la religion c'est du repos. Quelqu'un a dit que la religion c'est la tentative des êtres humains de atteindre Dieu par leurs propres moyens. C'est un travail sans fin. En Jésus, Dieu nous a tendu la main du ciel pour nous attirer auprès de lui.

Le pasteur Américain John MacArthur dit ceci à propos de ces versets : "Christ ne va jamais nous opprimer ou nous donner un fardeau trop pesant. Son joug n'a rien à faire avec les œuvres de la loi, ni avec les traditions humaines. Le travail d'obéissance du chrétien est joyeux et heureux. 'Car', comme Jean l'explique, 'l'amour de Dieu consiste à garder ses commandements. Et ses commandements ne sont pas pénibles'." Il continue : "La soumission à Jésus Christ est la plus grande libération qu'une personne puisse connaitre - actuellement, la seule vraie libération qu'il puisse connaitre parce que, seulement en Christ est qu'il est libéré d'être ce que Dieu veut qu'il soit."

Si nous prenons le joug nous recevons aussi les instructions de Jésus.

Recevez mes instructions

Quand nous venons à Jésus, quand nous prenons son joug sur nous, nous commençons une aventure pour la vie. Nous apprenons aux pieds du maître. Nous devenons des disciples de Jésus. Nous apprenons de quelqu'un qui est humble et doux. Cela nous soulage.

Jésus n'est pas comme les pharisiens qui étaient durs et arrogants. Jésus n'est pas l'auteur d'une religion qui exige, et qui demande et qui nous écrase sous le poids de ce qu'il faut faire pour être acceptable.

Avec quelques mots Jésus calme nos craintes. Il y a certainement des obligations pour le chrétien mais celui qui exige est quelqu'un de doux et d'un cœur humble. Il n'y a rien à craindre. C'est diffèrent chez Jésus. Vous trouverez du repos pour votre âme. Encore une fois Jésus parle de repos. Il sait combien la religion est fatigante. Il sait combien nous avons besoin de repos. Vous aurez le repos parce que vous n'êtes plus liés à l'observance religieuse ou l'obligation religieuse, vous êtes dans une relation avec le Dieu vivant.

Oui, mais je suis déjà chrétien!!

Nous comprenons l'obéissance, ce n'est pas toujours facile mais... Nous comprenons aussi ce que c'est d'être un disciple. Mais il nous semble que nous sommes quand même souvent fatigués et chargés dans notre cœur. Même après que nous sommes venus à Jésus. Comment cela se peut-il?

Nous voulons que notre vie chrétienne soit plus qu'une série interminable d'activités et d'occupations. Mais nous n'arrivons pas à trouver ce repos dont Jésus parle. Nous faisons beaucoup de choses mais nous nous sentons que la flamme est très petite, il est possible même qu'elle va s'éteindre.

Il faut que nous nous posions une question: Est-ce que j'ai tourné le dos à une relation vivante pour poursuivre l'observance et l'obligation religieuse? Cela peut-être très satisfaisant quelque part puisque nous pouvons en voir les résultats:
ŸJ'ai lu ma bible pendant 2 heures.
J'ai prié pendant 2 heures et demie.
J'ai assisté à 3 réunions.
ŸJ'ai fait 5 visites.

Mais je suis quand même fatigué et chargé. Oui, peut-être parce que nous agissons selon nos propres idées, nous essayons d'avoir l'approbation de Dieu par des moyens humains.
Est-ce que j'ai marqué assez d'heures de prière dans mon agenda?
Est-ce que j'ai coché assez d'articles sur ma liste de prière?
Est-ce que j'ai assez étudié pour justifier mon existence et le prix de mes livres?
Est-ce que j'ai assez lu dans ma bible aujourd'hui?
Est-ce que quelqu'un s'est rendu compte que j'étais à la réunion hier soir?

Ou, nous pouvons voyer des choses autrement...
Est-ce que j'ai communié et parlé avec Dieu?
Est-ce que j'ai appris quelque chose sur mon sauveur que je peux mettre en pratique pour lui plaire?

Mais pour finir, ces questions, mêmes celles qui semblent plus positives, tournent autour de moi, ce que j'ai fait. Fais-je assez? Non, au-moins je ne fais pas assez pour satisfaire "la religion" ou pour recevoir l'approbation de Dieu.

Posons alors une autre question : Faisons-nous ce que Dieu veut que nous fassions?

Quelle est notre motivation pour ce que nous faisons? Sommes-nous prêts à laisser tomber ce qui n'accorde pas avec la volonté de notre Seigneur? Est-ce que nous allons tenter de faire assez pour que Dieu puisse nous aimer? Est-ce que nous allons tenter de prouver que nous valons la peine d'être aimé? Est-ce que nous allons travailler et faire des activités pour gagner des points, pour plaire aux autres, pour plaire au pasteur ou pour plaire à Dieu?

Il y a la tentation ici de vous donner une poignée d'avertissements - il ne faut pas être paresseux... il y a toujours beaucoup de chose à faire dans l'église... etc. etc. Mais j'y résiste même si cela pouvait me laisser un peu anxieux pour comment nous allons tout faire. Ayant dit cela... je crois, non, je suis convaincu, que si nous cherchons à obéir, si nous prenons le joug de notre Seigneur doux et humble de cœur, si nous écoutons ses instructions, il n'y a pas grande chose à craindre. Nous trouverons qu'il nous dirigera pour accomplir tout ce qu'il veut que nous accomplissons dans cette église pour sa gloire et son honore.

Pour résumer en une ligne (ou deux) : Restons, simplement, concentrés sur Jésus et sur notre relation avec lui, comme des disciples obéissants. Le reste suivra.


Image 1 : http://en.wikipedia.org/wiki/File:Bullock_yokes.jpg
Image 2 : http://commons.wikimedia.org/wiki/Image:Yoke_china.jpg


Si vous avez apprecié cette prédication que vous avez lu et vous aimerez nous aider dans la construction de notre nouveau bâtiment d'église vous pouvez visiter notre site www.1000x50.com, merci.

Retourner à la liste de prédications