* Imprimer

  Ecouter ce message
ou Télécharger en MP3 (8,64 Mo)

Lire la Bible

Cliquez les mots soulignés pour faire ouvrire une fênetre avec le verset ou passage approprié de la Bible Louis Segond.

Ou, cliquez ici pour avoir la table de matières pour la Bible entière dans une nouvelle fênetre.

Commentaires?

Vos commentaires sont toujours les bienvenus.

Matthieu 6:9-10

La Prière: l'optique de Dieu

Deux hommes se parlent. Le premier dit à l'autre. "Si, donc, vous êtes un si bon religieux, récitez-moi la prière du Seigneur. Je vous parie 10 euros que vous ne savez pas le faire!" Le deuxième répond "OK…. Un ami à droite, un ami à gauche. A tous bon appétit. Merci Seigneur pour ce repas. Merci Seigneur pour ce bon plat. Merci Seigneur pour ton amour. A tous bon appétit… Amen." Le premier sort son portefeuille et y cherche un billet de 10 euros, en marmonnant… "Je ne croyais pas que vous le saviez…"

Ce matin nous continuons notre série sur le thème de la prière. Nous allons regarder la prière du Seigneur qui se trouve dans Matthieu 6. Celle que nous appelons le Notre Père. La prière peut-être la plus connue de toutes, sauf par les deux hommes de la petite histoire.

Lisons Matthieu 6:9-13.

Après avoir expliqué à ses disciples comment ne pas prier, un sujet que nous avons examiné la semaine passée, Jésus commence à enseigner comment prier. Il dit "Voici donc comment vous devez prier." Bien que nous pouvons réciter cette prière telle qu'elle, et cela nous faisons, Jésus nous la donne premièrement comme un modèle. Un exemple à suivre. "Priez d'après cette façon…" Dans sa prière nous trouvons des éléments à inclure dans nos prières. La prière de Jésus peut nous guider dans nos pensées et dans les sujets que nous abordons lorsque nous prions.

La prière commence avec la phrase "Notre Père qui es aux cieux". Il serait possible de prendre toute la matinée juste pour parler de cette phrase! Mais nous nous contenterons de quelques commentaires.

La première chose à dire sur cette phrase c'est que Jésus parle de nous tous, membres d'une famille. Il n'y a que des pluriels dans cette prière!
Ceci nous rappelle que la prière n'est pas égoïste - elle ne concerne pas toujours moi tout seul. Notre prière doit inclure les autres - surtout ceux qui sont membres de la même famille de Dieu, ceux qui appellent Dieu Père aussi.

Et ce père, notre père? Quoi dire de lui? Dans un sens on peut dire que Dieu est le père de tous puisqu'il a tout créé. Mais dans cette prière Dieu est le père d'une famille bien précise. C'est la famille de ceux qui sont sauvés en Jésus Christ et qui connaissent Dieu.

"Père" dans le sens que Mathieu utilise ce mot dans ce verset est un terme remplit de respect. Mais, que nous puissions appeler Dieu "Père" nous montre que nous avons dans notre relation avec Dieu une intimité incroyable. En effet nous pouvons l'appeler "Papa" quand nous prions. Ce fait nous donne confiance quand nous lui parlons dans la prière. Nous ne parlons pas avec un grand barbu dans l'au-delà avec un grand bâton que nous devons convaincre de notre sincérité mais nous parlons avec notre papa. Cependant, il est vrai que l'expérience de notre relation avec notre père terrestre peut fausser notre compréhension de Dieu comme "papa". Sur ce point là, je crois que nous pouvons demander à Dieu de se révéler à nous comme papa et nous pouvons nous laisser guider par ce que sa parole révèle sur son caractère et sa nature.

Si "Père" nous parle de l'intimité avec Dieu, les cieux nous rappellent sa grandeur et sa puissance. Nous venons avec confiance vers notre père - mais toujours conscient que notre père est Dieu de tout l'univers. Nous nous approchons de lui avec un respect mêlé de crainte. Comme l'auteur du livre aux Hébreux l'a dit "C'est une chose terrible que de tomber entre les mains du Dieu vivant." Terrible et merveilleux pour ceux qui aiment Dieu. Il y a toujours une marge à garder dans la prière entre ces deux aspects - le respect et la familiarité.

La première partie, les premiers versets de la prière se concentre sur Dieu. C'est cette première partie que nous examinons cette semaine.
La semaine prochaine nous étudierons la deuxième partie, la partie qui traite de nos besoins physiques et spirituels. Nous trouvons dans les versets 9 et 10 trois demandes. Trois demandes en ce qui concerne la gloire de Dieu. Jésus parle du nom de Dieu, de son règne et de sa volonté. Que veut dire ces trois choses et comment est-ce que nous le prions?

Le nom de Dieu

"Que ton nom soit sanctifié." Le nom d'une personne dans la bible est souvent lié à son caractère. En Europe nous avons déjà cette idée que le nom d'une personne veut dire quelque chose. Il y a tant de livres disponibles qui citent les noms et leurs significations. Une des premières choses à faire quand vous savez que vous allez avoir un enfant c'est d'aller en acheter un de ces livres! Au moment que nos enfants soient nés nous en avions plusieurs à la maison - anglais et français. Comme beaucoup de parents nous nous sommes absorbés dans ces livres pendant des heures.
Malgré le fait que nos enfants ont maintenant 11, 9 et 8 ans nous avons quand même gardés quelques uns de ces livres. Du livre en français j'ai choisi quelques noms un peu par hasard pour vous en donnez les significations:

Parfois nous voyons que le nom d'une personne lui va très bien, nous voyons l'essentiel de son caractère dans son nom. Il en est ainsi pour Dieu. Quand le nom de Dieu est connu, Dieu lui-même est connu. Dans la Bible Dieu est donné plusieurs noms qui nous montre son caractère.
Je ne vous donne que six. Chaque nom est précédé par le Tétragramme, le nom de Dieu en quatre lettres que les juifs ne prononcent jamais. Dans nos Bibles il est souvent remplacé par "Le Seigneur" bien que nous disons souvent aussi Jéhovah ou Yahweh.

Que veut dire donc sanctifier le nom de Dieu? Tout simplement, si nom de Dieu signifie son caractère, sa nature, qui il est, que son nom soit sanctifié veut dire que Dieu soit reconnu comme Dieu par tout ce qu'il a créé. C'est lui donner sa place correcte dans notre vie et dans ce monde. Nous honorons Dieu le roi de tout l'univers.

Le règne de Dieu

Puisque Dieu est roi il a un royaume, en effet, le règne dont Jésus parle implique un royaume. Un roi sans royaume n'est pas un roi et il ne règne pas! Quand la bible parle du royaume de Dieu, elle parle de l'autorité de Dieu de régner sur tout ce qu'il a créé. Dans le Nouveau Testament Jésus parle aussi du royaume de Dieu établi dans le cœur des croyants.

Quand nous parlons du royaume de Dieu il y a deux aspects à considérer. Il y a l'aspect "maintenant" - le royaume est déjà parmi nous comme nous le dit Matthieu 3:2. Jésus disait: "Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche" et puis au chapitre 12, le verset 28 il est écrit "si c'est par l'Esprit de Dieu que je chasse les démons, le royaume de Dieu est donc venu vers vous."

Le royaume a été inauguré avec la venue de Jésus. Mais nous ne le voyons pas encore en entier. Son règne n'est pas véritablement évident sur terre bien qu'il évident dans la vie de chaque chrétien et chrétienne.

Il y a donc aussi un aspect "à venir" - un espoir. Un jour son règne éternel sera établi sur toute la terre. Nous vivons ici-bas avec le fait que le monde attend le moment où Jésus reviendra. L'Apôtre Paul dans Romains 8 décrit la situation ainsi: "la création a été soumise à la vanité, non de son gré, mais à cause de celui qui l'y a soumise, avec l'espérance qu'elle aussi sera affranchie de la servitude de la corruption, pour avoir part à la liberté de la gloire des enfants de Dieu. Or, nous savons que, jusqu'à ce jour, la création tout entière soupire et souffre les douleurs de l'enfantement."

Puis, un jour Dieu va remettre de l'ordre en ce monde. Un passage d'Apocalypse 21 nous montre le résultat, ces versets sont, je crois, ceux que j'aime les plus dans toute la Bible parce qu'ils nous donnent de l'espoir: "Et j'entendis du trône une forte voix qui disait: Voici le tabernacle de Dieu avec les hommes! Il habitera avec eux, et ils seront son peuple, et Dieu lui-même sera avec eux. Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu."

Pour finir, "Que ton règne vienne" veut dire que nous voulons voir l'autorité de Dieu établie dans le cœur de chaque personne sur terre et aussi que nous voulons voir le plus vite possible l'accomplissement du plan de Dieu pour sa création.

La volonté de Dieu

Quelqu'un à dit que "La prière est un instrument puissant non pas pour faire faire la volonté de l'homme au ciel mais pour faire faire la volonté de Dieu sur terre."
La volonté de Dieu implique deux choses - que nous la connaissons et que nous l'obéissons.

Parler de la volonté de Dieu amène toujours des questions - comment connaître sa volonté? Quel est sa volonté, son plan pour ma vie ou pour telle situation? Ce sont de bonnes questions, mais il me semble que dans cette prière Jésus parle plutôt généralement de la volonté de Dieu. La volonté de Dieu est révélé clairement dans les pages des Ecritures. Dans l'évangile de Matthieu, au chapitre 22 Jésus la même résumé une fois en disant "Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée. C’est le premier et le plus grand commandement. Et voici le second, qui lui est semblable: Tu aimeras ton prochain comme toi-même."

Souvent notre problème n'est pas chercher la volonté de Dieu pour tous les petits événements de notre vie, c'est mettre en pratique sa volonté que nous connaissons déjà. "Que ta volonté soit faite" veut dire que nous voulons, nous-mêmes, nous soumettre à sa volonté. "Que ta volonté soit faite" veut aussi dire que nous désirons que tout le monde connaisse Dieu et que tout le monde lui soit obéissant. C'est aussi désirer que ses plans s'accomplissent sur la terre.

Dans les cieux et sur la terre

La phrase "sur la terre comme au ciel" peut-être jointe avec chacune des trois demandes: Que ton nom soit sanctifié sur la terre comme au ciel. Que ton règne vienne sur la terre comme au ciel. Que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.

Au ciel Dieu est reconnu comme Dieu. Il règne sur tout et sa volonté est accomplie parfaitement par ceux qu'il a créés. Quand nous prions selon les paroles de la prière que Jésus nous a enseignée nous demandons que ce soit pareil sur la terre. Dieu est véritablement glorifié quand la terre "fonctionne" comme elle à était créée. Comme elle était au début. Dans le jardin d'Eden Dieu était en relation avec Adam et Eve. Ils obéissaient à sa voix. Dieu leur a donné l'autorité sur toute la terre. Mais le péché a brisé leur relation. Adam et Eve n'obéissaient plus. Et le monde était plongé dans les ténèbres et le désordre. L'homme ne vivait plus pour la gloire de Dieu. Il s'était opposé à Dieu.

Le problème fondamental de l'humanité, c'est sa rébellion contre Dieu. Nous avons éliminé Dieu comme maître pour nous installer comme notre propre maître. Quand nous devenons chrétiens cela change. Nous ne sommes plus rebelles, nous sommes amis de Dieu, enfants de Dieu. Nous entrons dans une relation avec Dieu. Nous avons le droit de parler avec Dieu comme avec un père. Ce sont des choses que nous connaissons bien. Mais qui sont fondamentales pour la prière.

Quand nous prions comme Dieu le veut, notre point de départ c'est "Ce que tu veux est plus important que ce que je veux." Nous prions toujours avec cette pensée "Pour ta gloire Seigneur!" Et cela change notre optique quand nous prions. Je ne suis plus le premier objet de mes propres prières. Ce que je veux et ce que je désire prend une importance secondaire face à ce que Dieu veut et ce qu'il désire.

Comment prier alors selon ces versets? Comment pouvons-nous suivre ce modèle dans nos propres prières? La phrase "sur la terre comme au ciel" nous donne une idée des limites de cette prière - le monde entier! Dieu veut être glorifié sur la terre entière.

Et nous voulons qu'il soit glorifié sur la terre entière. Mais prier pour le monde entier nous dépasse. En janvier 2010 la population de la terre était de, un peu près, 6,972,000,000 (6 milliards, 972 millions) de personnes. La population de la Belgique, au même moment, était de 10,839,905 personnes (le 75ième plus grand pays au monde). Nous connaissons chacun, peut-être entre 100 et 200 personnes! Comment alors répartir tout ce monde dans des tranches maniables?

Si je commence chez moi, il y a moi, et ma famille. Il y a aussi l'église. Il y a mes amis et mes connaissances. Il y a ma ville et mon pays. Ce sont des personnes que nous pouvons saisir plus facilement. Ce sont des personnes qui font notre monde. La terre que nous connaissons. Il est certain que nous ne sommes pas limités à ces personnes dans la prière - mais il faut bien commencer par quelque chose!

Pour donner une idée de comment nous pouvons prier selon la prière que Jésus nous a donné j'ai choisi trois domaines dans lesquels nous voulons que Dieu soit glorifié: Dans ma vie, dans mon église et chez mes amis. Bien sûr qu'il y ait d'autres! Cependant, réfléchissons à comment ces choses seront touchées par la prière que nous venons de considérer.

Dans ma vie comme au ciel

Comment vais-je sanctifier ton nom dans ma vie Seigneur? Quand nous prions, nous désirons reconnaître Dieu comme Dieu dans notre propre vie. Nous exprimons le désir qu'il soit vraiment honoré. Et nous demandons son aide pour le faire. Parce que, pour finir, nous sanctifions son nom quand nous vivons comme Dieu veut que nous vivions. Quand notre façon de nous comporter s'accorde avec ce que Dieu exige, nous sanctifions son nom. Quand nous lui permettons de régner dans notre vie, nous sanctifions son nom. Quand nous lui obéissons, nous sanctifions son nom.

Et c'est dans la prière que nous pouvons examiner comment va notre vie. Devant Dieu, devant ses regards - est ce que je vis une vie qui le glorifie? Nous pouvons dire à Dieu, comme le roi David l'a fait des centaines des milliers d'années avant nous: "Sonde-moi, ô Dieu, et connais mon cœur! Eprouve-moi, et connais mes pensées!"

Ce n'est pas le moment de m'apitoyer sur moi-même - moi tout seul, misérable. Je reconnais mes fautes. Je demanderai pardon plus tard quand je pense à mes besoins, mon besoin d'être pardonné. Mais ici je dis avec tout mon cœur - Seigneur je veux te glorifier. Aide-moi à changer, à être conforme à l'image de ton fils.

Nous disons parfois dans nos prières "Seigneur je remets cette situation entre tes mains". Ici nous prions "Seigneur je me remets entre tes mains".

Je ne peux pas vous donner l'ABC de ce que vous devez dire. Comme Jésus ne l'avait pas fait non plus. Dans la prière nous devons être à l'écoute de Dieu par son Esprit Saint. La réponse à "comment va ma vie" nous est parfois très évidente. Nous savons bien où nous ne sommes pas en règle avec Dieu. Nous savons bien dans quelles choses nous sommes désobéissants. Nous savons bien à quel point nous ne laissons pas Dieu régner dans notre vie - les choses que nous gardons pour nous-mêmes "Moi, je m'occupe de cela… t'en fais pas Dieu."

Mais aussi nous sommes parfois aveugles, nous sommes véritablement ignorants de ce que nous faisons, ou de ce que nous ne faisons pas. Mais si notre prière est sincère, si nous voulons vraiment que Dieu soit glorifié, il va nous montrer ce que nous devons faire. Il ne nous tend pas un piège. Si Jésus enseigne de prier ainsi, c'est parce que Dieu veut que nous le glorifions et qu'il nous aidera à le faire.

Dans mon église comme au ciel

Comme nous pensons à notre vie, nous prions aussi pour notre église. Nous nous rappelons le fait que la prière de Jésus parle de nous - l'ensemble.

Quand nous récitons cette prière pour l'église, nous pensons naturellement au rôle que nous jouons dans l'église. Dieu est glorifié dans l'église quand il est glorifié dans ma vie. Cela est évident. Mais quand nous prions que Dieu soit glorifié dans l'église nous prions aussi pour nos frères et sœurs en Christ. Nous prions pour leur édification. Nous prions pour qu'ils grandissent et murissent dans le Seigneur, pour qu'ils puissent aussi glorifier Dieu. Il est peut-être difficile d'être précis quand nous prions pour les autres mais notre désir dans la prière c'est que Dieu agisse en eux comme nous voulons qu'il agisse en nous. Pour sa gloire.

Chez mes amis comme au ciel

La prière de Jésus nous donne une nouvelle optique sur la prière pour nos amis surtout ceux qui ne connaissent pas Dieu, ceux qui ne sont pas sauvés. Ici nous pouvons penser aussi aux membres de notre famille qui ne sont pas chrétiens. Souvent, quand nous prions pour nos amis nous pensons à leur salut. Ce qui est certainement la meilleure chose pour eux. Jésus nous encourage à voir dans le salut de nos amis un salut qui rend gloire à Dieu.

Dans Ephésiens 2:4-7 il est écrit: "Mais Dieu, qui est riche en miséricorde, à cause du grand amour dont il nous a aimés, nous qui étions morts par nos offenses, nous a rendus à la vie avec Christ (c'est par grâce que vous êtes sauvés); il nous a ressuscités ensemble, et nous a fait asseoir ensemble dans les lieux célestes, en Jésus Christ, afin de montrer dans les siècles à venir l'infinie richesse de sa grâce par sa bonté envers nous en Jésus Christ."

Quand quelqu'un se convertit, c'est un sujet de joie. Une personne de plus qui retourne chez le Père - comme l'Apôtre Pierre le dit: "Vous étiez comme des brebis errantes. Mais maintenant vous êtes retournés vers le pasteur et le gardien de vos âmes". Il y a une personne de plus dans le royaume de Dieu. Une personne de plus en qui Dieu règne. Une personne de plus qui déclare l'infinie richesse de sa grâce par sa bonté envers nous en Jésus Christ. Que tout le monde le voit. C'est un pas de plus vers l'accomplissement du plan de Dieu pour l'humanité. Un pas de plus vers la situation du début, au jardin d'Eden. Et c'est pour cela que Dieu est digne de gloire.

Conclusions

La prière implique toujours des conséquences. Quelque chose se passe après que nous prions. Souvent, c'est Dieu qui agit. Mais parfois c'est à nous d'agir. Si nous prenons au sérieux les paroles de Jésus dans le "Notre Père". Si nous voulons vraiment que Dieu soit glorifié, nous nous trouverons fort impliqués dans ce qu'il faut faire pour que cela arrive - dans notre propre vie et ailleurs. Mais notre optique reste, et doit toujours rester, que nous cherchons la gloire de Dieu.


Si vous avez apprecié cette prédication que vous avez lu et vous aimerez nous aider dans la construction de notre nouveau bâtiment d'église vous pouvez visiter notre site www.1000x50.com, merci.

Retourner à la liste de prédications