* Imprimer

Lire la Bible

Cliquez les mots soulignés pour faire ouvrire une fênetre avec le verset ou passage approprié de la Bible Louis Segond.

Ou, cliquez ici pour avoir la table de matières pour la Bible entière dans une nouvelle fênetre.

Commentaires?

Vos commentaires sont toujours les bienvenus.

Romains 12:3-8

Qu'est-ce que l'église?

Nous avons chacun une idée de ce que c'est l'église. Pour certains l'église n'est qu'un bâtiment. Pour d'autres elle est beaucoup plus. Ce matin nous commençons une nouvelle série. Pendant quelques semaines nous allons considérer cette simple question: Qu'est-ce que l'église?

Premièrement nous allons penser à des images de l'église. Comment l'église est-elle présentée dans le Nouveau Testament? Nous y trouvons plusieurs images. L'église est un corps, une famille, un temple, un sacerdoce, un peuple, une épouse, un troupeau et une vigne. Nous allons regarder les trois premiers dans les semaines à venir. Après cela nous considérons ceux qui sont dans l'église: Qui sont les membres? Qu'est-ce qu'un pasteur? A quoi servent les anciens? Et pour finir nous allons penser à des détails de l'église: le baptême, la Sainte-Cène, la louange, l'argent et les dons entre d'autres thèmes.

Je crois qu'il est important que nous abordions tous ces sujets. Nous sommes une église grandissante et il me semble que c'est un moment propice pour dessiner les grandes lignes de ce que c'est l'église et, en particulier, ce que c'est l'église de Libramont. Dans le Conseil de Poste nous parlons souvent de l'église - ce que nous sommes et ce que nous voulons être. Les enseignements que je vais donner dans les semaines à venir vont vous donner une idée de ma vision pour cette église et pourquoi nous faisons ce que nous faisons. Ce que je vous enseigne est le résultat du travail que je fais, mes études, mes réflexions et mes prières. Mais je veux bien encourager la discussion. Le seul règle: la discussion doit commencer avec la bible. Nous n'avons pas la liberté de former l'église n'importe à comment. Elle doit être façonnée par la parole de Dieu. Nous allons lire ensemble dans l'épître aux Romains.

Lisons Romains 12:3-8

Un jour quelqu'un a posé une question à Winston Churchill, Premier ministre d'Angleterre pendant la deuxième guerre mondiale.
"Est-ce que vous n'êtes pas très content que, chaque fois quand vous faites un discours la salle est remplie au fond?" "Oui, c'est très flatteur" il a répondu. "Mais quand je me sens ainsi je me souviens du fait que si au lieu de faire un discours je me faisais pendre la foule sera deux fois plus grande."

Churchill avait une bonne estimation de comment il était regardé par le peuple. Cependant il n'était pas bien connu pour son humilité. Avant de parler de la nature de l'église l'Apôtre Paul remarque que nous ne devrions pas avoir une trop haute opinion de nous-mêmes. Le thème de l'humilité que nous avons abordé il y a quelques semaines lors de la prédication à propos de l'unité dans l'église revient dans ce que Paul dit ici dans Romains 12.

Avoir une haute opinion c'est de penser trop de ce que nous sommes. Dans ce qu'il dit Paul met l'accent sur comment nous pensons. Au lieu de sur-penser nous devons penser correctement de nous-mêmes, avoir une pensée correcte. Ni trop haut, ni trop bas. Il nous dit que nous devons penser "selon la mesure de foi que Dieu a départie à chacun. Notre foi vient de Dieu. Elle nous est donné par Dieu et ici avoir de la foi c'est de me voir comme Dieu me voit. Dieu est un bon et juste père. Il vaut la peine de l'écouter quand il parle de ce que nous sommes en Christ. Nous pouvons mettre notre confiance en ce qu'il nous dit et, par la suite, vivre selon ce qu'il dit.

La Bible nous dit que nous sommes tous pécheurs. Elle nous dit aussi que si nous nous repentions et si nous nous tournions vers Dieu nous deviendrons ses enfants d'adoption, ses bien aimés, ses rachetés. Nous ne sommes plus condamnés, nous sommes maintenant acceptés en Christ-Jésus. Une pensée sobre, correcte tient ses deux choses ensemble: Je suis pécheur. Je suis sauvé.
Quand nous nous voyons ainsi nous pouvons regarder les autres et nous voyons qu'ils sont comme nous - pécheurs, sauvés. Ni plus haut, ni plus bas. Cette compréhension est importante pour ce que Paul va dire dans les versets suivants.

Si j'ai une trop haute opinion de moi-même j'aurai difficile de trouver ma place dans le corps. Peut-être il vaut la peine de préciser ici ce que c'est le corps selon ce que Paul dit dans ce passage. C'est la communauté de Chrétiens comme ils se trouvent dans une église locale. Si je me crois être "le plus" cela doit dire que je pense que les autres sont "les moins" si je l'exprime comme ça ou non. Et le corps souffre. Si j'ai une opinion trop bas de moi-même j'aurai aussi difficile de trouver ma place dans le corps. Si je me crois le plus minable de tous, si je me crois indigne je ne prendrai pas la place qui est la mienne et le corps va souffrir.

Dieu donne à chacun la foi dont il a besoin pour saisir ce qu'il est en Christ. Et cela est nécessaire pour que le corps puisse bien fonctionner. Le verset 4 est un bon résumé de l'enseignement de Paul qui se trouve dans 1 Corinthiens 12 à propos du corps.
"Car, comme nous avons plusieurs membres dans un seul corps, et que tous les membres n'ont pas la même fonction, ainsi, nous qui sommes plusieurs, nous formons un seul corps en Christ, et nous sommes tous membres les uns des autres."

Nous sommes un corps, le corps de Christ. Ce corps est formé des membres de l'église. Il y a deux choses à noter dans ce que Paul dit. Dans l'église il y a de l'unité qui vient simplement du fait que nous sommes en Christ. Christ est notre raison d'être, il est notre point commun. C'est notre amour pour lui qui nous tient ensemble. Nous pouvons même demander "Quel lien entre nous si ce n'est pas Jésus Christ?"

Deuxièmement dans l'unité il y a la diversité, la variété. Nous avons chacun notre rôle, nos capacités, nos dons, nos idées, nos préférences. Chacun de nous est une personne parmi plusieurs et nous avons besoin les uns des autres. Nous n'avons pas tous la même fonction - nous ne faisons pas tous les mêmes choses dans l'église. Et à cause de cela l'église puisse fonctionner comme elle le devrait.

Dans le verset 6 Paul développe cette pensée. "Puisque nous avons des dons différents, selon la grâce qui nous a été accordée, que celui qui a le don de prophétie l'exerce selon l'analogie de la foi."

Nous allons parler un peu plus des dons dans quelques instants. Pour le moment nous allons nous concentrer sur la première partie du verset 6. Est-ce que vous croyez que vous avez un don? Le sujet des dons est souvent évité dans nos églises parce que nous voulons éviter même le soupçon des excès de l'église de Corinthe - l'église qui a été repris par Paul parce qu'ils débordaient dans tous les sens lors des cultes. Ils mettaient l'accent sur la manifestation des dons soit disant plus spectaculaires. Au prix de l'ordre et l'amour dans l'église. Mais l'antidote pour l'abus des dons n'est pas de les ignorer mais de les comprendre et de les utiliser selon ce que dit la bible.

Selon Paul nous avons tous au moins un don. Et si j'ai bien compris ce que Paul nous dit nous avons dans cette église tous les dons dont nous avons besoin pour faire fonctionner cette église selon la volonté de Dieu. Et ces dons sont donné par Dieu selon son plaisir, par sa grâce.
Je crois qu'il faut insister sur le fait que tous les dons ne se reposent pas dans une seule personne dans une église. Il n'y a pas une seule personne qui possède tous les dons dont l'église a besoin. Nous avons tous des dons et Paul nous dit que nous devons les utiliser au service de l'église. C'est la responsabilité de chacun de nous.

Pourquoi? C'est parce que les dons sont donnés pour le corps, pour l'église.
Il n'est pas possible de parler du corps sans parler des dons qui le permet à fonctionner. Il n'est pas possible de parler des dons sans parler du corps qu'ils servent.

Dans 1 Corinthiens Paul explique que "à chacun la manifestation de l'Esprit est donnée pour l'utilité commune." C'est à dire que les dons ne sont pas notre possession personnelle pour notre propre satisfaction. Les dons sont donnés pour servir. Ils sont immérités, un cadeau de la main de Dieu pour le bien de son église.
Dieu décide lui-même à qui il va donner tel ou tel don. Il faut dire aussi que les dons ne sont pas nécessairement joint à une certaine position dans l'église. Ils ne sont pas donné selon notre position, nos qualités ou notre spiritualité mais selon la volonté de Dieu.

Paul continue dans ce qu'il dit et il fait mentionne de 7 dons différents. La liste qu'il donne n'est pas complète. Il y a d'autres dons qui se trouvent ailleurs dans le Nouveau Testament surtout dans 1 Corinthiens. Ce qui est important c'est que nous nous servons des dons que nous avons été donnés. "Comme de bons dispensateurs des diverses grâces de Dieu, que chacun de vous mette au service des autres le don qu'il a reçu." 1 Pierre 4:10

Regardons en toute vitesse les sept dons. Dans le nouvel an nous allons revenir à ce thème des dons et nous passerons plus de temps en regardant tous les dons qui sont au service de l'église. Pour aujourd'hui nous ne faisons qu'un survol. Jeudi soir j'ai parlé avec Monette de ce passage. Je lui ai dit que je crois que tous les dons que l'Apôtre Paul nomme dans ce passage sont présents dans cette église. Si je pense à chacun de ces dons je peux, par la suite, identifier des gens dans cette église qui possèdent ce don. Dieu pourvoir à tous les besoins de son église. Soyons encouragés.

Que celui qui a le don de prophétie l'exerce selon l'analogie de la foi

Des sept dons ceci est peut-être le plus difficile à saisir. Le mot "prophétie" n'est pas toujours bien compris. Sans trop dire je veux vous donner une définition assez conservatrice de la prophétie - au fond c'est la proclamation de la parole révélée de Dieu. Il faut explorer et examiner ce que cela veut dire mais ce n'est pas pour aujourd'hui! Nous allons retourner à ce sujet un autre jour!
Que celui qui est appelé au ministère s'attache à son ministère.
Quand nous pensons au ministère dans l'église nous pensons premièrement, est seulement peut-être, du pasteur et d'autres qui ont un "ministère" reconnu au sein de l'église. Est-ce que c'est cela que nous devons comprendre? Le mot que Paul utilise est à la racine de notre mot "diacre". C'est un mot qui parle du service dans l'église. Il me semble que nous avons trop élevé et spiritualisé le mot "ministère". Pour voir sa vraie nature lisons quelques verset du livre des Actes:

"En ce temps-là, le nombre des disciples augmentant, les Hellénistes murmurèrent contre les Hébreux, parce que leurs veuves étaient négligées dans la distribution qui se faisait chaque jour. Les douze convoquèrent la multitude des disciples, et dirent: Il n'est pas convenable que nous laissions la parole de Dieu pour servir aux tables. C'est pourquoi, frères, choisissez parmi vous sept hommes, de qui l'on rende un bon témoignage, qui soient pleins d'Esprit-Saint et de sagesse, et que nous chargerons de cet emploi. Et nous, nous continuerons à nous appliquer à la prière et au ministère de la parole."

Ceux qui servent aux tables c'est à dire servent les autres au niveau pratique et ceux qui se consacrent au ministère de la parole sont tous les serviteurs, soit disant diacres. L'un n'est pas plus important ou plus spirituel que l'autre. Le mot est le même. Sans ceux qui sont prêts à servir, parfois bien caché dans les coulisses, l'église ne fonctionnera pas.

Que celui qui enseigne s'attache à son enseignement

Ceci n'est pas trop difficile. Nous avons parlé la semaine passée de ceux qui enseignent dans l'église. Le don d'enseigner n'est pas limité à ceux qui se mettent devant l'assemblée lors d'un culte. Ce don est exercé dans plusieurs pièces le dimanche matin et ailleurs pendant la semaine. Chaque enseignant contribue à la croissance de l'église par son enseignement.

Et celui qui exhorte à l'exhortation

Celui qui exhorte est celui qui vient à côté des autres et qui encourage des autres. Le Saint Esprit est quelqu'un qui exhorte. C'est son ministère dans l'église et c'est un don qui est donné à certains pour le bien de l'église. L'exhortation n'est pas limitée seulement à l'encouragement. Parfois celui qui exhorte est aussi celui qui reprend et corrige des autres. Le don d'exhortation est donné pour faire des disciples.

Que celui qui donne le fasse avec libéralité

Maintenant un choc pour tout le monde... donner avec libéralité est un don de Dieu. Mais Paul parle de plus que juste l'argent. Celui qui donne partage de ce qu'il possède pour combler les besoins d'autres personnes dans l'église.

Donner comme cela est un sacrifice pour celui qui donne. Il va au-delà de la générosité humaine. Paul dit dans 1 Thessaloniciens 2 que "nous aurions voulu, dans notre vive affection pour vous, non seulement vous donner l'Evangile de Dieu, mais encore nos propres vies, tant vous nous étiez devenus chers."
Celui qui donne avec libéralité donne de lui-même et non pas pour lui-même. Il ne donne pas pour recevoir des remerciements ou la reconnaissance mais pour bénir celui qui reçoit et pour la gloire de Dieu.

Que celui qui préside le fasse avec zèle

Ici nous ne parlons pas des présidences dans l'église le dimanche matin. Paul parle de la direction de l'église. Et que ceux qui dirige l'église le fassent avec zèle - avec prudence, avec amour, au meilleur de leur capacité. Quand nous choisissons ceux qui vont nous diriger nous devons choisir ceux dans lesquels nous reconnaissons ce don. Si non pourquoi les nommer? Sans ce don le dirigeant n'est qu'un chef d'entreprise qui se sert des techniques populaires pour gérer le peuple. Non, le travail de direction est une tâche spirituelle, animé par l'Esprit Saint.

Que celui qui pratique la miséricorde le fasse avec joie

Comme pour tous les dons dans ce passage il sera possible de prêcher des heures sur ce seul don. Il faut que nous nous contentions de quelques secondes...
Pratiquer la miséricorde c'est d'être à l'écoute des gens en difficulté et puis de les donner de l'aide. Souvent ce don va main en main avec le don d'exhortation.
Je crois que la raison pour laquelle Paul nous dit d'exercer ce don avec joie c'est parce qu'aider les gens peut être très fatigant. Si nous y entrons avec une attitude de joie qui vient de notre confiance en Dieu nous survivrons plus longtemps face à des problèmes des autres.

Conclusions

Nous commençons seulement à entrevoir le fond de la question de ce que c'est l'église. Quand nous parlons du corps il y a toujours d'autres questions qui se posent. "Quel est mon don?" ou "Comment reconnais-je mon don?" Ce matin nous n'allons pas essayer de répondre à ces questions. Nous allons revenir à ce sujet plus tard. Mais soyez encouragés - chaque Chrétien peut trouver sa place et servir selon ses dons au sein l'église.

Pour terminer je vous bien vous lire un commentaire du pasteur américain John MacArthur et puis vous montrer une image.
"Les croyants dans l'église primitive n'étaient jamais classés par les dons. Au contraire, le Nouveau Testament montre que Dieu donne à ses enfants toutes sortes et combinaisons de dons. Il mélange ces dons comme un peintre mélange les couleurs sur sa palette pour créer la nuance précise pour sa peinture."

L'image que je vous montre vient d'Angleterre; de la deuxième guerre mondiale. Le texte dit "Votre pays à besoin de vous." Nous pouvons changer cette affiche pour dire "Votre église à besoin de vous." Non pas parce que vous êtes magnifiques et incroyables (vous l'êtes...) mais parce que Dieu est magnifique et il veut donner à chaque membre du corps ce dont il a besoin pour remplir sa fonction dans le corps. Pour le bien du corps et pour la gloire de son nom.


Si vous avez apprecié cette prédication que vous avez lu et vous aimerez nous aider dans la construction de notre nouveau bâtiment d'église vous pouvez visiter notre site www.1000x50.com, merci.

Retourner à la liste de prédications